Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Gastronomie espagnole

L’Espagne, un pays tout en saveurs

none

Pensez à l’Espagne. Imaginez un repas typique espagnol. Vous avez sûrement pensé à l’un des plats suivants : une paella, un gaspacho, du jambon ibérique, un cocido, une fabada, etc. Nombreuses sont les recettes qui ont fait les délices de ceux et celles qui ont visité l’Espagne. Ils sont tous élaborés avec des ingrédients exceptionnels qui leur donnent des saveurs uniques.Nous allons vous parler des ingrédients (secrets ou non) qui caractérisent le célèbre régime méditerranéen et la culture gastronomique espagnole, l’une des meilleures au monde.

Huile d’olive extra vierge : l’or liquide

Commençons par un grand classique, l’huile d’olive. Principale source de gras de l'alimentation méditerranéenne, sa haute teneur en acides gras mono insaturés couvre largement les besoins nutritionnels et gastronomiques du consommateur le plus exigeant. L’Espagne est leader mondial de ce secteur dans le domaine de la production, de la transformation et des ventes. C’est en Andalousie (mais également en Castille-La Manche et en Catalogne) que vous pourrez vous perdre sur les millions d’hectares que composent de superbes oliveraies. Un ingrédient si nutritif que nombreux sont ceux qui se contentent d’une simple bouteille d’huile d’olive et d’un bon pain.

Huile d'olive

Le safran. Un secret tout en saveur

Bien qu’il soit originaire d’Inde, le safran s’est taillé une place de choix dans la gastronomie espagnole, notamment comme exhausteur de goût dans les plats à base de riz ou de viande, les ragoûts et même les desserts. C’est un ingrédient très cher que certains appellent l’or rouge et qui doit en outre être manipulé avec beaucoup de délicatesse, aussi bien lors de sa récolte (aux premières heures de l’aube pour éviter que la fleur ne se fane et que le produit final ne perde en qualité), que lors de son utilisation dans la cuisine. En Espagne, on le cultive principalement en Castille-La Manche, où le safran possède une appellation d’origine. Une curiosité : pour obtenir un kilo de safran, il est nécessaire de récolter et de recueillir les stigmates de pas moins de 150 000 fleurs.

Du safran dans un bocal en verre

Paprika de la Vera. Appellation d'origine protégée.

Le paprika ou « ají molido ». C’est sous ce nom que l’on connaît cet ingrédient dans d’autres parties du monde. Il fut rapporté d’Amérique par Christophe Colomb. Pendant des siècles, son élaboration fut tenue secrète par les moines du monastère de Yuste (Estrémadure). Artisanat et tradition, telles sont les deux caractéristiques de ce produit unique, élaboré selon un procédé de fumage artisanal avec du bois de chêne vert.Une épice riche en anti-oxydants, indispensable dans la préparation de produits de charcuterie typiques d’Espagne, comme le chorizo et la sobrasada.

Poivrons et paprika de la Vera

Arroz bomba. Un riz différent

Parmi les plus de deux mille variétés de riz existant dans le monde, l’un des plats espagnols les plus célèbres (la paella) est en principe élaboré avec du riz bomba.Il s’agit d’un riz à grain court et de forme arrondie qui s’allonge pendant la cuisson. Il absorbe très bien les liquides, retient mieux les saveurs et est moins collant que d’autres variétés.Mais on ne l’utilise pas uniquement dans la paella. Le riz au four ou le riz moelleux typique sont également beaucoup plus savoureux si l’on utilise du riz bomba. Cette variété est majoritairement cultivée à La Albufera de Valencia.

Une rizière à Valence

Les agrumes. Sucrés ou salés.

En Espagne, le climat, notamment le climat méditerranéen, favorise la culture des agrumes. Oranges, mandarines, citrons, pamplemousses, etc., on les trouve dans de nombreux endroits et... dans nos assiettes ! Outre en dessert, les agrumes constituent le principal ingrédient de différentes salades, de ragoûts, de plats de riz et d’autres spécialités de notre gastronomie, auxquels ils apportent une touche de saveur et de fraîcheur. La Costa de Castellón ou Costa Azahar (azahar signifie fleur d’oranger) est l’endroit idéal pour savourer ces agrumes.

Oranges

Ail, tomate et oignon. Comme en Espagne, nulle part ailleurs.

Il est évident que pratiquement tout le monde, indépendamment du pays, dispose de tomates, d’oignons et d’ail. Mais nous sommes sûrs qu’ils n’ont pas la même saveur que les produits d’appellation d’origine que vous trouverez en Espagne. Ils sont uniques et les plats qu’ils accompagnent aussi. L’ail violet de Las Pedroñeras, (Cuenca), la tomate La Cañada (Níjar, Almería), l’oignon Fuentes de Ebro (Saragosse) ou la pomme de terre de Galice, parmi de nombreux autres, sont des légumes qui bénéficient souvent d’un label de qualité, comme celui de l’appellation d’origine ou de l’indication géographique protégée. Ce sont les ingrédients typiques d’un sofrito, sorte de sauce composée de légumes sautés qui est la base d’un très grand nombre de recettes particulièrement savoureuses.

Ail violet

Le pain. Il accompagne tout.

Absolument. Nous savons bien que le pain n’est pas un ingrédient en tant que tel. Cependant, sur toutes les tables dignes de ce nom, un bon pain est indispensable, soit pour accompagner le repas, tremper un peu de mie dans un bouillon ou une sauce ou tout simplement pour faire un sandwich.Nous vous conseillons de goûter toutes les variétés possibles. De la « barra planchada » de Tolède, la « bola » de Saint-Jacques-de-Compostelle, le « bollo preñao » des Asturies ou le « cabezón » de Navarre et du Pays basque, en passant par la « hogaza » de Castille-León, vous en trouverez différentes sortes au gré de vos voyages en Espagne.

Pain à la tomate