Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Assiette de poulpe

Des expériences gastronomiques qui méritent bien un voyage en Galice

Galice

L’art de manger en Galice

En Galice, où il est déjà simple de très bien manger, il est aussi possible de vivre des expériences culinaires propres à la région, comme le rituel réalisé avant de boire la célèbre queimada, goûter au fameux pulpo á feira, manger dans un pazo ou découvrir comment travaillent les percebeiros, les pêcheurs de pouce-pieds. Voici quelques bons plans originaux qui raviront à coup sûr le palais du voyageur :

Marin d’un jour

Vivre une journée de marin, c’est quelque chose qui en général surprend positivement le voyageur. La Galice propose des activités telles que vivre une journée de pêche et cuisiner ses propres prises, voir les percebeiros affronter la mer au milieu des rochers pour obtenir de délicieux pouce-pieds, suivre un cours pratique de pêche à pied dans des lieux comme l’île d’A Toxa ; se rendre dans une halle aux poissons comme celle de Fisterra et participer au curieux rituel de la criée ; naviguer en catamaran à O Grove (la « capitale des fruits de mer ») et y déguster des moules ; voir le coucher de soleil sur un voilier en portant un toast avec du vin galicien… Pour s’imprégner de toute cette atmosphère, le mieux reste toutefois de goûter au pulpo á feira, le poulpe préparé par les fameuses pulpeiras de Carballiño, ou parcourir des villes côtières comme Muros, Fisterra et Muxía. Nous vous prévenons : un bon plateau de crabes ou homards de Galice ne s’oublie pas facilement.

Collage d'expériences gastronomiques en Galice

Prendre un apéro de vins et tapas dans les centres historiques des villes

Quel que soit le point de vue, il est toujours délicieux de marcher dans la vieille ville d’Orense, Pontevedra, La Corogne, Saint-Jacques-de-Compostelle ou Vigo. Des rues chargées d’histoire abritent des bistrots traditionnels proposant d'excellentes tapas. Certaines zones sont très réputées, comme le marché d’A Pedra de Vigo et ses restaurants d’huîtres. Toutefois, mieux vaut demander quelle est la spécialité de chaque endroit et s’asseoir en terrasse pour s’offrir une dégustation au soleil. En outre, il est de plus en plus à la mode de se rendre sur les marchés locaux, comme les halles de Saint-Jacques-de-Compostelle, où l’on vous cuisinera les produits que vous achetez.

Bars à vins dans la vieille ville de La Corogne

Manger dans un furancho, un pazo ou un moulin

Ceux qui recherchent une atmosphère familiale et chaleureuse pour manger apprécieront l’expérience de se rendre dans un furancho, des petits établissements ou bodegas particuliers au rez-de-chaussée de certaines maisons qui offrent du vin directement du fût et des produits faits maison comme l’empanadilla à la seiche, du jambon, de la tortilla… Une autre expérience singulière peut être celle de manger dans des moulins à eau restaurés comme ceux de Meaño, vieux de plus de 200 ans, qui par ailleurs se trouvent au beau milieu de paysages d’une beauté naturelle renversante. Enfin, il est impossible de ne pas mentionner les imposants pazos, ces hébergements typiquement galiciens. En plus de leurs merveilleux jardins, bon nombre de ces bâtiments historiques possèdent un restaurant.

Furancho près de Pontevedra

Chercher les « étoiles » dans ses restaurants

Si vous aimez la grande cuisine, qu’elle soit traditionnelle ou avant-gardiste, vous pouvez essayer l’un des restaurants galiciens étoilés au guide Michelin : A Tofana, Árbore da Veira, As Garzas, O Retiro da Costiña et Casa Marcelo (à La Corogne) ; Casa Solla, Culler de Pau, O Eirado, Silabario, Maruja Limón, Pepe Vieira Camiño da Serpe et Yayo Daporta (à Pontevedra), et Nova et Miguel González (à Orense).

