Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
 Burgos vue du ciel

Chemin du Cid

chemin-cid-aventures

Sur les traces d'un chevalier du XIe siècle

Connaissez-vous le <i>Cantar de Mío Cid</i> ? C'est un célèbre poème castillan du XII<sup>e</sup> s. qui raconte l'histoire du légendaire chevalier Rodrigo Díaz de Vivar, le Cid Campeador. Nous vous proposons de revivre ses aventures de façon amusante : en vous rendant en Espagne pour suivre le parcours qui figure dans le livre. L'idée est de réaliser un circuit touristique et culturel qui vous mènera à l'intérieur et à l'est du pays, puisqu'il passe par la Castille-León, Castille-La Manche, Aragon et la région de Valence.Ce circuit passe par des lieux classés au Patrimoine mondial ainsi que devant des exemples d'art roman, mozarabe, mudéjar, islamique et gothique et dans plus de 70 espaces naturels protégés. Il s'agit en réalité de routes de 50 à 300 kilomètres reliées entre elles et qui forment 2 000 kilomètres de routes et 1 400 kilomètres de sentiers balisés. Vous trouverez ci-après des informations détaillées sur chacun des principaux tronçons :

Premier tronçon : L'exil

Le Chant du Cid retrace l'exil auquel fut condamné le Cid en 1088 par le roi Alphonse VI. En compagnie de sa famille et de quelques loyaux chevaliers, il dut abandonner la Castille. Cette première partie du Chemin du Cid suit l'itinéraire du célèbre chevalier de Vivar del Cid (Burgos) à Atienza (Guadalajara).

 

Distance:340Km Déplacement: En voiture / Durée: 4 jours Déplacement: À pied / Durée: 15 jours Déplacement: À bicyclette / Durée: 5 jours

Cette partie du chemin passe par les provinces de Burgos, Soria et Guadalajara. En tout, 341 kilomètres de routes et 285 kilomètres de sentiers divisés en plusieurs étapes. Si vous voyagez en voiture, nous vous recommandons de le faire sur quatre jours, pour prendre le temps de visiter les sites tranquillement. Il est également possible de faire le trajet à pied (15 jours) ou en bicyclette (5 jours).Le point de départ est le lieu de naissance de notre personnage, Vivar del Cid. Vous traverserez des paysages de champs d'oliviers, de montagnes et de bois, vous découvrirez des villes et cités historiques et d'importants monuments. Pour ne rien rater, le mieux est de vous rendre dans les offices de tourisme de chaque endroit.

Statue du Cid à Burgos

Lieux incontournables

Burgos est une ville à voir absolument. Sa cathédrale, classée au Patrimoine mondial par l'UNESCO, abrite les dépouilles du Cid et de son épouse, Doña Jimena. Mais il y a de nombreux autres monuments à voir dans cette ville, notamment l'église San Nicolás ou le monastère de las Huelgas. Plus loin, ne manquez pas de visiter le monastère San Pedro de Cardeña, l'endroit où le Cid laissa sa femme et ses filles, avant de partir suite à son bannissement.Après être passé par Covarrubias, vous pouvez partir à la recherche d'un autre centre monacal incontournable de ce voyage : le monastère Santo Domingo de Silos, congrégation à laquelle le Cid donna certains de ses biens. Son célèbre cloître est un véritable joyau de l'art roman. L’église Castillejo de Robledo, avec ses peintures murales, ainsi que les églises Nuestra Señora de la Asunción, San Miguel et Nuestra Señora del Rivero à San Esteban de Gormaz, sont également romanes.Avant de rejoindre Gormaz, où se trouve le château califal dont le Cid fut le gouverneur, faites une halte à El Burgo de Osma, pour découvrir sa cathédrale gothique et sa vieille ville. Berlanga de Duero est une autre ville incontournable du parcours du Cid, à qui le roi Alphonse VI en donna la seigneurie en 1089. Son château de forme Renaissance ou son église collégiale font partie de ses charmes.Le point final de ce tronçon, Atienza, est aussi intéressant. Ses rues sont jalonnées de demeures seigneuriales et de temples romans et gothiques. Depuis son château, un merveilleux panorama s'offre à nous.

