Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Le Naranjo de Bulnes, un sommet des Pics d’Europe, Asturies

Quelques bons plans pour découvrir chacune des facettes des Asturies

Principauté des Asturies

On compare souvent les Asturies, situées au nord de l’Espagne sur les rives de la mer Cantabrique, à un paradis vert. Et c’est ainsi que nous aimerions que vous l’imaginiez. Imaginez par exemple des plages de rêve, des villages côtiers aux maisons colorées, des villages de montagne auxquels on accède en funiculaire... Imaginez que l’on vous sert son célèbre cidre selon la tradition de la région ou une dégustation de ses fromages... Parmi les nombreuses possibilités permettant de découvrir les Asturies, nous avons sélectionné les suivantes :

Route passant par Cangas de Onís et les lacs de Covadonga

C’est sans doute le circuit le plus connu des Asturies. Il est situé dans le parc national des Pics d’Europe. Vous pouvez l’emprunter à Cangas de Onís et découvrir ainsi son joli pont romain. Ensuite, ne manquez pas la basilique Santa María la Real de Covadonga qui se dresse au milieu de la vallée, ainsi que la Santa Cueva (à environ 10 km en voiture), une grotte naturelle spectaculaire où se trouve une statue de la Vierge de Covadonga (affectueusement appelée « la Santina »). Il s’agit là du simple préambule d’une belle route de montagne qui serpente à plus de 1 000 mètres d’altitude et vous mène aux imposants lacs d’origine glaciaire de Covadonga (en été et en haute saison, ce trajet se réalise en autobus). Dans les alentours, depuis les belvédères de la Reina ou d’Ordiales, vous pourrez contempler une vue panoramique de toute la région.

Lacs de Covadonga dans le parc national des pics d'Europe

Bulnes et la route du Cares

Un hameau de montagne digne d’un conte de fée. C’est Bulnes. Une manière originale de le visiter consiste à emprunter le funiculaire qui permet d’y accéder. Une fois là-bas, respirez profondément et admirez le paysage, le cimetière des montagnards, une jolie église, ses maisons de pierre, etc. Faites une halte à Bulnes de Arriba et prenez un cidre ou contemplez la vue depuis son belvédère.À proximité, dans le village de Poncebos, vous pourrez emprunter la route du Cares pour traverser un superbe défilé des Pics d’Europe et revenir à votre point de départ. Vous pourrez voir l’imposant sommet Naranjo de Bulnes et admirer les eaux cristallines du Cares. Cela fait au total environ 22 kilomètres aller-retour.

Tunnel de la route du Cares

Expérience minière

Le métier de mineur est profondément ancré dans l’histoire des Asturies. On peut voir les traces de ce passé encore récent et imaginer les difficiles conditions de ce travail. Pour vivre cette expérience, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez par exemple visiter le musée minier d’Arnao, où la mine de charbon fut le premier gisement sous-marin d’Espagne. Vous pouvez aussi découvrir le singulier village de Bustiello et imaginer la vie des mineurs.Les plus courageux pourront passer une journée à Pozo Sotón (dans la région de San Martín del Rey Aurelio), l’unique mine de charbon d’Europe qui propose des visites guidées à l’intérieur de la mine. Vous connaîtrez les profondeurs de la terre en descendant à plus de 500 mètres de profondeur. Tout près de Pozo Sotón, vous pourrez également visiter le musée de la mine et de l’industrie (Mumi) et l’Écomusée minier Valle de Samuño, situé dans un bel environnement de vallées et de montagnes.

