Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité
Panorama de Ronda

Route des villages blancs d’Andalousie

none

Tourisme rural en Andalousie, la tranquillité des sens

Entre Cadix et Malaga, vous trouverez quelques-uns des plus beaux villages blancs typiques de l’Andalousie. Voyager dans cette région, c’est plonger au cœur de la nature, faire des photos des maisons blanchies à la chaux et ornées de jardinières et de fleurs colorées, se promener dans un dédale de ruelles escarpées jusqu’à atteindre une petite place, contempler des paysages montagneux, découvrir les traces d’un passé arabe et chrétien, se détendre...Réaliser un circuit en voiture pour découvrir ces villages et les voir apparaître en haut de la montagne comme s’il s’agissait d’un mirage est une expérience devant laquelle les voyageurs ne peuvent que tomber amoureux.

Sur la Costa del Sol

Si vous allez passer vos vacances sur la Costa del Sol de Malaga, nous vous conseillons, en plus de découvrir les jolis villages de la côte et de vous baigner sur les plages de la Méditerranée, de réserver quelques jours pour vous rendre dans les villages blancs de l’intérieur. Il est possible d’en visiter un grand nombre, mais parmi les plus célèbres vous trouverez :

  • Frigiliana : se promener dans ses rues étroites avec des passages secrets rappelant son passé maure mérite le détour, tout comme la découverte de la seule usine traditionnelle de miel de canne à sucre fonctionnant encore en Europe, ou le fait d’apercevoir la Méditerranée.
  • Casares : il est recommandé de grimper jusqu’au château d’origine arabe dans la plus haute partie du village. Ces lieux, qui respirent l'histoire, ont vu passer les Ibères, Phéniciens, Romains...
  • Ronda : il s’agit de l’un des plus beaux villages espagnols. Son Pont neuf de 98 mètres de haut est difficilement oubliable lorsque l’on s’y rend. Pensez à prendre votre appareil photo pour immortaliser ce lieu qui a ébloui Hemingway, Orson Welles ou Rilke.
Si vous séjournez à Malaga, vous pourrez facilement vous rendre dans ces villages en voiture, puisqu’ils se trouvent tous trois à proximité de la ville.

Vue de Casares, Malaga
Tournesols à Villamartín, Cadix

Dans la province de Cadix

La région de Cadix possède sa propre route des villages blancs, qui traverse 19 communes : Arcos de la Frontera, Bornos, Espera, Villamartín, Algodonales, El Gastor, Olvera, Torre Alháquime, Setenil de las Bodegas, Alcalá del Valle, Prado del Rey, El Bosque, Ubrique, Benaocaz, Villaluenga del Rosario, Grazalema, Zahara de la Sierra, Algar et Puerta Serrano.Outre les maisons blanches, vous y trouverez des sites archéologiques, châteaux, petites églises et paysages montagneux qui resteront gravés dans votre mémoire. Chaque village possède quelque chose qui mérite le déplacement : Setenil de las Bodegas pour ses maisons-grottes construites directement sous les rochers, Grazalema pour le blanc de ses maisons qui contraste avec le vert du parc naturel qui l’entoure, Arcos de la Frontera pour ses impressionnants points de vue...En fonction du nombre de jours que vous prévoyez, vous pouvez adapter l’itinéraire à vos goûts et besoins.

Arcos de la Frontera, province de Cadix

Nature, gastronomie, artisanat... Authenticité

Voyager à travers les villages blancs est également synonyme de contact avec la nature. Au cours de votre voyage, vous aurez l’occasion de passer par la Serranía de Ronda, le parc naturel de Los Alcornocales ou le parc naturel de la Sierra de Grazalema, avec des canyons à peine croyables si près de la mer. Ces sites sont excellents pour faire de la randonnée et passer la nuit dans des endroits originaux, comme un moulin restauré.Vous pourrez y trouver des produits artisanaux (par exemple, Ubrique est célèbre pour ses fabriques artisanales de cuir) et découvrir une gastronomie locale à déguster en prenant son temps, bouchée par bouchée. Vous pourrez notamment goûter à des fromages artisanaux, des friandises locales comme les buñuelos, des plats comme les migas ou le gaspacho, le typique pain de mollete ou le vin bio de Ronda.Vous pouvez réaliser cette route à toute époque de l’année, même s’il est recommandé de l’effectuer lorsque les températures sont les plus douces : au printemps et à l’automne. Et un dernier conseil pour vivre pleinement l’expérience des villages blancs : se laisser porter. Rien de plus. Découvrir petit à petit les traditions et la gentillesse des habitants, visiter les ateliers artisanaux, découvrir des recoins où tout semble parfait. En définitive, ne pas se presser.

Collage villages blancs