Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
 Un pèlerin se repose sur le chemin de Compostelle

Chemin français

chemin-compostelle-francais

Des Pyrénées à Saint-Jacques-de-Compostelle, le chemin français traverse les régions d'Aragon, de Navarre, de La Rioja, de Castille-León et de la Galice le long d'un itinéraire que plus de 150 000 pèlerins empruntent chaque année. Ce chemin est réalisé depuis la découverte de la tombe de l'apôtre Saint-Jacques au IXe siècle ; il est devenu internationalement célèbre après être apparu de manière détaillée sur le Codex Calixtinus (manuscrit du XIIe siècle).

En Espagne, le chemin français peut démarrer dans la localité d'Orreaga - Roncesvalles (en Navarre) ou à Somport (Aragon) ; ces deux tracés se rejoignent dans la ville de Puente de la Reina pour atteindre la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle quelques 800 kilomètres plus loin. En cours de route, vous ferez des haltes intéressantes à Jaca, Pampelune, Logroño, Nájera, Santo Domingo de la Calzada, Burgos, Frómista, León, Astorga et Ponferrada, entre autres. Le chemin français a été le premier itinéraire du chemin de Compostelle classé au patrimoine mondial par l'UNESCO, et le premier itinéraire culturel européen.

Étape du chemin de Compostelle français en Aragon

Aragon

Distance approximative : 150 kilomètres.Nombre d'étapes recommandé : 6 ou 7.Des paysages spectaculaires vous attendent lorsque vous descendrez le long des Pyrénées depuis le col de Somport pour pénétrer finalement dans de vertes vallées en suivant des chemins bien aménagés. En Aragon, le chemin français marque le début de l'aventure pour bon nombre de pèlerins. Il permet de découvrir l'arrière-pays, ses charmants villages et leur architecture populaire. Villanúa ou Castiello de Jaca sont de bons exemples. Puente de la Reina est le point d'union avec la partie de l'itinéraire qui démarre en Navarre.Jaca est la principale ville sur ce tronçon à l'ambiance particulièrement animée, surtout à partir de la fin de l'automne et pendant tout l'hiver en raison de la proximité des stations de ski. Sa cathédrale et la citadelle sont des passages obligés.

Des randonneurs à Hecho, un village aragonais à l

Vous aimerez : - Les paysages magnifiques des Pyrénées. Les vues panoramiques comme celles de Mianos, Canal de Berdún ou Arrés, que vous apercevrez lorsque vous descendrez en direction des vallées, invitent à s'arrêter pour en saisir toute la beauté.- L'architecture religieuse romane qui parsème le chemin. Certains exemples très intéressants sont la cathédrale de Jaca, le monastère San Juan de la Peña, le monastère Santa Cruz de la Serós ou l'ermitage Santa María de Iguácel.- Contempler le ciel... de jour et de nuit. Si pendant la journée vous serez surpris par des oiseaux parmi les 200 espèces qui habitent cette contrée (le vautour percnoptère, l'aigle de Bonelli ou le gypaète barbu, entre autres), à la tombée de la nuit vous serez ébloui par un ciel limpide parfait pour contempler les étoiles.- Cette nature propice aux moments d'inspiration pour se ressourcer offre des paysages très variés selon la saison.Visites classées au patrimoine mondial : Pyrénées-Mont Perdu est le grand espace naturel classé au patrimoine mondial en Aragon. Le chemin français traverse une grande partie de cette cordillère. Ainsi, si vous possédez un peu de temps, dirigez-vous plus au sud de la région pour découvrir de nombreux exemples d'art mudéjar aragonais classés au patrimoine mondial dans les provinces de Teruel et Saragosse.Principales haltes du chemin français en Aragon : Canfranc – Villanúa – Castiello de JacaJaca - ArrésInformations complémentaires : Le chemin français en Aragon