Le Pozo Sotón, San Martín del Rey Aurelio

Une gastronomie unique

Fabada asturiana (plat à base de haricots blancs), cachopo (viande de veau, jambon et fromage), pâtisseries comme les casadielles (pâtisserie parfumée à l’Anis del Mono), etc. Nous pourrions vous recommander de très nombreux plats et produits typiques de cette région. Nous nous contenterons de deux d’entre eux. D’une part, le cidre. Nous vous déconseillons vivement de quitter les Asturies sans avoir expérimenté l’escanciado (verser le cidre dans un verre de manière traditionnelle en élevant la bouteille de l’autre main) et dégusté cette boisson emblématique élaborée à base de pommes. Vous pouvez le faire dans une cidrerie ou un pressoir, un espace traditionnel où sont stockés des tonneaux de cidre et où se déroule parfois une espicha, sorte de repas festif au cours duquel le cidre ne manque jamais. Il existe même une comarque du cidre située au nord-est des Asturies et dans laquelle vous pourrez choisir entre de nombreuses activités.D’autre part, nous vous recommandons vivement de goûter les fromages de la région. Il en existe 50 variétés ! Parmi les plus connus, mentionnons le Cabrales, le Gamonéu, l’Afuega'l pitu, le Casín et le Beyos. Trouvez ici les fromageries que vous pouvez visiter.

Cachopo

Art préroman des Asturies

Il s’agit d’un art unique au monde qui remonte au IXe siècle. Quelques-uns des beaux monuments de l’art préroman asturien furent édifiés sous le règne de Ramire Iᵉʳ d’Oviedo. Six d’entre eux sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la chambre sainte de la cathédrale d’Oviedo ; les églises San Miguel de Lillo, Santa Cristina de Lena, Santa María del Naranco et San Julián de los Prados, ainsi que l’ouvrage hydraulique connu sous le nom de La Foncalada. Tous ces monuments se trouvent dans la capitale asturienne, Oviedo, et ses alentours. En outre, sur le joli coteau paisible du mont Naranco où se trouvent plusieurs de ces églises, vous pourrez visiter le Centre d’interprétation de l’art préroman des Asturies. Ce voyage dans le temps vous tente ?

 Église San Miguel de Lillo, Oviedo

Plages de rêve et villages maritimes

Deux jolis villages asturiens font partie de l’Asociación de Villas Marineras de España : Ribadesella - où tous les premiers samedis du mois d’août, des canoéistes du monde entier participent à la descente du Sella - et Llanes - où vous trouverez la jolie petite plage de Gulpiyuri qui semble séparée de la mer par une falaise, ainsi que les Bufones de Pría, sorte de cheminées géologiques desquelles s’échappent des jets d’eau -.Il existe d’autres villages de bord de mer aux petites maisons colorées ou nichés entre mer et montagne comme Cudillero (ne manquez pas le coucher de soleil sur la plage du Silencio en forme de demi-lune ou depuis le phare de cabo Vidio), Lastres ou Luarca, le « village blanc de la Costa verde ». Son cimetière juché sur une colline est l’un des plus jolis d’Espagne et la vue sur la mer y est splendide.D’autres plages et villages incroyables ? La plage de Rodiles à Villaviciosa, celle de Verdicio à Gozón (à côté du cabo Peñas) ou les villages de Puerto de Vega et Castropol.

Vue panoramique de Ribadesella

Un village de l’intérieur pour oublier le stress

N’oublions pas un village de l’intérieur très spécial, niché dans la montagne : Taramundi et les hameaux qui l’entourent. Leurs maisons de pierre au toit en ardoise, les vieux moulins et les musées consacrés aux métiers traditionnels, tels que celui de la coutellerie et des métiers à tisser, sont quelques-uns de leurs attraits. Ils vous transporteront à une autre époque. Idéal pour se détendre.

Alentours du moulin de Taramundi

Un trio de villes

Si vous préférez passer une journée en ville, vous avez le choix entre trois villes très différentes. D’une part, la capitale, Oviedo, située à l’intérieur des terres. Il est très agréable de se promener dans son centre historique, entre ses places et ses palais, et de découvrir la cathédrale, le marché du Fontán ou le théâtre Campoamor. Ne manquez pas non plus de faire une halte dans l’une de ses pâtisseries traditionnelles pour goûter les moscovitas (biscuits au chocolat et aux amandes) ou dans une cidrerie. Pour avoir une vue panoramique de la ville, poussez votre promenade jusqu’au mont Naranco où, comme nous l’avons déjà mentionné, vous pourrez voir plusieurs églises du préroman asturien.Vous pouvez choisir de rester sur la côte et vous rendre à Gijón. Vous serez charmé par ses plages splendides baignées par la mer Cantabrique et quelques-uns de ses attraits, comme la sculpture de Eduardo Chillida, intitulée Éloge de l’horizon. Son ancien quartier de pêcheurs - Cimavilla -, les jardins de la Reine et le port de plaisance méritent également une visite.Le trio est complété par Avilés. Située au bord d’une ria, son centre historique composé de maisons ornées d’arcades, de jardins et de palais est un véritable délice pour les yeux. Depuis 2011, le centre culturel Niemeyer est devenu l’un de ses emblèmes. Conçu par l’architecte brésilien Niemeyer, ses formes futuristes vous surprendront.