Phare de Punta Cabalo

Manger sur les îles Ons : un paradis naturel protégé

Vous trouverez quelques-uns des plus beaux paysages de toute la Galice dans le Parc national des îles Atlantiques : plages de sable fin aux eaux cristallines, forêts de pins, phares, falaises… Le parc est composé des îles Cíes, Ons, Sálvora et Cortegada. Même si les plus célèbres sont certainement les Cíes, nous vous proposons de visiter les îles Ons, non seulement pour déconnecter et écouter le rugissement de la mer dans ses mystérieuses grottes marines appelées furnas, mais aussi pour goûter son plat phare : le polbo á Illa (poulpe sur l’île).

Vue de l’île d’Ons

Vivre une journée d’œnotourisme sur la Ribeira Sacra

Les vignobles de cette merveilleuse zone de canyons de 500 mètres de profondeur qui abrite deux cours d’eau, le Sil et le Miño, attirent l’attention. Même si cela semble incroyable, les vignes défient la nature en poussant sur des versants extrêmement escarpés. Dans toute la Ribeira Sacra, en plus des petits monastères qui semblent tout droit sortis d’un conte, il existe une multitude de bodegas qu’il est possible de visiter et où, outre les explications données sur les méthodes d’élaboration des vins, une dégustation accompagnée d’un apéritif est offerte. La journée peut être complétée par une promenade en catamaran dans les Cañones del Sil. Au-delà de la Ribeira Sacra, pour déguster l’un des plus célèbres vins de Galice, il est intéressant de se déplacer jusqu’à Cambados (le berceau de l’Albariño) ou jusqu’à Ribadavia pour goûter au Ribeiro.

Femme lors des vendanges de la Ribeira Sacra

Dîner et contempler les étoiles depuis la plus haute montagne de Galice

Pena Trevinca, le point le plus haut de Galice à Orense, fait partie des meilleurs endroits au monde pour contempler les étoiles. C’est un lieu spectaculaire de lacs glaciaires et de hameaux de maisons en pierre où le temps semble s’arrêter. Certains des gîtes ruraux qui s’y trouvent sont équipés de télescopes pour observer les étoiles... et en plus, on y cuisine merveilleusement bien. Le veau local et des vins comme celui d’appellation d’origine Valdeorras sont fortement recommandés.

Passer un agréable moment gastronomique après un moment détente dans une station thermale

Petit-déjeuner dans la chambre, accès privé à un circuit spa, massage en couple, visites de bodegas, menus dégustation, dîners romantiques et marins, restaurants panoramiques... Il est aisé de se laisser conquérir par les multiples propositions des stations thermales de Galice. Cette partie de l’Espagne possède de nombreuses sources thermales, avec des stations d’eaux minéro-médicinales de grande qualité. Vous avez l’embarras du choix : thermes d’Outariz, Quinta da Agua, thermes A Chavasqueira, La Toja, Mondariz…

Station thermale de Chavasqueira, Orense

Découvrir le sens même du mot enxebre

On peut dire qu’enxebre signifie authentique ou typique d’une région. Même si enxebre est aussi une façon de comprendre la vie, un sentiment. C’est ce que vous découvrirez en vivant des traditions galiciennes et en vous mélangeant à la population locale pendant leurs célébrations. Vous aimeriez vivre un magosto ? Il s’agit d’une fête qui a lieu en novembre, pendant la récolte des châtaignes. À cette occasion, les gens se réunissent autour de feux de joie pour raconter des histoires et célébrer l’arrivée de l’automne. Et participer au rituel qui accompagne la préparation de la boisson appelée queimada en récitant son fameux conxuro (conjuration) ? Quelle que soit l’époque de l’année, vous pourrez demander aux Galiciens quelles sont leurs coutumes culinaires, goûter le pain de Cea, vous délecter de la tortilla espagnole de Betanzos, manger un bon jambonneau au brocoli-rave, boire du vin dans une cunca (bol en céramique), chercher le piment de Padrón qui pique, fondre devant des filloas...

Plus d’infos sur...