Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Palencia

Itinéraire Canal de Castille : un rêve fluvial du XVIIIe siècle devenu réalité

itineraire-canal-castille

Que diriez-vous de naviguer au cœur de la Castille-León, à l'intérieur des terres, à des centaines de kilomètres de la côte espagnole ? À environ deux heures et demie de Madrid en voiture, cet itinéraire est une escapade idéale à faire en famille, parfaite pour se laisser surprendre par l'un des plus importants ouvrages de génie civil du XVIIIe siècle en Espagne. Qu'est-ce que le Canal de Castilla ? Il s'agit d’une voie artificielle de navigation de plus de 200 kilomètres de long qui traverse les provinces de Palencia, Burgos et Valladolid en mettant à profit l'eau de plusieurs rivières. Ce canal a été construit pour acheminer des marchandises de cette région intérieure de l’Espagne vers les ports situés au nord du pays.Avec l'arrivée du chemin de fer, ce rêve révolutionnaire du siècle des Lumières devint obsolète et fut abandonné. Il nous a néanmoins laissé le seul canal navigable d’Espagne et un merveilleux parcours en pleine nature que l’on peut réaliser à pied, à vélo, à cheval, en bateau et même en canoë-kayak.

Un peu d'histoire

Les travaux de ce canal débutèrent en 1753 grâce au soutien du roi Ferdinand VI et prirent fin en 1849. Pour pallier le dénivelé total de 150 mètres et permettre aux bateaux de naviguer, de nombreuses écluses furent construites, une invention de Léonard de Vinci qui fut perfectionnée pour l’occasion. Ainsi, de 1850 à 1860, plus de 350 bateaux circulèrent sur ce canal.Les chutes d’eau furent également mises à profit pour construire des usines et des moulins pour la production de farine, de papier et de tissu. Tout cela nous a laissé un intéressant parcours émaillé d’écluses, d’usines de production de farines, de ponts et d'aqueducs qui font de ce voyage un périple sur les traces du passé.

Parcourir les berges du canal : trois embranchements

Saviez-vous que des mules étaient autrefois utilisées pour tirer les barges et les aider à avancer ? Le chemin qu’empruntaient ces bêtes le long des berges du canal reçoit le nom de « Chemin de halage » ; grâce à lui, cet itinéraire est aujourd’hui très accessible à certains endroits et peut être facilement parcouru à pied ou à vélo. Vous remarquerez également que des forêts riveraines poussent aux alentours du canal et vous apercevrez des animaux tels que le héron pourpré ou la loutre.La totalité du parcours du canal se divise en trois embranchements reliés entre eux.

Étape 1 : Embranchement Nord

Distance:75Km

Parcours : il sillonne principalement la province de Palencia, d’Alar del Rey à Ribas de Campos. Il fait 75 kilomètres au total. Ce tronçon possède le plus d’écluses (24) et présente le plus grand dénivelé.Fait intéressant : vous pourrez voir le premier tronçon de l’ouvrage construit à Ribas de Campos. Vous y découvrirez une écluse triple (à Frómista se trouve également la seule écluse quadruple du parcours). Herrera de Pisuerga constitue le point de départ des voies fluviales en bateau.À voir absolument :Frómista, populairement reconnue comme la capitale de l'art roman de Palencia, qui possède des monuments incontournables comme l’église San Martín. Les églises San Hipólito et San Juan, à Piña de Campos, sont également remarquables. Le long de cet itinéraire vous découvrirez de nombreux éléments typiques du canal, comme des écluses, des ponts, des barrages... Par exemple, près de Requena de Campos, vous trouverez quatre aqueducs et vous pourrez visiter la lagune de Valdemorco (l’habitat de nombreux oiseaux). Ce tronçon est également un lieu de passage habituel du Chemin de Saint-Jacques.Villes de l’embranchement : Alar del Rey, Herrera de Pisuerga, Castrilo de Río Pisuerga, Mergal de Fernamental (Burgos), Osorno la Mayor, Lantadilla, Requena de Campos, Boadilla del Camino, Frómista, Piña de Campos, Amusco, San Cebrián de Campos et Ribas de Campos.

1 Canal de Castille à Frómista 2 Monastère de la Cruz Ribas Campos 3 Écluses du Canal de Castille

Étape 2 : Embranchement de Campos

Distance:78Km

Parcours : il avance vers l'intérieur de la province de Valladolid. Il relie Calahorra de Ribas (Palencia) à Medina de Rioseco (Valladolid). Il s'agit d’un trajet de 78 kilomètres qui compte sept écluses seulement (la première se situe au kilomètre 50 environ).Fait intéressant : la ville de Villaumbrales abrite le musée du Canal de Castille à l'intérieur de la Casa del Rey (la maison du Roi), qui date du XVIIIe siècle. Tout comme Medina de Rioseco, elle sert de point départ pour les parcours en bateau le long de la rivière.À voir absolument : la ville la plus populaire est Medina de Rioseco, où se trouve le bassin le plus grand du canal. Elle possède de jolies églises, comme celles de Santa María ou de Santiago. Vous pourrez aussi visiter son usine de production de farines, où sont exposés l'ancienne turbine et les anciens moulins, et le Centre des visiteurs du Canal, qui organise des activités touristiques tout au long de l’année. Belmonte conserve une bonne partie de son château de style Renaissance, et non loin de là, à Tamariz de Campos, vous découvrirez un intéressant aqueduc à cinq arcs. À Fuentes de Navas, on trouve la Lagune de la Nava, une importante zone humide de la région.Villes de l’embranchement : Ribas de Campos, El Serrón, Villaumbrales, Becerril de Campos, Sahagún el Real, Paredes de Nava, Fuentes de Nava, Abarca de Campos, Villarramiel, Capillas, Castil de Vela, Belmonte et Medina de Rioseco.

