Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
 Paysage sur l’île de La Palma, îles Canaries

Réserve de biosphère La Palma

La Palma

La isla bonita


La Palma est une réelle vitrine de la végétation des Canaries. Deux parcs naturels et le parc national Caldera de Taburiente reflètent l'énorme richesse naturelle de l'île, déclarée réserve de la biosphère en 2002. Elle est reconnue comme destination d'observation des étoiles par la Fondation Starlight.

La végétation luxuriante de La Palma lui a également valu le surnom de « Isla bonita », la belle île. Malgré sa petite taille, cette île est un véritable paradis naturel, avec deux parcs naturels et un parc national, celui de Caldera de Taburiente.Le parc national de Caldera de Taburiente délimite, au centre de l'île, un vaste territoire sur lequel s'élèvent un cratère spectaculaire de huit kilomètres de diamètre et le grand sommet du Roque de los Muchachos. Une multitude de ruisseaux, de sources et de chutes d’eau sillonnent l’île et créent un paysage de végétation exubérante, dans lequel on distingue la présence abondante d’espèces autochtones. Le pin des Canaries se distingue, résistant, fort, agrippé aux parois abruptes du parc national. Certains d'entre eux ont de nombreuses années derrière eux.Le Parc naturel de Las Nieves, situé dans la partie nord de l'île, abrite le site de Los Tiles, déclaré réserve de biosphère par l'UNESCO en 1983 et première zone de l'île à recevoir cette distinction. On y trouve l'une des plus importantes concentrations de forêt de lauriers des Canaries (un groupe d'espèces végétales endémiques qui ont disparu d'Europe au cours de l'ère tertiaire).Au sud de La Palma se trouve le parc naturel de Cumbre Vieja, dont le paysage révèle le caractère volcanique de toute l'île. Dans les limites du parc, on trouve d'abondantes populations de pins des Canaries, des forêts de hêtres, bruyères et laurisylve. La masse forestière dense qui recouvre toute l'île abrite une faune variée, avec des oiseaux tels que le pigeon turquoise, le pinson, l'épervier et le merle. Il compte l'un des sentiers de randonnée les plus populaires de l'île : la Route des volcans. Hoyo Negro, San Juan, El Duraznero, las Deseadas, San Antonio, Eñl Teneguía... vous accompagneront sur ce parcours d'environ huit heures à travers l'histoire et la géologie de l'île. Un très beau parcours, l'un des plus fréquentés de l'île, qui demande une certaine préparation physique. Il commence au Refugio del Pilar et se termine aux Salinas de Fuencaliente, au bord de la mer, sous l'œil attentif des deux phares de la région et du volcan Teneguía, qui, jusqu'en 2019, se targuait d'avoir eu la dernière éruption (terrestre) non seulement sur l'île, mais dans toute l'Espagne.  Las Salinas, en plus d'être un lieu d'une beauté à couper le souffle, est un point d'intérêt scientifique, car c'est un passage des oiseaux migrateurs, et gastronomique, car on y produit le célèbre sel de La Palma. Sans oublier les magnifiques couchers de soleil que l'on peut admirer et la baignade rafraîchissante qui vous attend dans une petite crique au bout du sentier.Si vous ne voulez pas faire cet itinéraire dans sa totalité, vous pouvez vous contenter d'une partie, par exemple la descente de Los Canarios aux Salinas de Fuencaliente.La grande valeur écologique de La Palma a été préservée grâce à l'utilisation de techniques agricoles traditionnelles et à un modèle de développement touristique durable, des facteurs qui ont contribué à son classement en tant que réserve de biosphère.Un nouveau volcan à La PalmaEn 2021, une éruption volcanique a eu lieu à La Palma. Un nouveau volcan est né sur La Isla Bonita sur le territoire du parc naturel de Cumbre Vieja. L'île revient peu à peu à la normalité en rouvrant des routes et en réalisant d'autres travaux.  Il est possible de visiter le nouveau volcan de La Palma, non pas par ses propres moyens, mais au moyen de visites organisées. Ce parcours, d'une heure et demie aller-retour, permet aux visiteurs de se rapprocher de son cône et d'avoir une vue panoramique, non seulement sur celui-ci, mais aussi sur les coulées de lave qu'il a formées sur son chemin vers la mer.En plus de ce sentier, vous pourrez admirer le volcan depuis des points de vue comme le monument de Fatima, depuis la place Tajuya ou depuis le centre des visiteurs de Caños de Fuego. Depuis la mer, en participant à une excursion en bateau, vous pourrez également admirer les bandes créées dans la mer lorsque la lave atteint la côte.

Réserve de biosphère La Palma


38700  La Palma  (Canaries)

Type d'espace:Réserve de biosphère Superficie:70,8 hectares Courrier électronique:info@lapalmabiosfera.es Tél.:+34 922 415 417 Site web:Réserve de biosphère La Palma

La Palma (Canaries):

-.

Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Informations culturelles

    Plusieurs communes sur l’île, comme Los Llanos, Breña Alta, El Paso, Mazo et Fuencaliente, valent le détour. Le centre historique de la capitale, Santa Cruz de La Palma, abrite de nombreux palais et maisons d'architecture traditionnelle canarienne. Le sanctuaire de la Virgen de las Nieves accueille une fête de tradition centenaire : la descente de la sainte patronne de l'île.

  • Informations environnementales

    L'orographie accidentée de La Palma favorise la présence d'une grande variété d'espèces végétales. On trouve des espèces endémiques typiques de l'île et de l'archipel des Canaries. Le pin des Canaries et la forêt de lauriers sont les protagonistes de ce paysage naturel.

  • Renseignements sur les visites

    Des vols quotidiens relient l'aéroport de La Palma aux plus grandes îles de l'archipel des Canaries ainsi qu'aux villes de la péninsule ibérique (Madrid, Barcelone, Bilbao, Saint-Jacques-de-Compostelle). Le bateau est une option de transport interinsulaire. Sur toute l'île, un réseau complet de centres des visiteurs des ressources naturelles et culturelles, ainsi que de nombreux offices de tourisme renseignent les visiteurs.