Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité
Un pèlerin marche parmi les montagnes

Chemin primitif

chemin-compostelle-primitif

Le chemin primitif ressemble beaucoup au chemin de Compostelle d’origine, apparu au IXe siècle à la suite de la découverte de la tombe de l’apôtre Saint-Jacques et de la dévotion du roi Alphonse II qui accomplit le pèlerinage.  

Il emprunte principalement des sentiers au milieu de la nature. Ce chemin, qui part d’Oviedo (Asturies), traverse les forêts et les vallées des Asturies pour rejoindre le chemin français à Palas de Rei (Galice) et atteindre finalement la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.Le chemin primitif est peut-être l’itinéraire le plus exigeant, surtout à vélo ; si c’est le cas, nous conseillons de le réaliser en VTT.

 Carte étape Asturies sur le chemin de Compostelle primitif

Asturies

Distance approximative : environ 170 kilomètres.Nombre d’étapes recommandé : 7 ou 8.Un paysage principalement rural vous attend, avec de petits hameaux liés à l’agriculture et à l’élevage et peu industrialisés. Cet itinéraire traverse la nature la plus abondante des Asturies, il s’agit peut-être du tronçon le plus éloigné des villes de tout le chemin de Compostelle.Quant aux visites de monuments intéressants, nous pouvons citer la cathédrale et les églises préromanes d’Oviedo, qui sont classées au patrimoine mondial. À Valduno, vous pourrez visiter les thermes romains de Santa Eulalia. Le charmant village de Salas accueille la collégiale Santa María la Mayor et, à Cornellana, vous trouverez un bel exemple d’art préroman asturien au monastère San Salvador.La partie finale du chemin dans les Asturies est la plus abrupte et révèle des espaces d’une grande beauté, comme le barrage de Grandas de Salime et l’ascension vers le col de l’Acebo.

 À gauche : Un enfant pèlerin aux Asturies / Au centre : Église San Miguel de Lillo, Oviedo / À droite : Des cyclistes dans une forêt des Asturies

Vous aimerez :- Manger dans le centre historique d’Oviedo et découvrir la tradition de boire du cidre asturien ou les grandes parts servies dans la région. - Marcher en sachant que vous suivez les pas des premiers pèlerins. Nombreux sont ceux qui affirment que le chemin primitif est celui qui conserve le mieux ses origines puisqu’il se déroule en pleine nature, loin des villes, et qu’il est moins fréquenté. Une variante conserve une partie du chemin d’origine entre Tineo et Boures. Sachez qu’il faut être en bonne forme pour l’accomplir.

Un pèlerin marche dans les montagnes des Asturies

Visites classées au patrimoine mondial : la plupart des visites se concentrent dans la ville d’Oviedo : la chambre sainte de sa cathédrale, la Foncalada (située en face de la cathédrale) et les églises Santa María del Naranco et San Miguel de Lillo (toutes deux sur le mont Naranco) et l’église San Julián de Prados. Tous ces endroits ont été classés au patrimoine mondial des monuments d’Oviedo et du royaume des Asturies.Principales haltes du chemin primitif dans les Asturies : Oviedo – Grado -Tineo – Pola de Allande – Grandas de Salime – Col de l’AceboInformations complémentaires : Le chemin primitif dans les Asturies

 Carte étape Galice sur le chemin de Compostelle primitif

Galice

Distance approximative : 150 kilomètres.Nombre d’étapes recommandé : 6 ou 7.L’Alto da Fontaneira et sa vue panoramique impressionnante vous souhaitent la bienvenue en Galice, sur le chemin primitif. Le terrain devient de plus en plus confortable pour la marche et il est courant de rencontrer du bétail en train de paître. L’itinéraire suit souvent le tracé de voies romaines.Lugo est la principale ville avant d’arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle ; elle conserve d’importants vestiges de son passé romain, notamment ses remparts. De plus, son centre historique qui invite à se balader regorge de rues piétonnes. Ce chemin traverse aussi de petits villages comme Castroverde (avec sa jolie promenade au milieu de châtaigniers à la périphérie), Palas de Rei, Melide ou Arzúa.

À gauche : Monastère San Julián de Samos / Au centre : Un pèlerin dans une forêt en Galice / À droite : Remparts et cathédrale de Lugo

Vous aimerez :- Le contraste entre l’ambiance rurale sur la majeure partie du chemin et les deux villes de l’itinéraire. Saint-Jacques-de-Compostelle et Lugo sont deux villes très animées et le lieu parfait pour déguster des spécialités de la cuisine galicienne, réputée pour ses fruits de mer et ses recettes comme le poulpe a feira.- Le contact direct et profond avec la nature, la vue des vallées ou découvrir au loin de petits villages au milieu de la verdure. Vous pourrez en savoir plus sur la culture populaire, qui en Galice est souvent liée à des légendes magiques et aux sorcières.

 Vue sur la ville et cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, Galice

Visites classées au patrimoine mondial : lesremparts de Lugo, les seuls au monde d’origine romaine dont la totalité du périmètre a été conservée. À environ une heure en voiture de Lugo ou de Saint-Jacques-de-Compostelle, vous aurez l’occasion de découvrir un autre monument classé au patrimoine mondial : la tour d’Hercule, un phare romain toujours en activité à La Corogne.Principales haltes du chemin primitif en Galice : Castroverde – Lugo – Palas de Rei – Melide – Arzúa – Saint-Jacques-de-CompostelleInformations complémentaires : Le chemin primitif en Galice

Des façons originales de faire le chemin de Compostelle


Questions fréquentes

Trouvez des réponses à vos questions