Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Filet de merlu sur pomme et sauce au cidre

Cuisine des Asturies

Principauté des Asturies

Principauté des Asturies

Les Asturies, un paradis naturel et gastronomique

Sans aucun doute, les Asturies sont un magnifique paradis naturel où se combinent mer, montagne et campagne, ce qui crée une infinité de milieux naturels possibles. Protégée d'un côté par la mer cantabrique et de l'autre par les Picos de Europa, elle a toujours été une région isolée, à l'abri des différentes invasions et, de ce fait, avec des rites et des us très enracinés. L'Asturien est de nature aimable et ouverte. Il accueille de plein cœur celui qui veut connaître son pays et déguster sa gastronomie dont les principaux piliers sont le cidre, la « fabada » (sorte de cassoulet typique des Asturies) et les fromages, sans oublier les fruits de mer et le poisson.

S'il fallait définir la cuisine asturienne en quelques mots, nous pourrions dire qu'elle se compose de plats élaborés sans hâte, à feu doux, pratiquement sans épices ou condiments afin de ne pas dénaturer la saveur naturelle de ses ingrédients. Une cuisine de fourneaux qui nous transporte dans une autre époque, très éloignée du stress actuel. C'est une cuisine privilégiant les potages et les pots-au-feu où la « fabada » (sorte de cassoulet typique des Asturies) est le plat roi.

Fabada

La fabada asturienne est à base de « fabes de granja » (haricots blancs) accompagnés de chorizo, de boudin, d'épaule de porc, de pommes de terre... Il s'agit d'un plat internationalement connu et cette recette offre plusieurs variantes. Elle peut se préparer avec des palourdes, du homard, du lièvre, des perdrix... Bien que ce soit le plus connu, il ne s'agit pas du seul plat de renom de la région asturienne, où vous pourrez aussi déguster les célèbres « potes » (plats en sauce), parmi lesquels nous pouvons souligner le « pote » asturien à base de haricots, de chou, de chorizo, d'épaule de porc et de pommes de terre ; le « pote de castañes mayuques » ou le potage de feuilles de navets, typique de la ville d'Ibias.

La mer généreuse

La cuisine asturienne puise dans différentes sources : mer, rivières, plaines, montagnes... Le poisson, de mer comme de rivière, et les fruits de mer tiennent une place de choix dans les recettes de cette région. La mer offre la baudroie, dénommée « pixín » dans les Asturies, le colin, le congre, la bonite, le loup, la rascasse... et parmi les fruits de mer, le pousse-pied, la crevette, l'étrille ou la palourde. Les oursins (oricio) sont une véritable institution surtout à Gijón et en hiver, où vous pourrez les déguster crus ou préparés suivant diverses recettes. Le saumon, la truite, la truite de mer ou la lamproie fluviale, viennent compléter le large éventail de produits aquicoles que vous pourrez déguster.La viande occupe une place très importante dans les Asturies. Le bœuf est très apprécié des Asturiens et largement répandu sur le marché espagnol : l'entrecôte au fromage de Cabrales ou le bœuf à l'étouffée... Le « pitu de caleya » (poulet fermier élevé en plein air), les recettes de perdrix, de sanglier, de chevreuil ou de cerf toujours accompagnées de fines herbes, offrent toutes les saveurs du terroir. Le caractère et la saveur de la « carne gobernada » et du « cachopo » de langue de bœuf en font des délices de la gastronomie.

L'héritage des fromages

L'autre élément caractéristique de la gastronomie asturienne est le fromage. Pratiquement toutes les vallées et montagnes disposent de leur propre variété faisant des Asturies, l'une des régions offrant la plus large gamme de fromages d'Europe. Ils peuvent être à base de lait de vache, de chèvre, de brebis ou des trois mélangés. Il ne fait de doute que le fromage le plus célèbre est celui de Cabrales, bleu d'Appellation d'origine. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier les fromages de Gamonedo, Pría, Porrúa, les Beyos, le Casín ou l'Afuega´l Pitu, la Peral, l'Urbiés, etc.La Principauté des Asturies se distingue par ses confiseries, disséminées sur l'ensemble du territoire. C'est que l'Asturien aime le sucré et par conséquent, vous pourrez déguster dans la région, un très grand nombre de spécialités, les unes meilleures que les autres. Le riz au lait est le dessert asturien par excellence, mais n'oubliez pas non plus de goûter les tartes aux amandes, le « brazo de gitano », les mille-feuilles à la crème, le « carbayon » (pâtisserie à pâte feuilletée, aux amandes et aux œufs), les « carajitos del profesor de Salas » (à base de noisettes)... Certaines pâtisseries sont préparées uniquement à l'occasion de fêtes comme les « frixuelos », les « casadielles », les « panchones » de Carnaval ou les « huesos de santo » et les « teresitas » pour la Toussaint, sans oublier le « tocinillo de cielo ».

Cidre

Le cidre est la boisson asturienne par excellence. C'est un trait d'union allant largement au-delà du simple élément de la cuisine asturienne : c'est presque une culture. Il faut le boire dans les cidreries ou les restaurants et, si possible, dans les « llagares » (lieu où il est fabriqué). La façon de servir le cidre en le versant de très haut dans un large verre, dont il ne faut remplir que le fond (le « culín ») sont une invitation à la fête et à l'amitié. Une expérience à vivre absolument lorsque vous visiterez la région.

Spécialités culinaires typiques de Noël dans Les Asturies

Si vous voulez savourer les plats typiques de Noël dans les Asturies, prenez note : mangez des fabes a los pisones (des haricots aux fruits de mer) ou du veau asturien. En entrée, choisissez parmi environ 50 variétés de fromages (le plus international est le Cabrales). Pour boire, prenez du cidre (les Asturies sont le territoire du cidre par excellence en Espagne). Pour finir, en dessert, demandez les traditionnelles casadiellas (chaussons frits).  Petite curiosité : vous pourrez aussi goûter une version de la traditionnelle galette des rois à base de pâte feuilletée.