Étape du chemin de Compostelle français en Navarre

Navarre

Distance approximative : 150 kilomètres.Nombre d'étapes recommandé : 6 ou 7.Orreaga – Roncesvalles est le point de départ du chemin français en Navarre et un bon exemple de ce qui nous attend en cours de route : de charmants villages dans des environnements à la nature débordante. Et la liste est longue, d'Auritz-Burguete ou Aurizberri-Espinal en plein cœur des Pyrénées à Ayegui ou Torres del Río, nichés dans les vallées, entre des champs de céréales et des vignobles.Les principales villes sur ce chemin sont Pampelune et Estella-Lizarra, dont les centres historiques médiévaux et l'art roman méritent une visite d'au moins une journée.

 À gauche : Sac à dos d

Vous aimerez : - Vous frayer un chemin dans les Pyrénées et découvrir des lieux époustouflants comme les gorges de Lumbier ou d'Arbaiun. Parcourir des sentiers plus plats et bien aménagés comme ceux de la source de l'Urederra. Découvrir quelques-unes des hêtraies les plus grandes d'Europe, comme la forêt d'Irati à proximité. - Les nombreux exemples d'art roman. Les églises Santa María de Sangüesa et d'Eunate, l'église du Santísimo Sepulcro à Torres del Río, le pont de Puente de la Reina ou de nombreux monuments d'Estella comme les églises San Pedro de la Rúa et San Miguel ou le Palais des Rois (le seul bâtiment civil roman de la région) sont de magnifiques exemples. - Vous attabler pour déguster des spécialités culinaires et des vins de Navarre. Vous y découvrirez aussi les fromages des appellations d'origine Idiazabal et Roncal, et les produits maraîchers de toute la Navarre. Le sandwich de txistorra est un incontournable sur le chemin. - Les visites spirituelles. Par exemple, le monastère de Leyre, où vous aurez l'occasion d'écouter des chants grégoriens lors d'une messe ; le château de Javier, berceau du saint patron de Navarre et centre de pèlerinage ; ou encore le monastère d'Iratxe, un ensemble monumental très important de la Navarre. Principales haltes du chemin français en Navarre : Orreaga-RoncesvallesSangüesaPamplonaPuente de la ReinaObanos - Estella Informations complémentaires : Chemin de Compostelle en Navarre.

Étape du chemin de Compostelle français dans La Rioja

La Rioja

Distance approximative : 90 kilomètres.Nombre d'étapes recommandé : 4.Nous voici sur un terroir de bons vins et dans un lieu historique pour la naissance de la langue castillane, puisque c'est à San Millán de la Cogolla qu'est apparu le premier exemple écrit de langue romance, le castillan que l'on connaît aujourd'hui. Pour rejoindre la commune et visiter ses monastères de Suso et Yuso, nous proposons une variante du chemin français avec quatre étapes dans La Rioja.Ce chemin traverse des paysages plats dans la vallée de l'Èbre, au milieu de champs de céréales et de nombreux vignobles qui façonnent l'environnement. Vous visiterez trois communes particulièrement importantes. Tout d'abord Logroño, le chef-lieu. Ensuite Nájera, où se trouve le monastère Santa María La Real. Et pour terminer, Santo Domingo de la Calzada, une icône du chemin avec son tracé médiéval marqué par sa cathédrale, ses remparts et l'hôpital des pèlerins.

 À gauche : Les vendanges / Au centre : Des pèlerins au milieu des vignobles / À droite : Coucher de soleil dans les vignobles de La Rioja