De gauche à droite : Plaza Carballo d’Avilés, cathédrale d’Oviedo et universidad laboral de Gijón.

Visiter les Asturies en famille

Si vous voyagez avec des enfants, nous vous suggérons quelques idées. Vous pouvez par exemple leur proposer un voyage dans la Préhistoire et visiter le musée du Jurassique où ils pourront découvrir 20 répliques grandeur nature de dinosaures (à Colunga) ou le parc de la Préhistoire (à Teverga). Vous pourrez également visiter l’aquarium de Gijón qui possède plus de 4 000 spécimens de 400 espèces. Et que dites-vous d’une sortie en plein air ? Par exemple sur la jolie piste Senda del Oso qui part de Santo Adriano et qui peut se parcourir à pied ou à vélo. Ou encore dans les alentours de Fuentes del Narcea, où des guides vous aideront à suivre les traces des ours. Les Asturies possèdent de nombreux espaces naturels magnifiques à faire découvrir aux enfants et que vous apprécierez tout autant, tels que les parcs naturels de Somiedo, d’Ubiñas-La Mesa ou de Redes ou les belvédères, comme celui du Fitu (Caravia). Une immersion en pleine nature !

Parc de la Préhistoire de Teverga

Des lieux surprenants

Outre les destinations les plus emblématiques, les Asturies abritent des endroits moins connus qui méritent également le détour. Avez-vous entendu parler de la Cuevona ? C’est l’une des rares grottes que l’on peut traverser en voiture et qui permet d’accéder au village de Cuevas del Agua, qui surgit à la sortie de la grotte, tel un mirage. Saviez-vous qu’en Asturies, il existe une multitude de grottes abritant des peintures rupestres remontant à 35 000 ans av. J.C. ? Quelques-unes d’entre elles, comme celles du Conde, El Pindal, La Loja, Candamo, La Lluera ou Tito Bustillo, peuvent être visitées.Vous pouvez également visiter plusieurs sites ayant servi de décor à des films, comme « Vicky Cristina Barcelona ». Dans ce film, Javier Bardem, Penélope Cruz et Scarlett Johansson apparaissent en effet dans le phare de San Juan d’Avilés ou sur le mont Naranco d’Oviedo. « Le secret des Marrowbone », tourné à Pravia, sur la plage Frexulfe de Navia ou dans la fabrique d’armes d’Oviedo, et le film « Volver a empezar », dans lequel apparaissent Gijón et le charmant village de bord de mer de Cudillero, en sont deux autres exemples.

Panneau principal de la grotte de Tito Bustillo

Un passé romain

Il y a tant à voir dans les Asturies que de nombreux voyageurs en oublient son passé romain. L’empire y a exploité des mines d’or pendant cinq siècles. Laissez-vous séduire et faites un voyage dans le temps... Vous pouvez par exemple faire la route de l’or (Ruta de la Huella del Oro) et la compléter par une visite du musée de l’or à Tineo.Vous pouvez également découvrir les villages fortifiés dans lesquels vécurent les Romains, tels que le superbe castro de Coaña (qui remonte au Ve siècle av. J.C.), visiter les thermes romains de Campo Valdés et la villa romaine de Veranes (Gijón), ou encore le centre d’interprétation de la Vía Carisa (à Aller), une voie romaine construite pour relier les Asturies au reste de l’empire.

Castro de Coaña