Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
La porte d

Les monuments les plus célèbres de Madrid et leur histoire

Madrid

Madrid est une ville monumentale. Vous pouvez vous promener dans ses rues comme s’il s’agissait des couloirs d’une galerie d’art architectural, car Madrid est en exposition 24 heures sur 24 ! Parmi tous ses monuments populaires, certains se sont imposés comme symboles de la capitale espagnole. Savez-vous lesquels ?

  • Un touriste prend une photo de la porte d

    « La Puerta de Alcalá »

    La porte d’Alcalá est l'un des monuments les plus représentatifs de Madrid. Saviez-vous qu’il s’agit du premier arc de triomphe européen, érigé avant même son célèbre voisin parisien ?Elle a été conçue par l’architecte italien Francisco Sabatini en 1778, bien qu’une première version de la porte d’Alcalá ait déjà été construite près d’un siècle auparavant. Cette porte était un hommage à la reine Marguerite, épouse de Philippe III, à l’occasion de son arrivée à Madrid. Elle fut pourtant finalement démolie parce que le roi Charles III voulait en construire une nouvelle en son honneur, sur la plaza de la Independencia (où elle se trouve aujourd’hui).Autrefois, Madrid comptait plusieurs portes royales qui permettaient d’accéder à la ville, comme la porte de Guadalajara, d’Atocha, de Tolède... La porte d’Alcalá accueillait les visiteurs venant de France, de Catalogne et d’Aragon. Plus concrètement, c'était sa façade extérieure qui souhaitait la bienvenue aux personnes qui entraient dans la ville. Avez-vous déjà remarqué que l’ornementation de chaque façade était différente ?  On dit que leurs décorations ne sont pas les mêmes car, Charles III, ne sachant pas quel dessin il préférait parmi les deux présentés par Sabatini, ordonna que chacun soit fait sur un côté.

  • La fontaine de Cybèle à Madrid, Région de Madrid

    La fontaine de Cybèle

    La fontaine de Cybèle est un classique de Madrid, et de surcroît, le lieu où l’on célèbre les victoires du club de football du Real Madrid. Elle a été construite par Ventura Rodríguez, Francisco Gutiérrez et Roberto Michel en 1782, lorsque Charles III voulut agrémenter le Paseo del Prado de plusieurs fontaines (comme la fontaine d’Apollon et la fontaine de Neptune). Outre son caractère artistique, il fut un temps où elle fournissait également de l’eau à la population et aux chevaux. En 1860, il a été décidé de modifier ses conduites d’eau pour qu’elles prennent la forme d’un ours et d’un griffon (animal mythologique, mi-aigle, mi-lion). En 1895, lorsque la fontaine fut déplacée au centre de la plaza de Cibeles, ces statues (que l’on peut voir au musée de San Isidro) ont été retirées.Aujourd’hui, la fontaine représente un char tiré par des lions (les jeunes Hippomène et Atalante). Celui-ci est conduit par Cybèle (déesse mère symbolisant la terre et la fertilité) qui tient, dans sa main gauche, les clés de la ville. Quelques années après sa construction, les statues de deux enfants à moitié nus (également appelés « amorcillos ») ont été ajoutées, l’un d’eux versant l’eau d’une aiguière.

  • La statue de l’Ours et l’Arbousier sur la Puerta del Sol à Madrid, Région de Madrid

    La statue de l’Ours et de l’Arbousier, le kilomètre zéro et l’horloge de la Casa de Correos

    La Puerta del Sol est l’une des places les plus emblématiques de la capitale. Elle a été le témoin de moments clés de l’histoire de l’Espagne, comme par exemple en 1931, lorsque l’homme politique espagnol Niceto Alcalá-Zamora a proclamé la Deuxième République espagnole devant la foule qui s’était rassemblée sur la Puerta del Sol.Sur cette place, vous trouverez des monuments importants tels que la statue de l’Ours et de l’Arbousier, le kilomètre zéro et l’horloge de la Casa de Correos. Cette horloge est très célèbre en Espagne car, depuis 1962, ses aiguilles marquent toute une tradition : les 12 coups de cloche qui inaugurent la nouvelle année. L’horloge a été offerte par le militaire José Rodríguez de Losada et se trouve actuellement dans la tour de l’édifice le plus ancien de la place.Si vous voulez repartir avec un souvenir tout à fait symbolique de votre voyage à Madrid, n’oubliez pas de vous prendre en photo à côté de la plaque du kilomètre zéro, pour savoir ce que cela fait d’être en plein centre du pays ! Cette plaque date de 1950 et indique le point de départ des routes espagnoles. La statue de l’Ours et de l’Arbousier est une icône de la ville, emblème des armoiries de la ville depuis le XIIIe siècle. Elle a été réalisée en 1967 par le sculpteur originaire d’Alicante, Antonio Navarro Santafé, lorsque la mairie décida d’ériger une statue représentant les principaux symboles de la ville : un ours s’appuyant sur un arbousier pour atteindre un de ses fruits.Madrid abrite également des constructions très importantes au national telles que le palais de cristal, le temple de Debod et le palais royal. Aucune photo cependant ne peut rendre justice à la beauté des monuments de Madrid, alors... vous venez les voir ?

Plus d’infos sur...