Vue panoramique de Séville (Andalousie)

Séville

Une destination inspirante

Sevilla

Séville fait partie de ces villes qui marquent. Nombreux sont les visiteurs qui s’accordent à dire que c’est une ville spéciale. C'est sûrement la magnificence de ses monuments qui lui vaut cette réputation. Ou encore le charme de ses quartiers populaires, comme Triana.

Ou bien le parfum de jasmin qui envahit ses places, la guitare espagnole qui résonne dans ses rues. D’autres pensent que c’est à cause de ses fêtes traditionnelles et de ses tapas.

Une ville monumentale

Vous pourrez vous en rendre compte sur les quelques mètres qui séparent la Giralda, la cathédrale et le Real Alcázar. La Giralda, l’une des icônes de la ville, se distingue particulièrement par son mirador. Ce dernier vous réserve une vue imprenable sur Séville, une cour d'orangers, typique de l'Andalousie, et le plus grand temple gothique d’Europe, la cathédrale, au premier plan. La visite de l'Alcázar permet de découvrir un superbe palais regorgeant de détails. Si vous venez en été, visitez-le aussi de nuit et assistez au festival organisé dans ses jardins.

Séville, ce n’est pas seulement ses monuments. Ses rues et ses grands espaces ouverts, tels que l'énorme plaza de España, le parc María Luisa ou le très moderne Metropol Parasol, sont très animés. Et si vous souhaitez vous laisser porter par l'ambiance sévillane, la vraie, allez prendre un verre et déguster des tapas dans son centre historique, dans les quartiers Alameda, Macarena, Nervión, Los Remedios ou Triana. Ne repartez pas sans goûter le pescaíto en adobo (poisson mariné), les montaditos (canapés) et les escargots, le tout accompagné d’un fino (vin blanc), d’un manzanilla (vin doux) ou d’une bière bien fraîche.

La tradition populaire du sud

À Séville, la tradition ne se démode jamais. Qu’il s’agisse de spectacles de flamenco, de concerts de guitare espagnole ou de pièces de céramique et d’artisanat traditionnel, vous repartirez avec un excellent souvenir de la ville. Les magasins et les ateliers abondent dans le quartier de Triana. Il existe de nombreux « tablaos » et « peñas » de quartier (associations) proposant des spectacles de flamenco. Séville accueille l’un des rendez-vous internationaux de flamenco les plus importants : la Bienal.On peut également découvrir les coutumes de Séville à travers ses fêtes les plus internationales. La Feria de Abril et la Semaine sainte sont deux bons exemples. La première est synonyme de joie et de passion pour l’art populaire andalou, l'occasion unique de vibrer au son de la guitare espagnole et de la mode flamenco dans une Séville en fête. La Semaine sainte est une fête passionnante, ponctuée de moments très émouvants. Pour la comprendre, rien de tel qu'assister aux grands défilés religieux et écouter une « saeta » (chant flamenco dédié aux statues religieuses à l’occasion d’un défilé).

À ne pas manquer

Que visiter


Sélectionnez dans la liste ou naviguez sur la carte pour découvrir les sites intéressants.

Que faire

D’autres idées de voyage


Informations pratiques

Comment s’y rendre – Informations sur les transports


Choisissez le mode de transport afin de connaître la façon de vous y rendre et de vous y déplacer.

Comment se rendre à en avion

  • L’aéroport international de Séville se trouve à 10 kilomètres de la ville, sur l’A-4.

  • Depuis l’aéroport, il est possible de se rendre au centre de Séville en bus, en empruntant la ligne EA. Le trajet dure environ 35 minutes. Le prix du billet est de 4 euros (6 euros pour un aller-retour).

  • En taxi, le trajet dure environ 30 minutes et peut coûter entre 20 et 30 euros.

  • Par la route, il faut emprunter l’A-4. Le trajet dure environ 25 minutes.

  • Informations complémentaires

Comment se rendre à en train

  • La gare ferroviaire de Santa Justa se trouve à proximité du centre-ville (par exemple, à deux kilomètres -environ 25 minutes à pied- de la cathédrale de Séville).

  • Depuis la gare, la ligne de bus 32 permet de se rendre dans le centre historique (la gare est également desservie par d’autres lignes, y compris la ligne spéciale aéroport). Le trajet dure environ 15 minutes.

  • La station de métro la plus proche est Nervión (à un kilomètre).

  • Liaison en train à grande vitesse (AVE) avec, entre autres, Madrid (environ 2 h 30), Barcelone (environ 5 h 30) et Valence (environ 4 h).

  • Réservation de billets

Comment se rendre à en autobus

  • Séville possède deux gares routières

  • Les trajets internationaux et nationaux arrivent à la gare de Plaza de Armas, en plein centre de Séville.

  • Les lignes régionales arrivent principalement à la gare de Prado de San Sebastián, également située dans le centre de la ville.

Comment s’y rendre : par la route

  • De Madrid, par l’A-4 et l’A-5 (reliée à l’A-66).

  • Du Portugal, par l’A-49.

  • De la Costa del Sol, par l’A-92.

  • De Cadix, par l’AP-4.

Comment se déplacer à en autobus

  • Les lignes de bus de Séville circulent habituellement de 6 h à 23 h 30. 

  • Le service nocturne fonctionne jusqu'à 2 h du dimanche au jeudi, et jusqu’à 5 h les vendredis, samedis et veilles de jours fériés.

  • Il existe un forfait touristique de trajets illimités de 1 et 3 jours.

  • Informations complémentaires

Comment se déplacer à en métro/tramway

  • Une ligne de métro traverse la ville.

  • Elle fonctionne habituellement de 6 h 30 à 23 h. Le vendredi, le samedi et les veilles de jours fériés, cet horaire est prolongé.

  • Vous avez le choix entre un billet simple, un billet aller-retour, une carte permettant de charger des tickets ou un abonnement journalier.

  • Il existe également une ligne de tramway (le Metrocentro ou T1) qui traverse une partie du centre-ville.

  • Informations complémentaires

Comment se déplacer à par d’autres modes de transport

  • Séville se visite facilement à pied.

  • Les taxis sont de couleur blanche et arborent une bande en diagonale jaune. La lumière verte sur le toit indique qu’ils sont disponibles.

  • La ville dispose également d’un réseau de location de vélos : 30 minutes gratuites (inscription payante obligatoire d’environ 15 €).

  • La promenade en calèche ou l'itinéraire en bateau sur le Guadalquivir sont deux façons originales de visiter les parties les plus touristiques.