Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Parc national de Garajonay, La Gomera

Parc national de Garajonay

parque-nacional-garajonay

L’envoûtement des forêts canariennes


Le parc national de Garajonay vous attend sur l’île des Canaries de La Gomera. Sillonné de ravins et plein de forêts de laurisylve. Cette forêt tropicale d’origine préhistorique est responsable du labyrinthe vert dans lequel vous plongerez lorsque vous entrerez dans le parc. Un endroit fascinant qui vous ensorcellera comme un conte de fées dans lequel la nature est l’acteur principal.

Parc national de Garajonay


Il se trouve à La Gomera, une île de l'archipel des Canaries.

La Gomera  (Canaries)

Type d'espace:Parc national Superficie:3 984 hectares Courrier électronique:cvgarajonay@oapn.es Tél.:+34 922800993 Site web:https://www.miteco.gob.es/es/red-parques-nacionales/nuestros-parques/garajonay/

Centro de visitantes "Juego de Bolas". La Palmita, Agulo, La Gomera.

38830  La Palmita, Agulo, La Gomera  (Canaries)

Courrier électronique:pngj.cmayot@gobiernodecanarias.org Tél.:+34 922800993 Site web:Site du centre des visiteurs
Galerie

En images


Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Ce qui vous y attend

    Garajonay est un paradis pour les amateurs d’écotourisme. Des températures douces et une humidité élevée sont responsables d’un microclimat presque magique. Caractérisé par la diversité de sa flore, vous y trouverez, outre la laurisylve, de grandes étendues de landes et de bruyères. Y habite la riche faune qui peuple le parc, en particulier les invertébrés. Plus de 1 000 espèces qui, grâce à leur isolement, comprennent un grand nombre d’animaux qui ne se trouvent que sur La Gomera.Cependant, vous ne découvrirez pas seulement de grandes forêts. Vous verrez aussi d’impressionnantes formations rocheuses. En raison de l’érosion de ses roches volcaniques, certaines formes se dessinent dans le paysage de La Gomera, comme les roques (d’énormes roches qui couronnent les monts de laurisylve). Néanmoins, le point le plus remarquable de l’île est formé par l’Alto de Garajonay, situé à 1 457 mètres d’altitude, et duquel on domine toute l’île.

  • Itinéraires à travers le parc

    Les nombreuses forêts du parc sont faciles à parcourir. Il y a 18 itinéraires de difficulté variable, bien que la plupart d’entre eux soient courts et accessibles. En outre, vous pouvez télécharger l’audioguide proposé par le parc, si vous décidez de le visiter en solitaire. Il mettra à votre disposition des informations concernant l’histoire et l’écosystème qui vous entourent.  Si vous préférez effectuer un circuit guidé, chaque vendredi, plusieurs vous sont proposés gratuitement. Durant les mois d’été, ils sont également proposés le mercredi.Carte du parc national de Garajonay

  • Ne partez pas de la région sans...

    Découvrir le silbo gomero ou langage sifflé. Ce langage particulier est la forme de communication que les anciens habitants de l’île utilisaient pour communiquer entre les ravins. Actuellement, plus de 22 000 personnes le « parlent » couramment et on dit qu’il est le seul langage sifflé au monde. Profitez de votre séjour sur La Gomera pour en savoir davantage sur cette tradition, déclarée patrimoine de l'humanité par l’UNESCO.De plus, septembre est le mois de célébration des « Jornadas Colombinas » qui se déroulent à San Sebastián de La Gomera. Cette fête, qui rend hommage au premier voyage de Christophe Colomb en Amérique, emplit la capitale de l’île de musique, de dégustations, de danse et d'expositions. En outre, chaque année, elle compte sur la participation d’un pays américain, en jumelant les deux rives de l’océan Atlantique durant une semaine complète.Après l’aventure, vous pouvez compléter l’expérience par une baignade sur la plage del Inglés, dans la commune de Valle Gran Rey. Laissez-vous conquérir par son sable noir volcanique et ses eaux calmes pour emporter avec vous un souvenir impérissable de votre passage sur La Gomera.