Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Tapas

Foodies, tenez-vous prêts : voici les 12 quartiers les plus prisés pour faire la tournée des tapas en Espagne

none

Foodies, tenez-vous prêts : voici les 12 quartiers les plus prisés pour faire la tournée des tapas en Espagne

Vous connaissez les tapas, bien sûr. Mais savez-vous où se trouvent les meilleurs endroits pour les déguster ? Nous vous aidons à les dénicher avec une liste des quartiers les plus reconnus en la matière dans d’importantes destinations touristiques. Normalement, les tapas sont servies gratuitement avec votre boisson, bien que cela ne soit pas toujours le cas. Elles sont parfois accompagnées d’un petit supplément, tandis que les plus élaborées font partie de la carte.

Le quartier de La Latina à Madrid

Nous vous invitons à découvrir l’un des quartiers les plus traditionnels de la ville. Les rues Cava Baja, Cava Alta et Humilladeros, entre autres, abritent des bistrots historiques où les gens se pressent pour y déguster de délicieuses tapas, surtout le week-end. Les plus traditionnelles à Madrid sont les patatas bravas (pommes de terre à la sauce piquante), la tortilla de pommes de terre, les croquettes, les olives, les fromages affinés et les plats à base d’abats. En règle générale, elles accompagnent gratuitement votre boisson. Sachez par ailleurs que ce quartier fait partie de la première enceinte urbaine construite au Moyen Âge.Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de Madrid

Sandwich aux calamars et tapa d'olives Marché de la Cebada, dans le quartier de La Latina.

Passeig de Sant Joan à Barcelone

Il s’agit de l’une des rues les plus tendance de la ville. En effet, alors que l’offre de tapas à Barcelone était généralement l’apanage des quartiers de Poble Sec et, plus récemment, de Sant Antoni, les établissements du Passeig de Sant Joan vous permettent aujourd’hui de déguster les dernières nouveautés en la matière. Connaissez-vous les tapas les plus populaires ? Certaines sont très traditionnelles (parfois transformées en créations plus modernes), comme la salade russe, les bombas (pommes de terre panées et farcies à la viande) et les petits sandwichs. D’autres, en revanche, sont d’authentiques spécialités de la haute gastronomie en miniature, héritage du travail du chef Ferran Adrià dans la ville.

Arc de triomphe à Passeig Sant Joan, Barcelone

Le centre historique de Donostia-Saint-Sébastien

Sachez tout d’abord que les tapas s’appellent « pintxos » à Saint-Sébastien. Les meilleurs établissements se trouvent dans la vieille ville, dans les rues Pescadería, 31 de Agosto et Fermín Calbeltón, entre autres. Vous n’aurez que l’embarras du choix, de la traditionnelle gilda (brochette d'olives, d'anchois et de piments) aux créations plus sophistiquées. Dans ce quartier, quel que soit votre itinéraire de pintxos, vous ne vous tromperez pas. Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de Donostia-Saint-Sébastien

Centre historique de Donostia-Saint-Sébastien et pintxos

Centre historique de Bilbao

Nous poursuivons notre parcours gastronomique au Pays basque, terre de pintxos. Bien que vous en trouviez de délicieux un peu partout à Bilbao, l’idéal est de se rendre dans le centre historique (autour des rues Somerda et Perro ou de la Plaza Nueva) pour déguster des pintxos de rabas (calamars frits), de moules, de champignons, de morue ou de tortilla. Ici, de toute façon, les possibilités sont presque inépuisables. Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme du Pays Basque 

Ria de Bilbao et tapas de moules et champignons

Grenade, une ville de tapas

La ville de l’Alhambra est l’une des plus renommées pour ses tapas, servies en règle générale gratuitement avec la boisson. Ne manquez pas de déguster le pescaíto frito (friture de petits poissons), les pinchos morunos (brochettes de viande marinée), les canapés garnis de charcuterie et les pommes de terre à la sauce piquante ou à l’aïoli. Vous pouvez les goûter dans pratiquement tous les établissements de Grenade, mais dans certains endroits, vous pourrez concilier la bonne chère et la visite de la ville, notamment dans les environs de la cathédrale, autour des rues Navas, San Mateo, Elvira et des places Nueva et Campillo.

L'Alhambra de Grenade. Tapas de gaspacho et patatas bravas

Le centre historique de Séville

La tapa est l’un des traits d’identité de la capitale de l’Andalousie. Vous vous en rendrez vite compte dans les différents bars qui jalonnent la visite des principaux monuments de la ville. Savez-vous déjà ce que vous allez commander ? L’office du tourisme de Séville met à votre disposition un guide complet d’établissements où vous pourrez déguster chacune des tapas traditionnelles. Parmi les incontournables, mentionnons le gaspacho et les papas aliñás (spécialité à base de pommes de terre assaisonnées), deux plats froids très prisés en été, ainsi que les huevos a la flamenca (spécialité à base d’œufs et de légumes, appelée « flamenca » pour sa couleur et le fait qu’elle soit typique de Séville). Le rabo de toro (queue de taureau mijotée à l’andalouse), la carrillada (à base de porc ibérique), la pringá (à déguster avec du pain et sans couverts, comme le veut la tradition) et le poisson mariné figurent parmi les autres mets à savourer à Séville.Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de Séville

