Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Vue de Santander et du Palais de la Magdalena depuis la plage El Puntal

Santander, toutes voiles dehors

Santander

Cantabria

La ville qui tourne autour de sa baie

Le front de mer de Santander (Cantabrie) possède suffisamment d'attraits pour susciter l'intérêt des visiteurs, surtout depuis que sa baie, qui appartient au club très fermé des plus belles baies du monde, a accueilli la coupe du monde de voile olympique en 2014. Cette ville, qui se distingue par la beauté de ses paysages, est une invitation à la détente face à la mer et à la bonne table. Elle a également le privilège d'abriter le Centre Botín, une merveille d’architecture signée Renzo Piano. Une autre imposante construction se dresse quasiment à l’autre extrémité du front de mer : le Palais de La Magdalena, avec son jardin d’un vert vif baigné par la mer Cantabrique.

La Duna et le Centre Botín

Dès que l’on arrive à Santander, il est aisé d’observer combien la baie rythme la vie de ses habitants. Le réaménagement du front de mer a donné lieu à des constructions modernes telles que la Duna Escalonada. Ces gradins et cet amphithéâtre conçus par Alejandro Zaera permettent de contempler la baie et, en passant, les différentes compétitions nautiques internationales organisées dans la ville, ainsi que les traditionnelles traînières (barques à rames typiques du nord de l’Espagne). Le Centre Botín, pour sa part, inaugure une nouvelle ère. Outre son importance culturelle pour la ville, cet ouvrage de Renzo Piano a favorisé la modernisation de tout le quartier : les jardins de Pereda et les alentours de la gare maritime. Recouvert de près de 270 000 disques de céramique nacrée reflétant la lumière naturelle, le Centre Botín possède deux salles d’exposition, un auditorium, des espaces de formation et un restaurant de haute cuisine.

Images du Centre Botín

Plages spéciales comme El Puntal

Cette petite ville paisible présente également l’avantage de posséder un grand nombre de plages de sable fin : El Sardinero, La Concha, Mataleñas, El Camello et Los Peligros, pour n’en citer que quelques-unes. Mais il y a une autre plage que les habitants de Santander chérissent particulièrement : El Puntal, une longue étendue de sable à l’autre bout de la baie, accessible par la mer (un service de transport est assuré toutes les 15 minutes en été) ou à pied depuis le village voisin de Somo (que l’on peut rejoindre en bateau ou en voiture). Si, par le plus grand des hasards, votre visite coïncide avec l’entrée d’un ferry anglais dans la baie, longeant l’île de Mouro, avec la péninsule de La Magdalena en toile de fond, l’effet d’optique est saisissant : vous aurez vraiment l’impression de toucher le navire du bout des doigts depuis cette plage sauvage.Pour profiter d'un calme quasi absolu, nous vous recommandons de siroter un bon apéritif en bord de mer, puis de vous promener sur l’une des plages de cette ville côtière du nord de l’Espagne.   

Première plage El Sardinero, Santander

Du quartier de pêcheurs au palais de La Magdalena

Le quartier de pêcheurs vous montrera l'une des facettes les plus authentiques de la ville. Au milieu des maisons de marins et des quais d'accostage des bateaux de pêche, vous aurez l’occasion de goûter à la cuisine locale traditionnelle. C'est dans ce cadre d’une grande simplicité que vous goûterez aux délicieux poissons provenant des halles, ou aux plats de rabas (calamars frits).Place au raffinement. Le club maritime, les yachts de Puertochico, le marbre du Palais des festivals, le luxe du casino et, enfin, la péninsule de La Magdalena. Sur ce bel espace naturel, qui abrite des lions de mer et même des pingouins, se dresse un palais de 1911, de style à la fois anglais et français. Il servit de résidence d’été à la famille royale espagnole. Il accueille actuellement des congrès, des mariages et autres célébrations. C'est là que se déroulent également les fameux cours d’été de l’Université internationale Menéndez Pelayo. Chaque été, des personnalités politiques et des experts de renommée mondiale s’y donnent rendez-vous, bouleversant la vie culturelle de la ville.

Palais de La Magdalena, Santander

Falaises et golf à Mataleñas

La ville est une terre de poètes tombés sous le charme de sa baie (comme l’attestent les monuments en hommage à José Hierro, Pick ou à José María de Pereda). Elle est également très liée à des sports tels que le golf, grâce à Severiano Ballesteros, au palmarès international très étoffé, originaire de la localité voisine de Pedreña. Les amateurs de ce sport peuvent s'en donner à cœur joie sur le site idyllique de Mataleñas, non seulement aménagé en parcours de golf, mais également bordé d’un joli sentier qui longe les falaises et rejoint le phare de Cabo Mayor. De là, vous attend une vue magnifique, qui sera baignée par le soleil si le vent du « nord-est » souffle, ou du moins c'est ce qu'on raconte... Bonne chance !

Plage et parcours de golf de Mataleñas, Santander
Plus d’infos sur...