Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Des randonneurs sur la route du Cares

Route du Cares

none

La route la plus célèbre des Pics d’Europe


Surnommée la « Garganta Divina » (la gorge divine), cette route entre Caín (province de León, Castille-León) et Poncebos (Asturies) vous permettra de marcher au milieu de montagnes qui s’élèvent à plus de 2 000 mètres au-dessus de l’imposant défilé creusé par la rivière Cares. Vous contemplerez des sommets mythiques, vous emprunterez des ponts reliant les deux côtés de la gorge, vous traverserez environ 70 tunnels creusés dans la roche et vous serez le témoin d’un spectacle naturel époustouflant.

Histoire de ce parcours

La route du Cares figure toujours dans les listes des plus beaux sentiers d’Espagne. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un parcours exigeant (à l’exception de quelques tronçons à fort dénivelé), il est conseillé de tenir compte de sa longueur et de bien planifier le trajet.Saviez-vous que ce profond défilé n’est pas seulement l’œuvre de la force naturelle des eaux de la rivière Cares ? Il est également le résultat d’un ouvrage réalisé dans les premières années du XXe siècle pour transporter l’eau vers la centrale hydroélectrique de Poncebos. Cela permet aujourd’hui de parcourir cet agréable chemin très accessible. Il suffit de suivre le canal.Si vous êtes un randonneur chevronné, vous serez intéressé de savoir que la route officielle (PR-PNP 3) commence (ou se termine) en réalité à Posada de Valdeón (province de León) et non à Caín, ce qui rend l’itinéraire considérablement plus long (21 kilomètres rien que pour l’aller). Cependant, ce premier tronçon est tombé en désuétude et il est plus courant de commencer à Caín.

Passerelle sur la route du Cares

Ce qui vous y attend

Au moment de partir, la première chose à savoir est que ce parcours peut également être effectué dans le sens inverse (en partant des Asturies). Partir depuis Cain est en principe plus facile, car si vous partez de Poncebos vous rencontrerez au tout début une montée de deux kilomètres un peu raide. Si vous commencez dans la province de León, ce tronçon sera en descente.Mais, au cas où vous seriez un aventurier, nous allons résumer ce que vous pouvez trouver dans l’itinéraire complet. En partant de Posada de Valdeón, vous arriverez à Cordiñanes, où la vallée commence à se rétrécir. Après ce village, vous trouverez le belvédère de Tombo, avec la sculpture emblématique d’un chamois, symbole des Pics d’Europe. Vous contemplerez d’immenses forêts de hêtres et un peu plus loin l’ermitage de Corona, où l’on dit que le roi Don Pelayo a été couronné. Dans cette zone se trouve également le Chorco de los lobos, un piège ingénieux utilisé dans le passé pour capturer des loups.

Vous atteindrez ensuite le village de Caín, entouré de montagnes de plus de 2 600 mètres. C’est ici que se termine la route et que commence le tronçon piéton de la route du Cares (où la plupart des randonneurs commencent/finissent) et la véritable gorge naturelle.Vous ferez un voyage fascinant à travers des tunnels étroits et des grottes et vous pourrez prendre des photos mémorables à des endroits aussi beaux que le pont de Los Rebecos (avec vue vertigineuse sur la rivière), le pont de Bolín ou la passerelle de Los Martínez (à la frontière entre Castille-León et les Asturies). À Los Collaos, le point culminant de l’itinéraire, commence la descente vers Poncebos. Une fois sur place, si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir le pic Urrielu (ou Naranjo de Bulnes) qui, avec ses parois verticales de plus de 500 mètres, est un symbole de l’escalade en Espagne.La meilleure chose à faire est d’en profiter à un rythme tranquille, en s’arrêtant pour manger, regarder comment les arbres poussent dans des endroits impossibles, écouter le bruit de la faune... Cette route ne déçoit jamais.

Vue de randonneurs sur la route du Cares

Conseils et recommandations

Comment rejoindre la route du Cares en voiture

Depuis les Asturies, par l’AS-114 en direction de Cangas de Onís-Arenas de Cabrales (Las Arenas). Une fois dans le centre-ville, prenez la route AS-264 en direction de Poncebos, où vous garerez votre voiture et commencerez l’itinéraire. Depuis la ville d’Oviedo, il faut compter un peu plus d’une heure et demie.

Si vous commencez la route par le sud (à environ deux heures en voiture de la ville de León), prenez la route N-625 jusqu’à Posada de Valdeón ou continuez jusqu’à Caín, où vous trouverez plusieurs zones de parking.

Rivière Cares à Posada de Valdeón. Pics d’Europe, Asturies

À savoir

Bien qu’il s’agisse d’un itinéraire techniquement facile, le terrain est accidenté et la longueur de l’itinéraire doit être prise en compte, surtout si vous avez l’intention de faire l’aller-retour. Il est conseillé de se lever tôt et de bien s’organiser.

Si vous ne voulez faire que l’aller, certains randonneurs (amis ou famille) échangent leurs voitures aux deux extrémités du parcours, laissant un groupe de chaque côté. Toutefois, n’oubliez pas que la route de Poncebos à Caín fait plus de 100 kilomètres.

Il existe des taxis privés qui peuvent vous ramener et même des entreprises qui vous emmènent en véhicule tout-terrain en traversant les paysages des Pics d’Europe. Vous en trouverez quelques-unes ici

Portez de bonnes chaussures, un imperméable et des superpositions de vêtements chauds, car la météo, même en été, peut être très changeante.

Emportez de la nourriture et de l’eau pour improviser un pique-nique, car vous ne trouverez nulle part où acheter des provisions en cours de route.

Il est déconseillé de voyager avec des enfants de moins de 12 ans.

Il n’est pas permis de réaliser la route à vélo. 

Le meilleur moment pour réaliser le parcours

Bien que vous puissiez le faire à tout moment, il est conseillé de voyager au printemps (avec le dégel, les cascades sont dans toute leur splendeur) ou au début de l’automne, pour éviter le froid en hiver et la haute saison en été, où le nombre de visiteurs augmente.

Que voir aux alentours

Vous vous trouverez en plein parc national des Pics d’Europe, avec de nombreux endroits intéressants, notamment dans les Asturies : Sotres (le village le plus élevé des Asturies), Arenas de Cabrales (ne repartez pas sans avoir goûté son célèbre fromage) ou les lacs de Covadonga (un peu plus éloignés, à environ une heure de voiture). Vous pouvez également emprunter le funiculaire qui vous emmènera jusqu’au joli village de Bulnes.

Vue du Naranjo de Bulnes dans les Pics d’Europe, Asturies

Gastronomie traditionnelle

Dans la partie sud de la route (Castille-León), vous ne pouvez pas manquer le succulent fromage bleu de Valdeón et la célèbre charcuterie de León. Dans les Asturies, la fabada ou des plats comme le « cachopo » (filet de bœuf farci de jambon et de fromage) sont très connus.

Que faire

Ce qu’il y a d’autre à voir à proximité