Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Façade du Café Gijón, Madrid

Huit cafés de charme espagnols aux saveurs historiques

none

Bien plus que de simples cafétérias


Les anciens cafés ont quelque chose de magique et de réconfortant. Ces refuges offrent une infinité de petits plaisirs comme s’asseoir pour déguster un café fumant, discuter en agréable compagnie, attendre son rendez-vous en lisant, imaginer tout ce qu’il reste à voir dans la ville en regardant par la fenêtre, se rappeler des souvenirs, s’abriter alors que la pluie tombe... Nombreux sont les cafés dont le passé recèle de réunions littéraires, de conversations d’artistes et personnages politiques, de serviettes sur lesquelles de grandes œuvres ont peut-être vu le jour... Plusieurs cafés centenaires espagnols ont été témoins de ces rencontres historiques. Aujourd’hui encore, leurs chaises et leurs tables attendent les voyageurs avec mille et une histoires à raconter. Prendre un café au même endroit que Lorca, Hemingway ou Picasso est tout simplement fascinant. Il suffit de s’asseoir, de siroter une boisson chaude et de fermer les yeux pour l’imaginer.

Els Quatre Gats à Barcelone

Qu'avait de spécial ce café pour pousser Picasso à y exposer ses dessins pour la première fois ? À la fin du XIXe s., cet établissement accueillait des spectacles et concerts, et servait de lieu de réunion à des artistes tels que Picasso, Santiago Rusiñol ou Ramón Casas. Inspiré du cabaret parisien Le Chat Noir, il symbolisait le côté bohème et moderniste de Barcelone. Plus récemment, il a servi de décor pour Vicky, Cristina, Barcelona, le film de Woody Allen. Aujourd’hui, il est possible de se rendre dans le café qui occupe la place de l’original, rue Montsió 3 à Barcelone, au rez-de-chaussée de la belle Casa Martí. Les visiteurs y sont accueillis par la fameuse affiche de Picasso.

Café Gijón à Madrid

Le 15 mai 1888, l’Asturien Gumersindo Gómez inaugurait à Madrid le Gran Café Gijón. Ce dernier était composé de deux parties, une pour servir le café aux clients qui arrivaient en calèche et une autre servant de dépôt. Le destin a finalement permis à cet établissement de devenir une véritable institution culturelle, un lieu de rencontre au fil des époques pour d’illustres personnages, comme Pérez Galdós, Valle-Inclán, Gerardo Diego, García Lorca, Dalí, Buñuel, Sorolla, Torrente Ballester, Cela… La célèbre espionne Mata-Hari y est même passée. Ce café, qui a été peint par des artistes et a fait l’objet de plus d’une dizaine de livres, vous attend au Paseo Recoletos 21.

Els Quatre Gats, Barcelone

Café Comercial à Madrid

Le Café Comercial revient ! Telle a été la une de nombreux médias en mars 2017, à l’occasion de la réouverture de cet établissement mythique de la Glorieta de Bilbao, dont on dit qu’il s’agit du plus ancien café de Madrid. Depuis 1887, ses murs ont été complices de conversations auxquelles participaient Machado, Jardiel Poncela, Berlanga… Des décennies de culture qui ont laissé leur trace dans ce lieu où il est aujourd’hui possible de déguster des recettes typiquement madrilènes, en plus du café de rigueur.

Dindurra à Gijón

Avec son histoire de plus de 100 ans, il s’agit de l’un des derniers cafés littéraires d'Espagne. En 1898, le chef d’entreprise Manuel Sánchez Dindurra commanda un nouveau théâtre pour la ville, avec un espace réservé au café qui deviendra ensuite le mythique Dindurra, l’un des plus importants cafés de toutes les Asturies et lieu de rencontres artistiques et politiques. Les années passant, il prit un style art déco, survécut à une guerre et ferma ses portes pour renaître en 2014. Aujourd’hui, ce café du Paseo Begoña 11 vous attend pour siroter un bon vermouth ou savourer un agréable repas.

Café Dindurra à Gijón

Café Novelty à Salamanque

La statue de l’écrivain Torrente Ballester attend assise et impatiente les personnes désireuses de boire un verre dans ce café historique situé au numéro 2 de la Plaza Mayor de Salamanque. Créé en 1905, on dit qu’il s’agit du plus ancien établissement de la ville. Sa célébrité fut telle que des banquets y ont été servis à des personnages historiques comme le roi Alphonse XIII. Il paraîtrait que Radio Nacional de España y est née et que des écrivains s’y réunirent, à l’image de Torrente Ballester, Carmen Martín Gaite ou Unamuno… Aujourd’hui, s’arrêter dans ce café pour s’asseoir en terrasse ou goûter ses fameuses glaces en été est un vrai délice.

Café Iruña à Bilbao

Asseyons-nous à présent face aux célèbres Jardines de Albia de la ville de Bilbao, où une balade très agréable vous attend. On y trouve un autre grand classique, un café inauguré en 1903. Ses azulejos et sa jolie décoration mudéjar sont la première chose qui attire l’attention. En 1980, il a même été déclaré « Monument singulier » et a reçu le prix du Meilleur Café d’Espagne du Café Crème Guide to the Cafés of Europe. Outre son ambiance chaleureuse et son délicieux café, il est fortement recommandé de commander son célèbre pintxo moruno.

Café Iruña de Bilbao
Panorama du Café Iruña, Pampelune

Café Iruña à Pampelune

En 1888, Pampelune « s’illumine » avec le premier établissement de la ville à bénéficier de l’éclairage électrique : le Café Iruña. Les années passent mais le charme de ce lieu perdure, avec ses lampes d’époque, ses hauts plafonds et ses grands miroirs. Le plus célèbre de ses clients fut sans aucun doute l’écrivain Ernest Hemingway. On dit que c’est ici qu’il a commencé à écrire Le Soleil se lève aussi, Pour qui sonne le glas ou Le Vieil Homme et la Mer. Devant un café ou un verre, il est possible d’imaginer l’écrivain, concentré, couchant ses histoires sur le papier pour l’éternité. « Saluez » ensuite la statue d’Hemingway qui s’appuie tranquillement dans son coin !

Plus d’infos sur...