Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Fêtes de San Fermín

Fêtes de San Fermín

Fête d’intérêt touristique international
Navarra

Les lâchers de taureaux sont le point fort de cette célèbre tradition qui transforme Pampelune en une fête permanente.

La ville de Pampelune est célèbre dans le monde entier pour ses fêtes de San Fermín. Chaque année, des milliers de personnes se rassemblent pour y vivre le risque et l’émotion de ses célèbres lâchers de taureaux, immortalisés par Ernest Hemingway dans son roman Le soleil se lève aussi. Pendant neuf jours, revêtus d’une tenue blanche et rouge, les habitants de Pampelune et les visiteurs vivent dans une ambiance festive permanente.

Les fêtes de San Fermín commencent le 6 juillet à 12 h. Le chupinazo (coup d’envoi) est annoncé officiellement depuis le balcon de l’hôtel de ville sous la forme d’un pétard, au bruit duquel hurle de joie la foule réunie sur la place. Le premier lâcher de taureaux a lieu le jour suivant. À huit heures pile du matin, les portes du corral Santo Domingo sont ouvertes et des centaines de personnes courent devant les taureaux à travers les rues du centre historique jusqu’aux arènes.Tous les jours, du 7 au 14 juillet, cette brève mais très intense course se répète. En à peine trois minutes, ses amateurs parcourent 825 mètres. Différents tirs de pétards indiquent aux coureurs les moments clés du lâcher : un premier tir annonce l’ouverture des portes du corral ; le deuxième les avertit que tous les taureaux sont sortis ; le troisième signale l’entrée des animaux dans les arènes et le quatrième indique qu’ils sont dans les torils et que le lâcher est terminé. Quelques minutes avant le lâcher, les coureurs récitent la prière à San Fermín en chantant trois fois devant une statue du saint située dans la Cuesta de Santo Domingo. C’est l’un des moments les plus émouvants des lâchers de taureaux.Tous les matins, pour le plus grand plaisir des enfants, se tient un défilé de géants et de cabezudos dans le centre-ville. Le programme des fêtes inclut également des fêtes de quartier, des concerts, des spectacles de danse et, bien entendu, des corridas où l’ambiance sur les gradins est en général très animée grâce à la présence des peñas. Les fêtes de San Fermín prennent fin le 14 juillet à 00 h. Les gens se rassemblent sur la Plaza del Ayuntamiento et, à la lueur des bougies, chantent « Pobre de mí » en guise d’adieu jusqu’à l’année suivante.

Fêtes de San Fermín


Pamplona-Iruña, Pampelune, Navarre  (Région de Navarre)

* En attente de confirmation

Galerie

En images