Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Monastère de Guadalupe (province de Cáceres, Estrémadure)

Guadalupe

Cáceres

Située dans la région de Las Villuercas (province de Cáceres), Guadalupe est un village historique aux rues pavées et aux maisons traditionnelles. Il abrite des édifices de grande valeur, comme le monastère royal Nuestra Señora de Guadalupe, classé au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.

Dans cette région, outre Guadalupe, vous pourrez également visiter d’autres villages de montagne, comme Cañamero, Logrosán et Berzocana. Ne manquez pas non plus de déguster la gastronomie locale, simple mais délicieuse, à base de matières premières d’excellente qualité.

Située aux pieds de la sierra d’Altamira, La Puebla de Guadalupe se distingue par son riche patrimoine historique et monumental. Ce joli village de montagne, classé ensemble historique et artistique, s’est développé autour du monastère royal Nuestra Señora de Guadalupe. Classé au patrimoine de l'humanité en 1993, ce monastère fut érigé au XIVe siècle sur ordre du roi Alphonse XI de Castille, en remerciement à la Vierge après sa victoire à l'issue de la bataille de Salado en 1340. Dès sa construction, il devint l’une des principales destinations de pèlerinage de la péninsule Ibérique. Il fut également le théâtre d’événements importants, comme l’audience accordée par les Rois catholiques à Christophe Colomb, en vue de lui fournir deux caravelles lui permettant de rejoindre l’Amérique. Avant d’entrer dans le monastère, vous pourrez admirer sa superbe façade et ses portes en bronze. Il renferme deux cloîtres, l’un de style gothique et l’autre de style mudéjar, où se dresse une rotonde de facture à la fois gothique et mudéjar. La sacristie mérite à elle seule le détour, puisqu’elle abrite onze tableaux de Francisco de Zurbarán. Ne manquez pas ensuite de visiter la niche abritant la statue de la Vierge de Nuestra Señora de Guadalupe, patronne d’Estrémadure, et ornée d’œuvres de Lucas Jordán. La place Santa María, au centre de La Puebla, est ornée de la fontaine de los Tres Caños (elle est composée de trois jets) où furent baptisés les premiers Indiens ramenés par Christophe Colomb après son deuxième voyage en Amérique. L’ancien hôpital San Juan Bautista (XIVe et XVe siècles), qui abrite aujourd’hui un parador, se dresse en face du monastère. Il accueillit d’innombrables pèlerins au fil des siècles. Il abrita également une importante école de médecine, où étaient formés les futurs médecins de la cour. Il est jouxté par un autre édifice témoignant de l’apogée culturelle que connut ce village dans le passé : le collège des Infants. Le chant, la grammaire et la théologie étaient enseignés dans cet établissement qui fait partie aujourd’hui du parador de Guadalupe. La calle Mayor, qui relie les parties haute et basse du village, est l’axe principal d’un dédale de rues pavées et bordées de maisons traditionnelles, avec leurs balcons de bois, leurs porches et leurs arcades. L’ermitage de l’Humilladero (XVe siècle), à quatre kilomètres environ du village, mérite également une visite.

Gastronomie, fêtes et environs

Guadalupe se distingue par son excellente cuisine du terroir, riche en spécialités d’une grande simplicité, reposant sur des ingrédients de première qualité : charcuterie ibérique, ajoblanco (soupe froide aux amandes), migas (mies de pain grillées au chorizo et au lard), caldereta de cordero (ragoût d’agneau), et poulet « a lo padre Pedro », entre autres. Pour accompagner ces plats, rien de tel que les vins d'appellation d'origine Ribera del Guadiana. La fête en l’honneur de la Vierge de Guadalupe, qui se déroule le 8 septembre, est l’un des plus grands événements de La Puebla. Parmi les traditions les plus ancrées, mentionnons l’artisanat du cuivre, une technique ancestrale dont les précurseurs furent les moines de l'ordre des Hiéronymites au Moyen Âge et qui s'est transmise de génération en génération. Le travail du cuivre, encore réalisé à la main de nos jours, donne lieu à de jolis vases, des objets décoratifs et autres bijoux fantaisie que vous trouverez dans les nombreux magasins traditionnels au centre du village.  Vous pouvez profiter de votre séjour à Guadalupe pour découvrir Las Villuercas, un massif montagneux situé à l’est de l’Estrémadure. Bohonal de Ibor, Cañamero, Logrosán et Berzocana constituent autant de villages dignes d'intérêt. Vous pouvez également découvrir La Vera, une région à la nature exubérante, située le long des rives du Tiétar. Vous serez séduit par Hervás, le monastère de Yuste et Jarandilla de La Vera, dont l’ancien château-palais abrite aujourd’hui un parador. Le parc national de Monfragüe, situé entre Navalmoral de la Mata, Plasencia et Trujillo, est un espace naturel à découvrir à pied, à vélo ou à cheval. En outre, à un peu plus de 20 kilomètres de Guadalupe, vous trouverez le géoparc Villuercas-Ibores-Jara, un massif de plus de 2 500 kilomètres carrés reconnu par l’UNESCO pour son patrimoine géologique unique.

À ne pas manquer

Que visiter


Sélectionnez dans la liste ou naviguez sur la carte pour découvrir les sites intéressants.

À ne pas manquer

Que visiter


Sélectionnez dans la liste ou naviguez sur la carte pour découvrir les sites intéressants.