Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Vue de Cullera, province de Valence

Cullera

Valencia-València

La commune de Cullera, au bord de la Méditerranée, se trouve en plein cœur de la côte de Valence, entre mer et montagnes.

Autour de la Muntanya de l’Or et de l’embouchure du Júcar s’étend cette station balnéaire qui associe un centre historique soigné et des installations et lotissements modernes dédiés aux loisirs de soleil et de plage. Valence, le parc naturel de La Albufera, des villes historiques et une infinité de plages sont quelques-uns des multiples attraits de cette côte. Sans oublier l’exquise gastronomie valencienne, dans laquelle le riz et les produits de la mer et du potager composent des plats savoureux.

La qualité des eaux de cette région et les températures agréables qui règnent en toutes saisons font de Cullera une destination idéale pour quiconque souhaite profiter de son temps libre au bord de la Méditerranée. Parfaitement reliée avec Madrid et Barcelone, Cullera est une destination très attirante pour tous les types de voyageurs. Le visiteur pourra y pratiquer des sports nautiques, faire de la plongée ou des randonnées pédestres, ainsi que flâner dans sa vieille ville ou simplement se baigner dans ses eaux tranquilles et se dorer au soleil. Son port de plaisance fluvial est un autre lieu qui mérite d’être visité.

Entre plages et orangers

Des vergers et des champs d’orangers qui grimpent sur les collines environnantes bordent un littoral aux eaux peu profondes, idéales pour la baignade des plus jeunes. Les plages de Cullera se distinguent par la variété de leurs écosystèmes et installations. La Playa del Faro (la plage du Phare) est la plus intéressante pour la plongée et la pêche, tandis que la plage de San Antonio borde le front de mer. La plage Marenyet permet la pratique du nudisme.Ce sont au total plus de 15 kilomètres de plages et de falaises qui s’étendent à l’ombre du mont l’Or, également baptisé de les Raboses. L’endroit est également entouré de lagunes d’eau douce, parmi lesquelles on remarque la Lagune de l’Estany. Les amateurs de pêche sportive pourront s’y adonner à leur activité préférée et déguster les mets délicieux préparés dans les établissements proches.La paella (à la viande, aux fruits de mer, aux légumes ou mixte), l’arroz a banda (riz cuit dans du bouillon de poisson et servi avec de l’aïoli) ou l’arroz negro (riz à l’encre de calmar) sont quelques-unes des spécialités locales. Les poissons pêchés dans la Méditerranée sont cuits au four, mijotés dans des ragoûts ou frits, tandis que les viandes de la sierra sont grillées sur les braises. Le poulet et le lapin sont des viandes très appréciées dans cette région et sont accommodés de différentes façons. En ce qui concerne les desserts, l’orange de Valence est la reine. Pour accompagner ces mets succulents, Cullera possède les vins Valencia et Utiel-Requena, tous deux disposant d’une appellation d’origine. N’oubliez pas de goûter aussi l’horchata, une boisson rafraîchissante élaborée à base de souchet, qui possède également dans la région sa propre appellation d'origine.La visite de Cullera nous réserve un patrimoine historique et artistique très riche, dont notamment deux constructions à ne pas manquer. Au sommet de la ville se trouvent le château médiéval et le sanctuaire de la Mare Deu del Castillo, de style néo-roman. Cet emplacement stratégique permettait de surveiller, depuis ce poste d’observation naturel, tant le littoral que les terres environnantes. Ce bel ensemble est complété par l’ermitage Santa Ana et la tour de la reine maure. Le phare de Cullera et la grotte de Dragut attendent le voyageur à l’autre bout de la montagne. Dans cette grotte, qui est aussi un musée, on peut admirer une chapelle gothique, agrandie au XVIIe siècle.

Valence

Depuis Cullera, il est également possible de découvrir d’autres lieux importants du Levant espagnol. La ville de Valence, capitale de la région, allie un riche patrimoine artistique et un aménagement urbain agrémenté de jardins et d’espaces verts. Parmi sa riche offre culturelle, on remarque la Cité des arts et des sciences, l’Institut d’art moderne de Valence (IVAM) et la Bourse de la soie, classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Le parador de tourisme d’El Saler, situé à proximité, met à la disposition du voyageur ses installations exceptionnelles.Situé au sud de Valence, le parc naturel de La Albufera est l’une des zones humides les plus importantes au monde et une zone de protection spéciale pour les oiseaux. Son importance est vitale, étant donné qu’en raison de sa configuration spéciale il possède quatre habitats distincts : la Restinga ou banc de sable, composé de dunes mobiles et de petits marais salants ; le Marjal, composé de la zone palustre ; l’Albufera, le cœur du parc ; et le Mont. L’eau de La Albufera se jette dans la mer en traversant la bande de terre à travers trois golas (canaux). Chacune de ces zones possède une végétation caractéristique. Oiseaux, poissons et mollusques sont les rois du parc. Plusieurs itinéraires, réalisables à pied ou à vélo, mènent aux meilleurs points d’observation.Pour connaître l’arrière-pays de la province, le mieux est de visiter Játiva/Xátiva ou Alzira, des villes dont le centre historique abrite des châteaux et des palais médiévaux, des églises gothiques et d’intéressants musées où vous pourrez plonger dans leur histoire.

À ne pas manquer

Que visiter


Sélectionnez dans la liste ou naviguez sur la carte pour découvrir les sites intéressants.

À ne pas manquer

Que visiter


Sélectionnez dans la liste ou naviguez sur la carte pour découvrir les sites intéressants.