Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Un bol de salmorejo

De Ferring (Royaume-Uni) à l’Andalousie, goûtez à la gastronomie espagnole

none

Dans le village de Ferring (West Sussex, Angleterre), se trouve un restaurant espagnol appelé « Andalucía ». Un établissement qui a adapté son décor pour recréer le style et l’atmosphère particuliers des bars espagnols. C’est devenu un point de rencontre prisé par les amateurs de gastronomie espagnole, notamment ceux qui apprécient la cuisine du sud de l’Espagne.Si vous aimez vous rendre dans ce type de restaurants, n’hésitez pas à goûter ces plats traditionnels lors d’un voyage en Andalousie, en Espagne. Le moment est venu de savourer la version originale !

  • Cazón en adobo (roussette marinée)

    Cazón en adobo (roussette marinée)

    La roussette est un poisson de la famille des requins. Elle est marinée pendant huit heures dans du vinaigre de xérès, du sel et des épices (cumin, laurier, ail, paprika et origan). Puis, elle est passée dans la farine et frite dans l’huile d’olive. La roussette est servie en petits morceaux, généralement sous forme de dés. Un plat incontournable des menus des chiringuitos (bars de plage) de Cadix !

  • Habas con jamón (fèves au jambon)

    Habas con jamón (fèves au jambon)

    Il s’agit d’un plat très léger et typique de Grenade, que l’on sert au dîner ou en apéritif. Les fèves sont généralement frites et accompagnées de petits morceaux de jambon croustillant.

  • Patatas a lo pobre (pommes de terre du pauvre)

    Patatas a lo pobre (pommes de terre du pauvre)

    Ce sont des pommes de terre épluchées et coupées en fines tranches, puis cuites dans une poêle avec de l’huile, auxquelles on ajoute de l’oignon et du poivron. Selon la zone géographique où elles sont cuisinées, on y ajoute des gousses d’ail, des feuilles de laurier ou encore du piment.Mais savez-vous pourquoi on les appelle « patatas a lo pobre » ? Le nom vient de la période d’après-guerre, quand le garde-manger des maisons ne contenait guère plus que des ingrédients de base, tels que des oignons, des pommes de terre, de l’ail et du poivron. C’est de là que vient le nom de ce plat qui, de nos jours, sert d’accompagnement. Mais à l’époque, c’était le plat principal qui nourrissait toute la famille.

  • Pescaíto frito (friture de petits poissons)

    Pescaíto frito (friture de petits poissons)

    Une tapa très populaire de la côte andalouse et, en même temps, très simple. Il s’agit de petits poissons (anchois, gobies, maquereaux ou seiches, entre autres) qui sont passés dans la farine et frits dans de l’huile d’olive. Vous pouvez essayer d’y ajouter un filet de jus de citron, ils seront délicieux à souhait !

  • Flamenquín cordobés (flamenquín de Cordoue)

    Flamenquín cordobés (flamenquín de Cordoue)

    Le flamenquín est traditionnellement préparé avec des tranches de jambon serrano enveloppées dans de la longe de porc. Du fromage peut également y être ajouté comme garniture. Il est ensuite enrobé de chapelure et frit dans de l’huile d’olive.Ce plat est généralement servi avec des frites, pour couronner le tout !

  • Gazpacho andaluz (gaspacho andalou)

    Gazpacho andaluz (gaspacho andalou)

    Un véritable classique de la gastronomie andalouse qui est devenu populaire dans pratiquement toute l’Espagne. Il s’agit d’une soupe à base de tomates, de concombres, de poivrons, d’ail, d’oignon, de vinaigre, d’eau et d’huile d’olive. Il est également courant de mixer tous ces ingrédients avec du pain rassis trempé dans de l’eau. La soupe est servie froide et vous pouvez l’agrémenter de quelques picatostes (petits morceaux de pain grillés ou frits dans l’huile) pour lui donner une touche de croustillant. Un plat idéal pour les chaudes journées d’été !

  • Pipirrana

    Pipirrana

    On pourrait la considérer comme une version solide du gaspacho andalou, car elle est préparée avec pratiquement les mêmes ingrédients. La pipirrana est une salade traditionnelle de Jaén, à laquelle on peut ajouter du thon ou de l’œuf dur pour la rendre encore plus savoureuse. Si la chaleur ne vous laisse aucun répit, quelques bouchées de cette salade rafraîchissante vous aideront à la combattre.

  • Salmorejo

    Salmorejo

    Le salmorejo de Cordoue est élaboré à partir d’aliments de base, tels que de la tomate, du vinaigre, du pain émietté, de l’ail et de l’huile d’olive. Un plat qui se mange froid, simple à préparer et très savoureux. Ce plat a bien des allures de gaspacho andalou... on le considère d’ailleurs comme étant de la même famille ! Cependant, le salmorejo a une texture épaisse et crémeuse qui le différencie du gaspacho (qui, étant pratiquement liquide, peut même être bu). Si vous aimez le salmorejo, ajoutez-y des petits morceaux de jambon et un œuf dur râpé en guise de garniture, c’est un vrai régal !Il y a encore bien d’autres plats à goûter : espetos de sardinas (brochettes de sardines), jamón ibérico (jambon ibérique), rabo de toro (queue de taureau), ajoblanco (soupe froide à base d’amandes et d’ail)... Dans le sud de l’Espagne, des plats typiques du terroir vous attendent, et vous aurez l’eau à la bouche rien qu’en y repensant.

Plus d’infos sur...