Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Cudillero, Asturies

Endroits de rêve dans les Asturies

none

Des paysages de charme

Les paysages des Asturies sont incomparables. Voyager dans le Nord et s’enfoncer dans les terres de cette partie de l’Espagne verte, c’est croiser des montagnes imposantes, des lacs sortis tout droit de légendes, des falaises, de l’art rupestre, des villages côtiers cohabitant avec la mer Cantabrique... La meilleure façon de profiter des paysages asturiens est de se déplacer en voiture et de parcourir tranquillement chaque recoin. Le voyageur qui découvre les Asturies tombera sous le charme de ces lieux et de ses habitants, il rentrera chez lui avec la sensation d’avoir réalisé un voyage différent de tous les autres.

  • Les lacs de Covadonga

    Les lacs et la vierge de Covadonga, un incontournable

    Si le parc national des Pics d’Europe des Asturies possède un lieu emblématique, ce sont bien les lacs de Covadonga. Au milieu de hauts sommets, ces lacs se cachent à plus de 1 000 mètres d’altitude. Ils sont entourés de vertes prairies qui invitent à s’allonger. Les vaches y mangent paisiblement de l’herbe tandis que leurs eaux ressemblent à un miroir propice à la formulation d’un vœu. À deux pas de là, un petit tour au sanctuaire de Covadonga et à sa Sainte Grotte nichée en pleine montagne, qui abrite la célèbre image de la Vierge de Covadonga, vient compléter la visite.

  • Cudillero, Asturies

    Cudillero, un amphithéâtre naturel

    À l’arrivée dans ce village, les dizaines de maisons colorées placées sur son versant semblent tomber telle une cascade sur le port. Il s’agit de Cudillero, l’un des plus beaux villages espagnols. L’ambiance côtière est palpable dans le poisson séchant aux portes des maisons, l’odeur de salpêtre, les plats au menu dans les restaurants... Après s'être promené dans la charmante partie basse du village, il est intéressant de faire un détour pour monter jusqu’au phare ou se rendre sur l’une des plages situées à proximité, comme celle du Silencio.

  • Plage de Ballona à Llanes

    Llanes, village côtier

    L’appareil photo ne sera jamais de trop dans cette localité, avec son centre historique médiéval et son éblouissante beauté marine. Les Cubes de la mémoire de l’artiste basque Agustín Ibarrola font partie des curiosités des lieux : des peintures pleines de symboles, réalisées sur des blocs de béton qui protègent le port et semblent changer d’aspect en fonction du moment de la journée. Pour se détendre face à la mer, Llanes possède des dizaines de plages, dont certaines aussi spéciales que celle de Gulpiyuri, située vers l’intérieur des terres et approvisionnée en eau de mer par un tunnel creusé dans la roche.

  • Centre Niemeyer, Avilés

    Avilés, contraste entre tradition et avant-garde

    En se promenant dans la ria ou en contemplant le centre historique de ce village asturien, l’un des mieux conservés du Nord de l’Espagne, on pourrait croire que l’art avant-gardiste n’y a pas sa place.  La réalité est tout autre. Avilés fut l’endroit choisi par l’architecte Oscar Niemeyer pour donner vie à l’espace culturel Niemeyer : plusieurs constructions aux formes blanches et futuristes accueillant des expositions, concerts…

  • Église Santa María del Naranco, art préroman asturien

    L’art d’un ancien royaume à Oviedo

    Si nous pouvions voyager dans les Asturies du IXe siècle grâce à une machine à remonter le temps, nous nous retrouverions face à Ramire Ier, le dirigeant d’un petit royaume médiéval ayant ordonné la construction de trois des plus belles représentations d’un art unique au monde : l’art préroman des Asturies. Nous faisons référence à Santa María del Naranco, San Miguel de Lillo et Santa Cristina de Lena, situées dans le ravissant cadre naturel du mont Naranco à Oviedo. Ce lieu est idéal pour s’éloigner du bruit, comme le fit en son temps le roi Ramire Ier.

  • Parc de la préhistoire de Teverga

    Grottes avec des peintures du Paléolithique supérieur

    Même si le Paléolithique supérieur remonte à une période comprise entre 40 000 et 10 000 ans av. J.-C., plusieurs grottes des Asturies conservent d'importants sites artistiques de cette époque en Europe. Mieux encore, certaines de ces grottes, comme Tito Bustillo, La Peña ou Candamo, sont ouvertes au public. Elles renferment des peintures d’animaux comme les bisons, qui surprennent tous les visiteurs.

  • Cabo Peñas, Asturies

    Cabo Peñas, l’immensité de la mer Cantabrique

    La proposition suivante nous emmène au point le plus septentrional des Asturies, Cabo Peñas, entre Gijón et Avilés. La beauté des falaises et prairies teintées d’un vert intense est incroyable. Son phare mythique apporte une touche particulière. Ce dernier renferme par ailleurs un centre d’interprétation qui vous permettra d’en savoir plus sur les phares, naufrages et tempêtes... Le meilleur moment pour se rendre sur le cap est le coucher du soleil, lorsque les couleurs rougeâtres semblent envahir les lieux.

  • Parc naturel de Somiedo

    Somiedo, la beauté d’un parc naturel

    Il suffit de se promener dans les montagnes, villages et lacs parfaitement conservés de ces lieux et d’y respirer son air pur et particulier pour comprendre pourquoi cet endroit a été classé réserve de biosphère, en plus d’être parc naturel. Cette terre transmet l’essence des histoires de transhumance. Les sons et les couleurs changent à chaque saison, alors que le calme total se cache dans l’un de ses plus jolis recoins : le Lago del Valle, le plus grand lac des Asturies, d’origine glaciaire.