Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité
Palais des congrès et de la musique Euskalduna

Bilbao : saveurs, art et histoire dans une ville du Nord de l’Espagne

Bizkaia

À notre arrivée dans la capitale de la Biscaye, Puppy nous salue gentiment. Ce « petit » chien aux fleurs multicolores nous accueille au musée Guggenheim et nous invite à découvrir l’histoire de Bilbao. Mais le musée d’art contemporain conçu par Frank Gehry, avec ses panneaux de titane qui rappellent le passé industriel de cette ville du Nord de l’Espagne, n’est pas le seul endroit à visiter. 

Faire du tourisme à Bilbao c’est : 1. Marcher dans la vieille ville : elle est composée de 7 rues et ses bars pratiquent le « poteo ». Cela consiste à déguster des zuritos et des pintxos (des petits verres de bière et des tranches de pain aux ingrédients variés). Voir la cathédrale Santiago, l’église San Antón, le marché de la Ribera, les jardins de l’Arenal et le théâtre Arriaga.2. Traverser la ria du Nervión grâce au pont suspendu de Biscaye : ce transbordeur de fer et d’acier, inauguré en 1893 et encore en service actuellement, est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Sculpture de fleurs à Bilbao

3. Découvrir le nouvel espace de l’Université de Deusto : on y trouve le musée des Beaux-Arts, l’Euskalduna (palais des congrès et de la musique) et la tour Iberdrola, conçue avec des matériaux durables.4. Entrer dans l’Azkuna Zentroa : un ancien entrepôt de vin transformé en centre culturel.5. Prendre le funiculaire jusqu’au mont Artxanda : là-haut, on peut profiter d’une vue panoramique magnifique sur cette ville du Nord de l’Espagne.6. Visiter San Mamés : c’est le stade du club de football de la ville (l’Athletic Bilbao), connu comme « la cathédrale du football » car les supporters vivent ce sport comme une religion. 

Azkuna Zentroa

Les principales zones d’intérêt de Bilbao peuvent être visitées à pied ou en transport en commun. Si vous décidez de voyager en métro, vous découvrirez les tubes d’acier et de verre qui donnent accès aux souterrains de Bilbao, connus comme les « Fosteritos », nom qu’ils tirent de leur créateur, le célèbre architecte Norman Foster. Alors, rien de mieux que d’enfiler de bonnes chaussures et de découvrir avec beaucoup d’entrain cette ville du Nord de l’Espagne.

Vue de Bilbao depuis le mont Artxanda