Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Cratère du Duraznero sur la route des volcans à La Palma, îles Canaries

Route des volcans

La Palma

La Palma

Trekking au milieu des volcans sur l’île de La Palma


Au sud de l’île de La Palma (îles Canaries), vous pouvez réaliser ce sentier passionnant dans le parc naturel de Cumbre Vieja. Bien qu’il soit assez exigeant, il mérite le détour pour voir de près les « paysages lunaires » de cratères laissés sur l’île par des éruptions historiques. En plus de plusieurs volcans, vous apercevrez les côtes, la mer de nuages, l’impressionnante Caldera de Taburiente, l’île voisine de Tenerife et, avec un peu de chance, des espèces endémiques comme la corneille et la buse.

Bienvenue à la « Isla Bonita »

Dire que La Palma, surnommée la « Isla Bonita », est un paradis pour les randonneurs n’est pas une exagération. Elle possède des zones de forêts magiques et en son centre l’imposante Caldera de Taburiente, de plus de huit kilomètres de diamètre.  Bien que la caldeira soit à l’origine de la formation de cette île volcanique, l’idée de ce sentier est de voir comment La Palma a évolué au fil des éruptions volcaniques au cours des 500 dernières années, la plus récente datant de 1971. Le contraste du noir et de la couleur rougeâtre des volcans avec le vert des pins vous accompagnera tout au long du chemin.

Une première partie exigeante mais avec des vues de rêve

L’idéal est de commencer au refuge d’El Pilar, en visitant le centre d’interprétation du parcours. Ensuite, l’itinéraire démarre par un paysage de pins canariens. Un premier arrêt est effectué au mirador de Brigoyo pour observer la vallée de Los Llanos de Aridane et le volcan Bejenado. Ici, la vue panoramique vous laissera sans voix : le Roque de los Muchachos présidant l’immense cratère de la caldeira, une mer de nuages et, avec de la chance, vous pourrez apercevoir le pic du Teide sur l’île de Tenerife, le plus haut d’Espagne.Vous atteindrez ensuite le belvédère de Hoyo Negro, qui a été le principal centre émetteur d’une éruption en 1949. Ensuite, c’est le tour de l’un des cônes volcaniques les plus représentatifs du sentier : El Duraznero. Saviez-vous que vous pouvez encore voir les restes du lac de lave qu’il a produit ? Plus loin, Las Deseadas apparaît ; avec ses 1 945 mètres d’altitude, c’est le plus haut volcan de Cumbre Vieja. Profitez-en pour admirer la vue magnifique qui s’offre à vous - la meilleure de tout l’itinéraire - et pour voir comment la vie a fait son chemin, avec ses pins et ses buissons qui ont poussé parmi les champs de lave solidifiée.

Diverses images sur la route des volcans à La Palma, îles Canaries

Une pause en cours de route

À l’issue de cette dernière partie du parcours avec une montée assez dure, vous atteignez le Llano Guanches, avec son paysage de buissons et de pins qui sera parfait pour s’arrêter et manger quelque chose. Comme curiosité, vous aimerez savoir que ce type de plaines a été formé par la pluie de cendres volcaniques. 

"Saviez-vous que la Transvulcania - l’une des courses les plus difficiles au monde avec près de 80 kilomètres - se déroule sur une partie de ce parcours ?"

Le paysage commence à changer et le vert des pins et le bleu de l’océan Atlantique en arrière-plan deviennent de plus en plus présents. Vous atteindrez le volcan Martin de Tigalate, qui a été créé par une éruption au XVIIe siècle restée active pendant plus de 80 jours.

Un touriste sur la route des volcans à La Palma, îles Canaries

Un final au goût de vin

Le parcours se termine à Los Canarios (centre de la ville de Fuencaliente). Dans cette commune, des volcans sont également entrés en éruption au XVIIe siècle et au XXe siècle. Le premier est le volcan de San Antonio et le second celui de Teneguía, en 1971. Il existe par ailleurs un centre des visiteurs avec différentes salles explicatives qui propose aussi une promenade autour du volcan de San Antonio.  Deux conseils : ne quittez pas Los Canarios sans vous prendre en photo devant la statue « El Caminante » dédiée aux randonneurs et sans goûter son fameux vin doux Malvasia aux amandes. Une récompense pour tous les efforts réalisés !

Coucher de soleil sur les salines de Fuencaliente à La Palma, îles Canaries

Un parcours supplémentaire

Certains randonneurs décident de réaliser six kilomètres de plus du parcours pour atteindre le phare de Fuencaliente, à côté des célèbres salines de La Palma. Si vous vous en sentez capable, ce dernier tronçon offre également des vues spectaculaires, de plus en plus proches de la mer. Atteindre le phare, se baigner sur une plage ou dans une piscine naturelle et admirer le coucher de soleil depuis cet endroit est un souvenir inoubliable.

Conseils et recommandations

Comment y accéder

Le refuge d’El Pilar se trouve à environ une demi-heure de route de Santa Cruz de La Palma et de Los Llanos de Aridane. Étant donné qu’il s’agit d’une route linéaire, il faut tenir compte du retour ou envisager de ne faire qu’un seul tronçon. De nombreux visiteurs choisissent de laisser la voiture à Los Canarios et de prendre un taxi qui les conduira au refuge pour commencer le parcours.

À savoir

Prévoyez un imperméable et des vêtements chauds en hiver et une casquette, des lunettes de soleil et des chaussures adaptées à toute période de l’année.

Emportez de la nourriture et surtout de l’eau en quantité suffisante compte tenu de la durée du parcours. N’oubliez pas non plus qu’il y a des tronçons avec très peu de végétation et des pentes exigeantes.

Si possible, commencez le parcours tôt le matin pour éviter les heures d’ensoleillement les plus intenses dans la première partie, surtout en été.

La meilleure période pour réaliser le parcours

Sur les îles Canaries, les températures sont agréables toute l’année, mais essayez d’éviter les jours les plus chauds de l’été.

D’autres activités à réaliser

À Fuencaliente, vous trouverez plusieurs caves à vin qui vous expliqueront leurs méthodes de fabrication du vin sur un sol volcanique et vous feront goûter leurs crus.

Tant à Los Canarios qu’aux salines, vous trouverez des restaurants proposant des recettes typiques de l’île dans un cadre spectaculaire.

Les amoureux de la nature ne doivent pas manquer le parc national de la Caldera de Taburiente.

La Palma est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les étoiles. Il existe différentes entreprises qui proposent des visites nocturnes. En outre, pendant la journée, vous pourrez également visiter les installations de l’Observatoire du Roque de los Muchachos.

Que faire

Ce qu’il y a d’autre à voir à proximité