Vous aimerez : - Le Rioja, le vin plus international de l'Espagne. Vous aimerez bien entendu le déguster dans son verre à pied, mais vous apprécierez aussi sûrement d'en savoir davantage autour de ce vin. Vous pourrez ainsi visiter des caves à vin, faire des randonnées au milieu des vignobles ou encore les survoler en montgolfière, participer aux vendanges et aux réjouissances autour de celles-ci... - La rue Laurel, le paradis des tapas et une visite incontournable lors de votre passage à Logroño. - Les paysages naturels que vous admirerez en cours de route. L'Èbre est toujours présent et certains espaces sont particulièrement beaux. C'est le cas du lac de Grajera et de son parc, à 10 kilomètres à peine de Logroño, ou de la Dehesa de Berruguete et son belvédère avec vue sur les vignobles de la Rioja Alavesa. - Découvrir un poulailler dans la cathédrale Santo Domingo de la Calzada et surtout apprendre la raison de sa présence. Voici une piste pour commencer votre enquête : ce poulailler rappelle la légende d'un miracle sur le chemin de Compostelle. Visites classées au patrimoine mondial : les monastères de Suso et Yuso à San Millán de la Cogolla. Dans ces deux édifices romans majestueux ont été écrites les Glosas Emilianensis,le premier écrit en castillan. C'est aussi l'endroit où Gonzalo de Berceo, considéré comme le premier poète de la littérature hispanique, écrivit ses vers. Pour visiter ces deux monastères, il suffit de faire un détour d'environ 10 kilomètres au niveau du passage du chemin français à Cirueña. Principales haltes du chemin français dans La Rioja : LogroñoNavarreteNájeraSanto Domingo de la CalzadaSan Millán de la Cogolla Informations complémentaires : Le chemin français dans La Rioja

Étape du chemin de Compostelle français en Castille-León

Castille-León

Distance approximative : 380 kilomètres.Nombre d'étapes recommandé : 14.Le chemin français, lors de son passage en Castille-León, sent bon le tourisme rural, le rythme serein et le retour à la nature. Il traverse les provinces de Burgos, Palencia et León. Au début, les petits villages à l'architecture populaire qui évoque leur splendeur médiévale se succèdent (Redecilla del Campo ou Villamayor del Río en sont de bons exemples). À Atapuerca, vous pourrez visiter le site paléontologique le plus important d'Europe. Des communes comme Frómista, Carrión de los Condes ou Sahagún surprennent par leur patrimoine gothique et mudéjar.Dans les grandes villes du chemin, Burgos et León, nous conseillons vivement de s'arrêter au moins une journée pour les visiter sans se presser. Le chemin français croise la célèbre route de l'Argent à Astorga. Cette commune recèle un trésor moderniste signé Gaudí : son palais épiscopal. Un peu plus loin se trouve Ponferrada et son château templier.

À gauche : Plaza Mayor de León / À droite : Vue de la ville de Burgos

Vous aimerez :- Pénétrer dans un environnement rural composé de petits bourgs qui doivent leur existence presque exclusivement au chemin de Compostelle.- Le Barrio Húmedo de León, un quartier très animé idéal pour déguster des tapas. Goûtez sa charcuterie populaire, comme la cecina ou la morcilla (idéalement entre deux tranches de pain pour reprendre des forces en cours de route). Si vous voulez manger quelque chose de très nutritif et cent pour cent local, pensez aux pommes Reinette et aux poires Conférence, deux produits phares de la région.- Les merveilles de Gaudí sur le chemin. À Astorga, vous découvrirez une construction moderniste néogothique dessinée par l'architecte catalan : le palais épiscopal. À León, vous admirerez la Casa Botines, un édifice moderniste à l'allure médiévale dont la construction fut également entreprise par Gaudí.- Atteindre le point culminant du chemin de Compostelle : la Cruz de Ferro. Cette croix se trouve à environ 1 500 mètres d'altitude, à mi-chemin entre Astorga et Ponferrada. La tradition veut que le visiteur tourne le dos à la croix et lui lance un caillou en guise d'offrande.