Rue d’Atienza, Guadalajara

Deuxième tronçon : Les terres frontalières

Cette deuxième partie du chemin suit le tracé qui délimitait autrefois les territoires musulman et chrétien. Ce territoire où le Cid commença à forger sa légende de guerrier s'étend entre Atienza (Guadalajara) et Ateca (Saragosse).

Distance:267Km Déplacement: En voiture / Durée: 3 jours Déplacement: À pied / Durée: 12 jours Déplacement: À bicyclette / Durée: 6 jours

Le parcours s'étend sur 267 kilomètres de route et de sentiers, sans compter le tronçon de l'Algarada de Álvar Fáñez, soit 80 kilomètres supplémentaires reliant Villaseca de Henares à la ville de Guadalajara. Si vous voyagez en voiture, nous vous recommandons d'y consacrer trois jours de voyage pour en profiter tranquillement. 12 jours à pied ou six jours à bicyclette.Le circuit vous fera découvrir des châteaux d'époques différentes, de charmants petits villages et des exemples d'art roman, mudéjar et islamique construits parfois au même endroit en raison de l'ancien caractère frontalier de la région. Les offices de tourisme de chaque lieu vous permettront de ne rien rater.Le paysage que vous verrez est marqué par la diversité et les contrastes : de la montagne de Guadalajara nous passerons dans le parc naturel de la falaise de Río Lobo ou à l'aspect lunaire de la Vega del Jalón.

Statue du Cid sur le Chemin du Cid

Lieux incontournables

À Jadraque, vous pourrez visiter des demeures datant des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que son château (qui porte le nom du Cid) et son église ornée d’un tableau de Zurbarán et d’une sculpture de Pedro de Mena. La forteresse de Sigüenza, aujourd'hui Parador national, est aussi très impressionnante. Ne manquez pas la cathédrale, où vous pourrez contempler le tombeau de Martín Vázquez de Arce, le célèbre « Damoiseau » de Sigüenza.À votre passage par Anguita, vous remarquerez sa tour de guet d'origine islamique, appelée tour de la cigogne. À Medinaceli, vous trouverez les vestiges d'une autre forteresse, en plus du seul arc roman d'Espagne à trois arcades, ainsi que des bâtiments historiques comme le Palais ducal ou l'église collégiale Nuestra Señora.Santa María de Huerta, avec son monastère cistercien, constitue une autre halte incontournable de notre périple. Vous admirerez par exemple les différents styles architecturaux du cloître ou la voûte du réfectoire. En route vers Ateca, le point final de ce deuxième tronçon, vous passerez par Alhama de Aragón, célèbre pour ses eaux thermales. De là, vous pouvez faire un petit détour pour rejoindre le monastère de Piedra, situé à moins de 20 kilomètres. Le cadre naturel parsemé de cascades qui entoure le monastère vaut assurément le détour.

Monastère de Piedra, Calatayud

Troisième tronçon : Les trois taïfas

Le Cid parvint à rassembler une armée nombreuse et puissante, qui se déplaçait librement au sein des taïfas (royaumes arabes) de Tolède, Saragosse et Albarracín. La troisième partie du circuit va d'Ateca (province de Saragosse) à Cella (province de Teruel), en passant par des localités qui, autrefois, faisaient partie de ces territoires.

Distance:322Km Déplacement: En voiture / Durée: 3 jours Déplacement: À pied / Durée: 13 jours Déplacement: À bicyclette / Durée: 6 jours

Cette troisième partie du Chemin du Cid traverse les provinces de Saragosse, Guadalajara et Teruel. Ceux qui la suivront à pied ou à vélo devront parcourir 289 kilomètres, respectivement en 13 et 6 jours. En voiture, il est recommandé de réaliser ses 322 kilomètres asphaltés en trois jours afin de profiter tranquillement du voyage.En outre, ce circuit comprend deux parcours circulaires alternatifs : la boucle de Gallocanta, un circuit de 47 kilomètres qui part du village de Daroca et qui permet de découvrir la Laguna de Gallocanta, une zone humide parmi les plus importantes d'Espagne ; et la boucle de Montalbán, qui part de Luco de Jiloca.Le long du chemin d'Ateca à Cella, vous passerez par la vallée du Jiloca, la région de l'Alto Tajo et la montagne d'Albarracín. Nous vous recommandons de vous adresser aux offices de tourisme de chaque endroit pour connaître les activités et principaux lieux d'intérêt.

