Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Parc naturel de Sierra Cebollera, La Rioja

Nature et développement durable

none

La grande variété de paysages et de contrastes de l'Espagne est surprenante. Il n'est donc pas étonnant qu'il s'agisse du pays qui compte le plus d'espaces classés réserves de biosphère par l'UNESCO au monde. On y trouve des montagnes, des forêts et des vallées, mais aussi des volcans, des dunes et des zones désertiques, sans oublier des marais, des lacs, des falaises, des cascades, des canyons... Une nature unique d'une grande valeur qui doit être protégée. 

Combien d'espaces naturels protégés y a-t-il en Espagne ?

La superficie totale d'espaces naturels protégés en Espagne s'élève à plus de 30 millions d'hectares. Ce qui veut dire qu'un tiers de la superficie terrestre d'Espagne, et près de 12 % de sa superficie marine, sont protégés. En plus de mettre en œuvre différents programmes et outils de protection des écosystèmes au niveau national, l'Espagne participe également aux principaux programmes et accords internationaux de protection environnementale (Ramsar, Red Natura 2000, ZEPIM, OSPAR, MAB, etc.). Par exemple, dans le cadre du programme de l'UNESCO, l'Espagne se distingue par ses 53 espaces classés Réserves de biosphère, ses 15 géoparcs et quatre de ses parcs nationaux inscrits dans la liste du patrimoine mondial (Doñana, Teide, Garajonay et Mont-Perdu). Sans oublier le nombre de Réserves Starlight, avec 13 espaces certifiant la qualité de leur ciel pour l'observation des étoiles. En outre, l'Espagne recense près d'une trentaine d'espaces naturels agréés par la Charte européenne du tourisme durable (CETD) et plusieurs destinations incluses dans le Réseau EDEN (Destinations européennes d'excellence), des initiatives de la Commission européenne pour la promotion du tourisme durable. Enfin, il ne faut pas oublier que l'Espagne compte depuis des décennies le plus grand nombre de plages arborant un Pavillon bleu.

Combien de parcs nationaux y a-t-il en Espagne ?

La flore en Espagne permet de profiter de véritables merveilles de la nature tout au long de l'année. Il suffit de visiter les 16 parcs nationaux d'Espagne pour découvrir une incroyable diversité de paysages : des sommets de haute montagne des Pyrénées dans le Parc d'Ordesa et du Mont-Perdu ou dans les Pics d'Europe, jusqu'aux formations volcaniques du Teide ou de Timanfaya ; en passant par les dénivelés escarpés de la Caldera de Taburiente ou la formidable forêt de laurisylve de Garajonay. On y trouve aussi les forêts touffues et les cascades d'Aigüestortes, les marais de Doñana, les zones humides des Tablas de Daimiel, les sierras et les plaines de Cabañeros, ou les pâturages de Monfragüe, sans oublier les rochers et les cirques glaciaires de la Sierra de Guadarrama, les plages paradisiaques du Parc national des îles Atlantiques ou les falaises de l'Archipel de Cabrera

Un randonneur dans le parc national d'Ordesa et du Mont-Perdu, Huesca

Nous pouvons aussi mentionner une infinité d'espaces naturels et de monuments fascinants à découvrir, comme les sites désertiques des Bardenas Reales, les arcs de la plage des Cathédrales, les collines aux tons rouges de Las Médulas, les formes singulières du bois de sabines de El Hierro, les falaises de la Route du Flysch, la beauté de la forêt d'Irati ou les hêtraies classées au Patrimoine mondial en automne... pour n'en citer que quelques-uns.

Hêtraie d'Otzarreta. Parc naturel Gorbea, Pays basque

La faune et la flore d'Espagne

L'Espagne est l'un des pays les plus riches en biodiversité au monde et il existe de multiples options pour la découvrir de façon responsable. Sa situation stratégique entre deux continents, ses différents climats, la variété de son relief et la géographie de son territoire, avec près de 8 000 kilomètres de côtes et deux archipels, l'expliquent en grande partie. La faune d'Espagne compte différentes espèces typiquement européennes, méditerranéennes, africaines et alpines, ainsi que de nombreuses espèces endémiques sur les îles et les zones montagneuses. Au total, cette richesse est estimée à environ 70 000 espèces animales. Le loup, le renard, le chat sauvage, le lynx ibérique, le cerf ou le sanglier, entre autres, sont quelques-uns des mammifères les plus emblématiques. Le pays compte également de nombreuses espèces de rapaces telles que les aigles, les gypaètes barbus, les vautours, les faucons, les hiboux et les palombes, par exemple. L'Espagne est aussi un important lieu de passage pour les oiseaux migrateurs faisant l'aller et retour entre l'Europe et l'Afrique. Saviez-vous que l'Espagne est l'un des meilleurs pays pour observer les oiseaux ? Et que les îles Canaries sont la région d'Espagne qui compte le plus grand nombre d'espèces de faune endémiques ? La biodiversité de l'Espagne est définitivement extraordinaire, mais il existe malheureusement environ 200 espèces en voie d'extinction, dont le lynx ibérique, l'ours brun et l'aigle impérial. 

En ce qui concerne la végétation, l'Espagne dispose d'un catalogue de 10 000 espèces de plantes différentes, avec de nombreux spécimens autochtones. En général, on peut distinguer deux grands types de végétation, selon que les zones sont humides ou plus chaudes. Dans le nord et les zones montagneuses, il existe de grandes forêts et des vallées, tandis que dans les zones intérieures et méditerranéennes, les plaines, les steppes et les forêts de chênes, de pins ou de chênes-lièges prédominent. Citons également les îles Canaries, qui sont pour ainsi dire des continents miniatures en raison de l'incroyable diversité biologique concentrée sur quelques kilomètres seulement.  

Forêt de laurisylve. Tenerife, Îles Canaries

Politique environnementale et développement durable

L'Espagne est un pays avec un degré de sensibilisation croissant en matière de protection de l'environnement. Le souci de la recherche d'un modèle de développement durable, capable de rendre l'activité économique et l'utilisation rationnelle des ressources compatibles avec la préservation de l'environnement, s'est concrétisé dans la Stratégie espagnole de développement durable approuvée en 2007. L'Espagne maintient également une attitude active dans la défense de l'environnement mondial, en signant de nombreux accords pour la protection globale de la nature et des protocoles contre le changement climatique et la pollution. Le pays s'est ainsi engagé à respecter les objectifs de développement durable (ODD) rassemblés dans l'Agenda 2030 pour le développement durable, approuvé par l'ONU en 2015. Ces objectifs présentent des aspects directement liés à la préservation des écosystèmes et de la biodiversité, à la réduction de la pollution, la protection de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.

Personnes visitant le parc national d'Aigüestortes, Lérida