Canal de Castille traversant Medina de Rioseco (province de Valladolid)

Étape 3 : Embranchement Sud

Distance:54Km

Parcours :  il s’agit du plus court (54 kilomètres), et sans doute le plus fréquenté puisqu’il est plus proche des villes. Il traverse les provinces de Palencia et Valladolid. Il part d'El Serrón (Grijota, Palencia), où le canal bifurque, pour rallier la ville de Valladolid. Il compte 18 écluses et un environnement naturel idéal pour la pratique de sports.Fait intéressant : Ce tronçon fait partie du réseau de pistes cyclables d’Europe EUROVELO 1, et bon nombre de ses communes ont adhéré à la Route du vin Cigales. Pour l'anecdote, à Villamuriel de Cerrato se trouve un point qui réunit des écluses circulaires et rectangulaires, un fait très rare. Les travaux durent être suspendus pendant des années et, lorsqu’ils reprirent, le projet initial avait été modifié.À voir absolument :  Valladolid et Palencia sont les deux principales villes du tronçon, leur visite est incontournable. Dans la première, le canal s'avance jusque dans le centre-ville, où il s’intègre parfaitement au bassin. Nous vous conseillons de visiter quelques chais de communes comme Cigales ou Dueñas. Ce dernier a en outre été classé site historique et mérite le détour. Aux alentours de Cabezón de Pisuerga, nous vous recommandons le monastère Santa María de Palazuelos et le pont de Palazuelos, qui franchit le canal.Villes de l’embranchement : Grijolta, Viñalta, Palencia, Villamuriel de Cerrato, Soto de Albúrez, Venta de Baños, Dueñas, Cubillas de Santa Marta, Trigueros del Valle, Aguilajero, Cabezón de Pisuerga, Cigales et Valladolid.

Canal de Castille et Valladolid

En bateau ou train touristique

Les bateaux touristiques effectuent des trajets réguliers du mardi au dimanche :- Bateau touristique « Marqués de la Ensenada ». Départ de Herrera de Pisuerga (embranchement nord) ; une fois à bord, vous pourrez assister à l’opération de remplissage et de vidange d’une écluse. Une visite fortement recommandée.- Bateau « Antonio de Ulloa ». Départ de Medina de Rioseco (embranchement de Campos). À bord, le personnel vous parlera de la faune autochtone ; vous aurez le choix entre un voyage court d’une durée d’une heure et un trajet de plus de deux heures, au cours duquel vous franchirez une écluse.En plus de ces embarcations, d’autres bateaux comme le « San Carlos de Abánades » (au départ de Melgar de Fernamental, à Burgos) ou le « Juan de Homar » (au départ de Frómista, à Palencia) proposent également des promenades d’une durée d’une heure environ.Le train touristique Canal de Castilla effectue des trajets le premier dimanche de chaque mois, de mars à décembre environ. Il s'agit d'un trajet aller-retour sur une journée qui relie Madrid et Valladolid en une heure environ, et au cours duquel une troupe d'acteurs interprète une pièce sur l’histoire du canal. Une fois à Valladolid, le voyage comprend une promenade en bateau le long du canal ; en fonction des dates, différentes excursions peuvent être réalisées à Medina de Rioseco, à Urueña (la première « Villa del Libro » (ville du livre) d’Espagne), aux châteaux de Montealegre, à l’usine de production de farines de San Antonio, à Tiedra, à Fuensaldaña et dans plusieurs monastères et chais. Pour de plus amples informations, consultez son  site officiel.

Conseils et recommandations

Que manger : profitez-en pour déguster la cuisine traditionnelle de la Castille-León, où les rôtis, en particulier l’agneau de lait et le cochon de lait, sont à l’honneur. Les recettes à base de produits du potager sont aussi très appréciées, comme les patatas a la importancia (pommes de terre panées et assaisonnées), les jardinières de légumes ou la soupe à l’ail. Et puisque ce parcours longe des rivières, ne laissez pas passer l’occasion de déguster des plats à base d’écrevisses. Le vin est aussi très populaire en Castille-León, comme le Ribera de Duero, le Rueda ou le Cigales.

 

Où dormir : nous vous suggérons de consulter l’office de tourisme de chaque ville en fonction du trajet que vous préparerez et des journées dont vous disposerez. Vous aurez à votre disposition une grande offre de gîtes, d’hôtels, de pensions et d’auberges.

Le meilleur moment pour suivre la route

Les meilleures saisons sont le printemps, l’été et l’automne. En automne, les paysages des forêts riveraines s’habillent de couleurs jaunes et ocre qui leur donnent un air magique. Vous pourrez également participer à d’autres activités, par exemple assister au brame du cerf, contempler la migration des oiseaux ou cueillir des champignons en compagnie de guides spécialisés.