Pont de Piedra et basilique du Pilar à Saragosse

Villes incontournables

Calatayud est l'une des destinations à ne pas rater pendant le voyage. Elle fut fondée au VIII<sup>e</sup> s. Les vestiges de la forteresse arabe qui sont conservés et l'ensemble historique mudéjar valent le détour, notamment l'église collégiale Santa María la Mayor. Plus loin, faites une halte à Daroca pour admirer l'imposante enceinte fortifiée et découvrir ses palais, ses églises et ses bâtiments de style roman et gothique.Molina de Aragón constitue un autre arrêt incontournable. Une tranquille promenade vous permettra d'apprécier son riche patrimoine : le château, le quartier médiéval, les bâtiments religieux, les demeures seigneuriales…En poursuivant le circuit, vous parviendrez à un autre endroit intéressant : Albarracín. Outre ses enceintes fortifiées et son joli centre historique, vous serez surpris par l'aqueduc romain qui relie la ville au point d'arrivée de ce troisième tronçon de la route du Cid, Cella. L'ouvrage nous accompagne tout au long de la route – il est même possible de l'emprunter sur certains de ses tronçons.

Château d’Ayub à Calatayud

Quatrième tronçon : La conquête de Valence

« Que quiconque veut aller avec moi assiéger Valence, vienne de bon gré… je l'attendrai pendant trois jours au canal de Cella ». D'après le Poème du Cid, Cella fut l'endroit choisi par le célèbre chevalier pour rassembler son armée afin de conquérir la ville de Valence. Cette quatrième partie du Chemin du Cid retrace précisément cette aventure qui commence à Cella (Teruel) et s'achève par la prise de Valence.

Distance:228Km Déplacement: En voiture / Durée: 3 jours Déplacement: À pied / Durée: 12 jours Déplacement: À bicyclette / Durée: 5 jours

Ce sont 245 kilomètres de sentiers, ou bien 228 kilomètres de route. Pour faire ce voyage en toute tranquillité, il est nécessaire de prévoir 12 jours à pied, cinq à bicyclette et trois en voiture. Pour de plus amples informations sur toutes les activités possibles, le mieux est de s'adresser aux offices du tourisme de chaque localité.Par ailleurs, il existe deux circuits circulaires alternatifs : les boucles du Maestrazgo et de Morella. La première consiste à parcourir la région du Maestrazgo, entre les villes de Rubielos de Mora (Teruel) et Montanejos (Castellón). Quant à la seconde, elle part de La Iglesuela del Cid et passe par Morella. Vous trouverez aussi le tronçon de Castellón, entre Sagunto et Castellón de la Plana : un trajet de 48 kilomètres qui suit la ligne défensive créée par le Cid le long de la côte méditerranéenne pour protéger la ville de Valence.

Borne sur le Chemin du Cid

Lieux incontournables

De Cella, vous pouvez commencer un parcours qui vous mènera dans des cités historiques et des villes au charme médiéval. Teruel constitue un arrêt obligatoire pour admirer son ensemble d'architecture mudéjar classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, avec ses belles tours et églises. Ne manquez pas non plus de découvrir le château et le centre historique de Mora de Rubielos. Le village voisin de Rubielos de Mora constitue un autre endroit intéressant, surtout en raison de ses demeures seigneuriales pittoresques et son architecture religieuse.Plus loin, vous pouvez faire une pause à Montanejos, pour apprécier ses eaux thermales et son cadre naturel ; ainsi qu'à Jérica, une des villes du Levant espagnol conquises par le Cid. Avant d'arriver à Valence, au bout du chemin, vous devrez encore effectuer quelques arrêts : Segorbe, avec sa cathédrale, ses enceintes fortifiées et sa vieille ville ; et Sagunto, où l'on distingue l'enceinte du château et le théâtre romain.

