Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Randonnée dans une forêt de laurisylve

Randonneurs, 10 raisons pour se rendre en Espagne

none
  • Route des volcans - GR 131, à La Palma (îles Canaries)

    Plus de 60 000 kilomètres de sentiers balisés

    Vous disposerez des sentiers GR (Grande Randonnée), qui dépassent les 50 kilomètres de longueur et sont balisés en rouge. Il existe aussi les sentiers PR (Petite Randonnée), de 10 à 50 kilomètres de longueur, avec des balises jaunes. Les sentiers locaux ou SL ont des distances inférieures à 10 kilomètres et sont reconnaissables par leur couleur verte. Ces sentiers sont conseillés en cas de randonnée avec des enfants. 

  • Randonnée

    Un climat aux températures douces

    Saviez-vous que certaines régions espagnoles bénéficient de plus de 3 000 heures de soleil par an et que, dans certains endroits comme aux îles Canaries, la température moyenne annuelle dépasse les 20 degrés centigrades ? L’Espagne est célèbre pour son soleil et son climat doux, ce qui permet d'y effectuer des randonnées quelle que soit la période de l’année. Les meilleures saisons sont le printemps et l’automne. En été, les températures sont plus douces en région montagneuse. En hiver, il est conseillé d’éviter les jours de neige en montagne.

  • Couple de randonneurs dans le parc rural d’Anaga

    Une vue imprenable garantie...

    L’Espagne est le deuxième pays le plus montagneux d’Europe, ce qui permet d'avoir une vue panoramique spectaculaire sur des environnements naturels. Vous pourrez le découvrir lors d’une journée de randonnée au cap Finisterre (ancienne fin du monde) en Galice, sur la route des volcans sur l’île de La Palma (Canaries), en empruntant le vertigineux sentier du Caminito del Rey (Malaga), en suivant un itinéraire vers le sommet de l’île de Grande Canarie avec vue sur l’île voisine de Tenerife, en accédant au château de Monfragüe dans le parc national de Monfragüe (Estrémadure), en vous penchant sur les défilés du parc national des pics d’Europe (Asturies et León), en cherchant le lac San Mauricio dans le parc national d’Aigüestortes…

  • Randonnée pédestre dans le pic de Mulhacén, parc national de Sierra Nevada (Grenade, Andalousie)

    Nature protégée

    L’Espagne est le pays possédant le plus d’espaces naturels déclarés réserve de biosphère au monde. Il compte également 15 parcs nationaux. Il s'agit de la plus grande distinction espagnole de conservation de la nature, qui garantit des environnements parfaitement conservés. Tous les parcs nationaux et de nombreuses réserves de la biosphère possèdent des sentiers balisés et beaucoup d’entre eux proposent des services de guides de randonnées.

  • Randonneur dans les vignobles de La Rioja

    Des paysages insolites

    De la nature volcanique des Canaries aux vastes marais du parc national de Doñana (Andalousie). Des impressionnantes falaises comme la route du Cares (Asturies) au désert aux formes étranges et presque magiques des Bardenas Reales (Navarre). Des forêts aux sculptures artistiques comme le parc naturel de Las Batuecas- Sierra de Francia (Salamanque) aux itinéraires de l’ancienne grande chaussée de l’Empire romain (Route de l'argent). Des lieux d’observation du brame du cerf (par exemple dans les monts de Tolède ou dans la sierra de la Culebra de Zamora) aux espaces de découverte de la flore uniquement présente dans certains lieux comme les Pyrénées ou le Teide (le pic le plus haut d’Espagne, situé à Tenerife).

  • Voie verte de Lucainena de las Torres, Almería (Andalousie)

    Voies ferrées et agricoles aménagées en sentiers dans la nature

    Ces voies sont des exemples de durabilité et permettent d’emprunter d’anciens chemins aménagés en sentiers dans la nature interdits aux véhicules à moteur. Les Voies vertes suivent le tracé d'anciennes lignes de chemin de fer abandonnées qui ont été reconverties en sentiers pour la pratique de la randonnée pédestre et le cyclotourisme. En général, ces voies sont de faible difficulté et faciles d'accès. Quant aux dénommés Chemins naturels, il s'agit de près de 10 000 kilomètres de canaux, chemins et voies agricoles aménagés en sentiers pour faciliter le contact avec l’environnement rural.

  • Pèlerin randonneur devant la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle

    Le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la grande route des pèlerins

    Il s'agit de la route la plus internationale d’Espagne, que des milliers de touristes du monde entier parcourent chaque année. Le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle est l’un des principaux attraits du nord de l’Espagne et son importance dépasse le cadre religieux. Son parcours traverse des destinations pleines de charme où l’on peut savourer la gastronomie populaire du Nord. Il permet également de visiter plusieurs monuments inscrits au patrimoine de l'humanité. Le Chemin comprend deux itinéraires très populaires : le Chemin français (qui sillonne l’arrière-pays des Pyrénées jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle) et le Chemin du Nord (qui longe la mer Cantabrique). Leurs étapes peuvent être parfaitement accomplies en une journée.

  • Moulins de Consuegra (Tolède, Castille-La Manche)

    Randonnées sous le signe de la culture

    Associer nature, culture et randonnée pédestre en Espagne est très simple. Outre le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, l’Espagne possède des itinéraires liés à la culture. Par exemple, le sentier GR – 100 est la Route de l'argent, à l’époque la principale voie de communication de l’Empire romain en Espagne. Vous y trouverez également de nombreux chemins balisés pour découvrir d’autres attraits, comme l’architecture romane de Palencia, l'art préroman des Asturies, les églises romanes de Vall del Boí (Catalogne), les monastères de la Ribeira Sacra (en Galice), les châteaux et les forteresses de Jaén (Andalousie), les moulins à vent en Castille-La Manche, les talayots de Minorque...

  • Tenerife Walking Festival

    Festivals de randonnée pédestre

    Il s'agit de festivités en rapport avec la randonnée pédestre de plus en plus fréquentes en Espagne. Ils consistent en des itinéraires guidés, des sorties dans la nature en famille et des activités liées à la culture et la gastronomie locale. Aux îles Canaries, les plus célèbres sont ceux des îles de Tenerife (qui ont généralement lieu en mai), La Palma (généralement en octobre) et Grande Canarie (également en octobre). Le festival « Marbella 4 days walking », qui a lieu tous les ans au mois d’octobre, est un autre événement très populaire. Quant à la région des Pyrénées catalanes, des festivals comme le « Vall de Boi Trek » et le « Val d’Aran Walking Festival » y sont organisés depuis plusieurs années (tous deux entre juin et juillet).

  • « Chemin de l

    Une vaste offre de logement et tourisme rural

    Si vous souhaitez profiter de quelques jours de randonnée pédestre en Espagne, vous trouverez sans problème un logement qui s’adapte à vos besoins. Si vous désirez séjourner dans un endroit spécial dans un environnement naturel, vous aurez le choix parmi de nombreux gîtes et hôtels ruraux. Les Paradors sont une autre option, que vous pourrez trouver dans les Pyrénées ou dans les parcs nationaux de Doñana, des pics d’Europe, de Monfragüe ou des Tablas de Daimiel. Si vous cherchez d’autres options plus économiques, vous disposerez d’une vaste offre de campings et d’auberges dans des zones rurales. Si vous avez prévu d’accomplir le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, les auberges pour pèlerins sont une bonne option.