Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Barrage Barrios Luna

Réserve de biosphère des vallées d'Omaña et Luna

León

Certains de ses sommets dépassent les 2 000 mètres.

La flore des vallées d'Omaña et Luna, déclarées par l'UNESCO réserve de biosphère en 2005, comporte de nombreuses espèces endémiques de la péninsule Ibérique.

La zone des vallées d'Omaña et Luna est située en Castille-León, au nord-ouest de la province de León. Elle comprend les municipalités de Sena de Luna, Barrios de Luna, Soto et Amío, Murias de Paredes, Riello et Valdesamario. La région est entourée de montagnes, qui constituent le point de contact entre les monts Cantabriques et les monts de León. La Sierra de la Cañada, dans la partie sud-ouest, possède des sommets de plus de 2 000 mètres. Le paysage est en outre marqué par les rivières Luna et Omaña, pour donner lieu à une succession de vallées fertiles et d'étroits défilés. En ce qui concerne la faune, cet espace constitue la limite sud de population de certaines espèces comme l'ours brun ou le coq de bruyère, qui sont en danger d'extinction en Espagne.

Réserve de biosphère des vallées d'Omaña et Luna


León  (Castille-León)

Type d'espace:Réserve de biosphère Superficie:81,16 hectares Courrier électronique:tecnicos@omanayluna.es Courrier électronique:turismoaytomuriasdeparedes@gmail.com Tél.:+34 987 580 723 Site web:Réserve de biosphère des vallées d'Omaña et Luna

León (Castille-León):

Barrios de Luna, Los

Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Informations culturelles

    La région possède un riche patrimoine architectural et d'intéressants exemples d'art autochtone. On y rencontre plus d'une centaine d'édifices religieux répartis parmi les différentes localités de la zone et qui, pour la plupart, appartiennent à l'époque baroque.

  • Informations environnementales

    Les vallées d'Omaña et Luna possèdent une faune abondante, dans laquelle se distinguent des espèces endémiques des monts Cantabriques, comme le lièvre des genêts, ainsi que l'ours brun et le coq de bruyère. Parmi la végétation, on y rencontre de nombreuses variétés spécifiques de la péninsule Ibérique, ainsi que des forêts de bouleaux, saules, aulnes, ormes et chênes rouvres de l'espèce quercus orocantabrica, décrite en l'an 2002.

  • Renseignements sur les visites

    Depuis León, emprunter l'autoroute AP-66 pour rejoindre, en moins d'une heure, les principales localités de cette région. Il existe des circuits balisés qui permettent de réaliser plusieurs randonnées dans la zone.