Arcs de Teruel. Château de Mora de Rubielos et Bourse de la soie à Valence

Cinquième tronçon : La défense du Sud

Le cinquième tronçon de la route du Chemin du Cid vous montrera les châteaux et forteresses dressés par le Cid pour défendre le territoire conquis à Valence contre les attaques almoravides. Un parcours qui vous mènera de la ville de Valence à Orihuela, le point le plus au sud atteint par l'influence du célèbre chevalier médiéval.

Distance:259Km Déplacement: En voiture / Durée: 2 jours Déplacement: À pied / Durée: 11 jours Déplacement: À bicyclette / Durée: 4-5 jours

Il passe par les provinces de Valence et Alicante et s'étend le long de 244 kilomètres de sentiers divisés en étapes ou de 259 kilomètres de route. Pour profiter du voyage sereinement, il est conseillé aux randonneurs de compter onze jours de marche. À vélo, comptez entre quatre et cinq jours, et deux jours en voiture. Il convient évidemment de passer par les différents offices de tourisme pour bien s'informer de tout ce qu'il est possible de voir et faire à chaque endroit.

Valence

Lieux incontournables

Le départ se fait à Valence, la ville que le Cid parvint à conquérir en 1094. Son riche patrimoine (cathédrale, tour de Miguelete, bourse de la soie, marché central, etc.) est de nos jours enrichi de bâtiments avant-gardistes comme la Cité des arts et des sciences ou le pont de l'exposition. Si vous poursuivez votre chemin, vous traverserez des villes comme Alzira ou Xàtiva, qui possèdent de jolis centres historiques et un bon nombre de monuments (palais, églises, fontaines...).Ontinyent et Bocairent figurent aussi sur la liste des haltes incontournables. À Ontinyent, vous découvrirez notamment le charmant quartier de la Villa ou le grand clocher de l'église Santa María. À Bocairent, vous pourrez effectuer une agréable promenade dans l'ancien quartier médiéval, dont les rues ont conservé des réminiscences islamiques.Vous serez surpris lors de ce voyage par les imposants créneaux des châteaux de Villena, Sax et Petrer. Elche constitue un autre endroit intéressant du parcours. Le Cid y passa l'hiver 1088. La basilique Santa María (où le Mystère d'Elche est mis en scène tous les ans), sa cité fortifiée et, bien sûr, sa palmeraie classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, ne sont que quelques-uns de ses nombreux charmes.Enfin, à Orihuela, le point d'orgue du circuit, vous découvrirez une cité monumentale avec des bâtiments tels que la cathédrale du Salvador ou le couvent Santo Domingo. Vous pourrez également admirer l'endroit où naquit le poète Miguel Hernández, en visitant la maison-musée consacrée à cet écrivain.

Conseils et recommandations

  • Tout le chemin est divisé en cinq tronçons, suivant les différents épisodes racontés dans le poème du <i>Cantar de Mío Cid</i>.
  • Chacun de ces tronçons peut être parcouru à pied (principalement sur des sentiers et chemins ruraux), à VTT (également en majorité sur des sentiers et chemins ruraux), à vélo de cyclotourisme (si vous préférez le bitume) ou en voiture ou moto (sur des routes secondaires et certaines voies rapides).
  • Sachez que d'autres petits parcours thématiques partent du tracé principal. Ce sont les « boucles », de structure circulaire, qui commencent et se terminent au même endroit ; et les « branches », des trajets linéaires qui se dévient du circuit pour des motifs historiques.
  • Si vous vous lancez sur le Chemin du Cid, vous pouvez obtenir un laissez-passer appelé « salvoconducto », que vous pourrez faire tamponner sur les différents lieux du circuit. Il est gratuit, il permet de bénéficier de réductions dans plus d'une centaine d'hébergements et, si vous obtenez plus de quatre cachets, vous vous verrez remettre gratuitement l'attestation du Chemin du Cid.
  • Vous trouverez également sur le site officiel de la route les topoguides des circuits pour les randonneurs et cyclistes ainsi que les tracks de géoréférencement en fonction de la discipline (moteur, randonnée, VTT, cyclotourisme sur bitume…).

Le meilleur moment pour suivre la route

En octobre, Burgos organise le week-end du Cid. La ville semble alors replonger au Moyen Âge pour quelques jours avec des spectacles en plein air, des tournois et des marchés médiévaux, du théâtre de rue… À voir.

Que faire

Des idées pour votre voyage