À gauche : Château médiéval de Ponferrada / Au centre : Cruz de Ferro / À droite : Palais épiscopal d

Visites classées au patrimoine mondial : Burgos est l'endroit idéal pour découvrir deux lieux classés au patrimoine mondial. Sa cathédrale est impressionnante, il s'agit de la seule classée en tant que telle par l'UNESCO au patrimoine mondial. À 20 kilomètres à peine, on trouve le site d'Atapuerca, que l'on peut découvrir sans quitter la ville de Burgos, dans son Musée de l'évolution humaine (qui propose des visites conjointes avec transport inclus).Principales haltes du chemin français en Castille-León : Belorado - AtapuercaBurgos – Hornillos del Camino – Castrojeriz – Boadilla del Camino – FrómistaCarrión de los CondesSahagúnLeón – Hospital de Órbigo – AstorgaPonferrada – Cacabelos – Villafranca del BierzoInformations complémentaires : Le chemin français en Castille-León

 Étape du chemin de Compostelle français en Galice

Galice

Distance approximative : 160 kilomètres.Nombre d'étapes recommandé : 7 ou 8.Il s'agit du tronçon le plus fréquenté du chemin français, surtout au départ de Sarria, étant donné que son itinéraire permet d'obtenir la Compostela (certificat qui prouve que le pèlerin a bien terminé le chemin de Compostelle et qu'il a parcouru au moins 100 kilomètres à pied). Si vous rejoignez le chemin de plus loin, vous arriverez en Galice par O Cebreiro, un trajet d'une certaine difficulté et de toute beauté qui vous fera découvrir les traditionnelles pallozas (des maisons circulaires en pierre au toit conique), ainsi que la commune de Samos et son monastère.Portomarín, Palas de Rei, Melide ou Arzúa sont quelques-unes des communes que vous traverserez. Elles se distinguent surtout par leurs monuments religieux, leur évolution autour du circuit de Saint-Jacques-de-Compostelle et leur mode de vie rural. Saint-Jacques-de-Compostelle et sa cathédrale vous attendent au bout du chemin. Réservez au moins une journée pour apprécier dans cette ville animée le sentiment du devoir accompli.

 À gauche : Sierra d

Vous aimerez : - Vous pencher depuis les belvédères pour admirer un paysage dont vous aurez du mal à vous détourner. Certains d'entre eux, comme l'Alto de San Roque (à Liñares) ou celui d'O Cebreiro, offrent une vue sur les sierras d'O Courel et d'Os Ancares respectivement. Sans oublier le belvédère de Monte do Gozo, d'où vous apercevrez la fin du chemin avec la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle au fond.- Découvrir chaque jour des histoires singulières, comme celle qui raconte que la commune de Portomarín fut déplacée pour construire un barrage et que son église San Nicolás fut alors transportée pierre par pierre (d'ailleurs, dans l'église, si vous observez attentivement les pierres, vous verrez qu'elles sont numérotées). Si vous voyagez au début de l'automne, vous verrez émerger l'ancienne Portomarín lorsque les eaux du Miño baissent.- Le mysticisme de la Galice rurale. Les légendes magiques autour des sorcières font partie de la culture populaire galicienne. Une bonne façon de les découvrir est de participer à une queimada, une sorte de rituel autour d'une boisson traditionnelle au cours duquel on raconte des histoires de sorcières après certains dîners.- Le but du chemin, la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle et sa cathédrale. L'arrivée incessante de pèlerins et son ambiance universitaire en font une ville bouillonnante où il fait bon flâner dans ses ruelles empierrées ou s'attarder sur une terrasse ou une place.

La cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, Galice

Visites classées au patrimoine mondial : le chemin de Compostelle a été classé au patrimoine mondial par l'UNESCO. À proximité du parcours du chemin français, vous pourrez aussi découvrir les remparts de Lugo (sur l'itinéraire du chemin primitif). La Corogne conserve quant à elle la tour d'Hercule, le seul phare d'origine romaine au monde toujours en activité à ce jour.Principales haltes du chemin français en Galice : O CebreiroPortomarín – Palas de Rei – Melide – Arzúa – Saint-Jacques-de-CompostelleInformations complémentaires : Le chemin français en Galice

Des façons originales de faire le chemin de Compostelle


Questions fréquentes

Trouvez des réponses à vos questions