Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Tejeda, îles Canaries

Quelques-uns des plus beaux villages d’Espagne (I)

none

17 destinations uniques à ne manquer sous aucun prétexte

L’Espagne regorge de villages de charme, surtout dans ses régions rurales. Il s’agit de paysages qui semblent tout droit sortis d’une carte postale et qui invitent à se perdre dans leurs ruelles, à découvrir leurs trésors architecturaux ou à profiter du caractère accueillant et des traditions de leurs habitants. L’Espagne possédant plus de 8 000 communes, il serait impossible de toutes les nommer, mais cette liste propose dix-sept des plus beaux villages d’Espagne, un par région.

  • Capileira, Grenade

    Capileira, Andalousie

    Situé en plein cœur de La Alpujarra, dans le Parc national de la Sierra Nevada, ce petit village grenadin est situé à près de 1 500 mètres d’altitude et offre une vue spectaculaire sur le ravin de Poqueira et les sommets du mont Mulhacén et du pic Veleta depuis ses belvédères. Cette commune se distingue par ses maisons andalouses typiques de couleur blanche et plusieurs sites architecturaux d’époque comme l’église Nuestra Señora de la Cabeza et la maison-musée de Pedro Antonio de Alarcón.

  • Albarracín, province de Teruel

    Albarracín, Aragon

    Ce site unique, proposé par l’Unesco pour figurer au patrimoine mondial, se situe à 1 182 mètres d’altitude. Dans son centre historique, les maisons aux tons rougeâtres caractéristiques créent des ruelles qui, tous les quelque mètres, donnent sur des belvédères improvisés d’où contempler le paysage. Le village d’Albarracín a été construit sur le versant d’une montagne, presque entièrement entourée par le fleuve Gualaviar, surplombé à son tour par ces curieuses maisons suspendues. Dans les environs, vous trouverez le paysage protégé des Pinares de Rodeno ainsi que plusieurs sites d’art rupestre.

  • Vue du Roque Nublo à Tejeda, Grande Canarie

    Tejeda, îles Canaries

    Cette commune se situe à l’intérieur de l’une des plus grandes caldeiras volcaniques de l’archipel canarien. Remarquable par son patrimoine naturel, elle abrite l’un des symboles de l’île Grande Canarie, le Roque Nublo. Il s’agit d’un monolithe qui se forma au cours des processus volcaniques à l’origine de la formation de l’île. À quelques kilomètres de là se trouve le Roque Bentayga, un autre monument naturel de grande taille qui fut autrefois un lieu sacré pour les aborigènes canariens. À sa richesse naturelle vient s’ajouter l’architecture historique de ses constructions, qui, avec leur couleur blanche et leur toiture traditionnelle, font de Tejeda l’un des endroits qui a su conserver le mieux l’allure des villages canariens.

  • Liérganes, Cantabrie

    Liérganes, Cantabrie

    Ce village arbore une précieuse architecture classiciste des XVIIe et XVIIIe siècles et se dresse aux pieds de deux petits monticules : Marimón et Cotillamón, connus de tous comme Las Tetas de Liérganes. Son centre historique, connu sous le nom d’El mercadillo, abrite de grandes demeures populaires, des palais et des églises. Sa station thermale, alimentée par les eaux de la rivière Miera, est également remarquable.

  • Plaza Mayor d’Almagro, province de Ciudad Real

    Almagro, Castille-La Manche

    L’histoire de cette ville, dont le nom arabe fait allusion à l’argile rouge utilisée pour construire certains de ses constructions, est liée à l’histoire du théâtre. Son corral de comedias, théâtre permanent aménagé dans la cour intérieure d’un pâté de maisons, est la seule construction à avoir été conservée intacte et à être actuellement en fonctionnement depuis le début du XVIIe siècle. En effet, elle propose d’intéressante visites théâtralisées. Ne manquez pas de visiter le musée national du théâtre et d’assister à son Festival international de théâtre classique, qui attire tous les ans des centaines de touristes ! Sa Plaza Mayor est également remarquable : avec ses colonnes et ses fenêtres vertes, elle est l’une des plus belles d’Espagne.

  • Frías, province de Burgos

    Frías, Castille-León

    Située sur un rocher sur les bords de l’Èbre, Frías est le plus petit village d’Espagne. Sa silhouette est encadrée par le pic Humión, le plus haut du Parc naturel Montes Obarenes. Son architecture mélange des éléments romans avec d’autres datant du Moyen Âge, parmi lesquels se trouvent notamment le château des Velasco et l’église San Vicente Mártir. Ses maisons suspendues s’agglutinent autour de ces constructions.

  • Plaza de Chinchón, région de Madrid

    Chinchón, région de Madrid

    Malgré le fait que Chinchón se trouve à seulement 50 kilomètres de la capitale, il s’agit de l’un des villages les plus pittoresques et à la personnalité la plus marquée de la province. Sa Plaza Mayor, au tracé irrégulier et de style médiéval, avec son paysage urbain de ruelles entrelacées et ses ensembles de maisons regroupées en tas, en font une visite incontournable. Parmi ses attraits touristiques, mentionnons l’église Nuestra Señora De la Asunción, dont le maître-autel est présidé par une toile de Goya ; la tour de l’Horloge, le théâtre Lope de Vega, le château de Los Condes et les couvents San Agustín et Clarisas.

  • Ujué, Navarre

    Ujué, Navarre

    Visiter ce village situé dans la sierra d’Ujué, c’est comme voyager dans le temps. Ses rues étroites et labyrinthiques ainsi que ses maisons en pierre calcaire transportent les visiteurs au Moyen Âge. Au cœur de la vieille ville se dresse l’église Santa María où le style roman et le style gothique se mélangent.  À deux pas de là se trouve le Castillazo, des terrains autrefois occupés par l’université Carlos II. On y trouve encore aujourd’hui des vestiges d’anciennes fortifications.

  • Peñíscola, Castellón

    Peñíscola, région de Valence

    Cette ville médiévale, située sur une péninsule rocheuse, s’avance dans la mer telle une forteresse surmontée d’un magnifique château templier, celui du Pape Benoît XIII. Son centre historique est formé par des ruelles étroites qui recèlent bien des surprises, comme les bufadores – des érosions dans la pierre à travers lesquelles les eaux de la mer Méditerranée semblent souffler – et d’autres monuments remarquables comme l’église paroissiale ou le Portal Fosc. Peñíscola a aussi une facette plus maritime que vous pourrez découvrir en visitant ses magnifiques plages, son port ou encore son musée de la mer.

  • Vue de Trujillo, Estrémadure

    Trujillo, Estrémadure

    Cette commune, située au cœur de l’Estrémadure, est connue pour être un « berceau d’explorateurs ». Il s’agit en effet de la ville natale de Francisco Pizarro, à qui l’on doit la découverte du Pérou, et de Francisco de Orellana, qui découvrit le fleuve Amazone. Son centre-ville, situé sur la colline Cabeza de Zorro, invite à flâner dans les ruelles menant à la Plaza Mayor entourée d’arcades et sur laquelle se dresse une impressionnante statue équestre de Pizarro. Après avoir dépassé la place, vous amorcerez une montée jusqu’à la partie haute de Trujillo, où se trouve le célèbre château, qui conserve encore de nos jours ses remparts et offre des vues impressionnantes sur les environs.

Ces villages vous ont plu ? Découvrez plein d’autres beaux villages de toute l’Espagne via ce lien.

Plus d’infos sur...