Tapa accompagnée de vin blanc à Séville

Le quartier de Ruzafa à Valence

Il s’agit de l’un des quartiers les plus prisés de la ville pour déguster des tapas de terrasse en terrasse. Les établissements sont particulièrement nombreux dans les rues Burriana, Ciscar et Cádiz. Les tapas à base de poisson et de fruits de mer sont traditionnelles à Valence, comme les seiches grillées, les anchois au vinaigre, les croquettes de morue, le poisson mariné, les moules (clochinas) et les coquillages (comme les tellinas). Sans oublier, bien sûr, les petits plats de riz, comme la célèbre paella. Dans ce quartier, vous trouverez également des restaurants servant une cuisine d’auteur.Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de la région de Valence

Marché de Ruzafa, à Valence. Tapa de paella

Le quartier Húmedo de León

Saviez-vous que León est la ville d’Espagne qui compte le plus de bars par habitant ? Cela est dû sans aucun doute à la qualité de ses tapas, que vous pourrez déguster principalement dans le quartier Húmedo. De nombreux établissements les servent gratuitement avec votre boisson. Ce quartier se trouve à proximité de sites intéressants, comme la cathédrale et Casa Botines (conçue par Gaudí). La meilleure solution est donc de faire de petites haltes entre les visites pour goûter aux tapas les plus classiques. Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de León 

Quartier Húmedo de León et tapas de boudin et chorizo

La tournée des tapas dans le centre de Valladolid

La vieille ville est agréable pour se promener et goûter les délicieuses tapas locales. La plupart des restaurants se trouvent autour de la cathédrale, entre les places Portugalete, Universidad, San Martín et Martí y Monsó. Le concours national de tapas, organisé chaque année en novembre, témoigne de l’importance des tapas pour la ville. À cette occasion, des chefs étoilés au guide Michelin désignent la meilleure tapa d’Espagne. Parmi celles qui ont été récompensées et que vous aurez l’occasion de goûter, mentionnons le Lechazo Taj Mahal (Don Bacalao, place Brigidas), le Bocata de calamares envuelto en obulato et le Tigretostón (Los Zagales, rue Pasión). Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de Valladolid

Tapa Mer et Montagne de la Méditerranée, au Concours national de Tapas de Valladolid

La Plaza Mayor de Salamanque et ses alentours

La tournée des tapas est une véritable tradition dans cette ville universitaire jalonnée de monuments. Nombreux sont les établissements qui servent des tapas avec vos boissons, gratuitement ou en les incluant dans le prix. C'est le cas notamment des bistrots situés autour de la Plaza Mayor, de la place del Peso et des rues Prior, Consuelo et Concejo, entre autres. Le choix de tapas est vaste. Parmi les plus traditionnelles, mentionnons les hornazos (sorte de friands au jambon, à la viande de porc et au chorizo), les boudins et les chorizos, les pinchos morunos (brochettes de viande marinée), le ragoût de tripes, le museau de porc frit, la chanfaina (ragoût de viande et d’abats d’agneau), les palomas (salade russe servie sur une galette de blé croustillante), etc.

Sandwichs au jambon

La rue Laurel de Logroño

Une rue avec plus de 60 bars ou restaurants pour savourer les délices gastronomiques de La Rioja. Il s’agit de la rue Laurel, où un bar se dresse tous les deux mètres. L’occasion idéale pour déguster des spécialités locales, comme les asperges, la bourrache et les poivrons, sans oublier les pommes de terre « a la riojana » et les côtelettes aux sarments de vigne. N’oubliez pas, bien sûr, de commander un verre de Rioja pour accompagner vos tapas. À Logroño, vous trouverez d’autres bars à tapas dans les rues voisines d’Albornoz, San Agustín et Travesía de Laurel.Plus d'infos sur le site de l’office de tourisme de La Rioja

Logroño.

Le Barrio del Tubo à Saragosse

Ce quartier est un ensemble de petites rues étroites où abondent les bars servant de délicieuses tapas de croquettes, d’anchois, de migas, de champignons, d’empanadillas… Un simple regard sur les comptoirs de ces bars vous mettra l’eau à la bouche. Les rues Estébanes et Libertad, ainsi que les alentours, sont très fréquentés à l‘heure du déjeuner et en soirée. Comme la tradition consiste à faire la tournée des tapas d’un établissement à l’autre, le quartier est toujours très animé. Un autre quartier de Saragosse est également très prisé par les amateurs de tapas : La Magdalena (autour de la rue Estudios), où les bars vous servent des tapas à prix réduit le jeudi.

Barrio del Tubo de Saragosse et tapas de migas et de croquettes
Plus d’infos sur...