Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Sentier El Carrascón, San Fernando

Parc naturel Bahía de Cádiz

Cádiz

Un creuset d'écosystèmes.

Le parc concentre des écosystèmes hétérogènes : falaises, plages, dunes, lagunes, marais et vasières, qui invitent à profiter à la fois de ses paysages, de sa faune et de sa flore exceptionnelles.

La baie s'étend sur cinq kilomètres entre Punta de San Felipe et le château de Santa Catalina à Puerto de Santa María. Ces zones aux caractéristiques environnementales bien différenciées et cette concentration d'habitats lui donnent une valeur écologique incomparable.La plage du Levante et la zone littorale de dunes qui va de Cortadura à la Barrosa, tout comme les marais de Sancti Petri, de Trocaderos et de Toruños sont les zones terrestres les plus intéressantes. La zone de salines (plus de 5500 ha) est tout aussi importante. Son exploitation remonte à l'époque phénicienne. Outre leur importance écologique, les invertébrés (bouquet, palourde, crevette rose, coque) et les poissons (daurade, sole, bar européen, mulet doré, serran, rouget) figurent également au menu des tables de la région. Les environs de la baie sont peuplés de bosquets de pins parasols. Dans les zones d'eau un peu plus douce, on trouve des concentrations de roseaux palustres, de massettes à feuilles étroites et de scirpes maritimes. La végétation des marais est aussi très riche et très variée. Le Parc compte aussi les sites naturels de l'île du Trocadero (290,4 ha) et des marais de Sancti Petri (174,1 ha).

Parc naturel Bahía de Cádiz


CA-33 (Ctra. de Andalucía)-Playa de Camposoto

Cadix  (Andalousie)

Type d'espace:Parc naturel Superficie:1,05 hectares Courrier électronique:cvbahiadecadiz@reservatuvisita.es Tél.:+34 956243474 Tél.:+34 673766136 Site web:Parc naturel Bahía de Cádiz Site web:Parc naturel Bahía de Cádiz

Cadix (Andalousie):

Cadix, Puerto Real, San Fernando

Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Informations culturelles

    Les abords du parc sont d'une richesse culturelle, artistique et architecturale considérable.Des villes telles que El Puerto de Santa María, San Fernando, Puerto Real, Chiclana de la Frontera ou Cadix justifient à elles seules une visite.

  • Informations environnementales

    La principale valeur écologique de ce parc naturel est l'amalgame d'une palette d'écosystèmes très différents. C'est ainsi que l'on y découvre marais, un littoral de plages, une zone de dunes en évolution constante et l'île du Trocadero. Quant à sa faune, elle propose un très large éventail d'invertébrés, de reptiles et d'oiseaux.Sa richesse végétale est énorme. On y trouve des espèces comme le : Verbascum pseudocreticum, le Cynomorium coccineum ou le Halopeplis amplexicaulis.

  • Renseignements sur les visites

    Le meilleur accès s'effectue depuis les axes routiers A-IV et N-340, ce dernier reliant relie les villes côtières les unes aux autres. Le bureau d'accueil se trouve à San Fernando (Adresse : Cl. Coghen, 3) ainsi qu'un jardin botanique consacré à la flore autochtone.