Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Costumes de fallera à Valence

Route de la soie à Valence

Valence

Valencia-València

Le fil qui retrace la route historique de la soie dans la ville

La route de la soie révèle l’importance de cette fibre et de son commerce à Valence.  Cette dernière abrite les principales archives européennes consacrées à la soie, ainsi que de précieuses collections d’étoffes de soie et de métiers à tisser datant du XVIIIe siècle. Chaque année, lors des fêtes de Valence, les costumes traditionnels confectionnés en soie sont mis à l’honneur dans la Lonja, l’ancienne bourse de la soie classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les visites qui jalonnent la route

La route de la soie peut être parcourue librement ou en suivant un itinéraire guidé. Ce dernier, disponible en anglais et en espagnol, dure environ deux heures. Il est possible de le réserver sur le site web touristique de la ville.     L’itinéraire débute dans le quartier de Velluters (qui signifie tisserands de la soie). Ce quartier connut un essor considérable entre les XVe et XVIIIe siècles grâce à l’industrie de la soie. Vous pouvez vous arrêter au musée de la soie, où sont exposés des étoffes et des métiers à tisser datant du XVIIIe siècle (qui fonctionnent encore). Il abrite également les plus grandes archives européennes consacrées à la soie et une boutique intéressante de produits confectionnés avec de la soie.La Lonja de la Seda (bourse de la soie), en plein cœur de Valence, est une autre étape incontournable sur votre route. Cette construction gothique profane la plus importante de la ville est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle fut une véritable plaque tournante du commerce de la soie dans la région et il est possible aujourd’hui de visiter le « Salón Columnario », la pièce où avaient lieu les négociations.

Lonja de la seda à Valence

La soie dans les musées

Les musées de la ville permettent d’apprécier l’importance de la soie et de son commerce à Valence, essentiellement pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle.   Le musée national de la céramique, qui rassemble de nombreuses créations en soie, est un exemple parfait d’architecture baroque en Espagne. Le musée de la cathédrale expose des vêtements religieux tissés en soie, tandis que le musée des beaux-arts et le musée El Patriarca conservent des tableaux représentant des personnalités vêtues de luxueux tissus en soie, mettant en exergue la place prépondérante de l’industrie de la soie à Valence.  Quant au musée des petits soldats de plomb L’Íber, situé dans le palais de Malferit, il possède une salle consacrée à la route de la soie.

La soie lors des fêtes

Les « Fallas » de la Saint-Joseph, les fêtes patronales de la ville, sont l’occasion idéale pour admirer les costumes traditionnels de la région. Ces derniers, confectionnés principalement en soie, attirent grandement l’attention, surtout ceux portés par les femmes (falleras). Si cela vous intéresse, vous pouvez visiter des ateliers de confection et les commander ou les acquérir sur place.Au cours des « Fallas » de la Saint-Joseph, qui se déroulent pendant les premières semaines de mars, la ville est remplie de statues en carton de caractère satyrique appelées ninots. La fête s'achève par la cremà, le soir du 19 mars, au cours de laquelle la plupart de ces créations sont brûlées.

Défilé de falleras à Valence