Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Femme en train de faire du cyclotourisme dans la nature

L'Espagne à vélo

none

En Espagne, le vélo et les vacances font particulièrement bon ménage. Que vous ayez envie de vous déplacer à vélo entre deux visites, ou de faire des randonnées de quelques heures sur deux roues, l'Espagne vous propose une infinité de routes parfaitement aménagées et d'entreprises consacrées au cyclotourisme et à la location de vélos.

POURQUOI L'ESPAGNE

En Espagne, le climat est propice au cyclotourisme pratiquement tout au long de l'année.En Espagne, les routes qui sillonnent les espaces naturels, adaptées à tous les niveaux, vous permettent de contempler des paysages spectaculaires. C'est d'ailleurs le pays qui possède le plus grand nombre de réserves de biosphère (52) au monde. Il possède également 15 parcs nationaux et quelques-uns des itinéraires les plus beaux et les mieux balisés d'Europe, comme le chemin de Saint-Jacques, sur lequel vous pourrez trouver des hébergements gratuits. Nombre de ces circuits permettent de découvrir des destinations d'intérêt culturel et gastronomique. L'Espagne regorge de villages au charme fou, tranquilles, particulièrement adaptés aux promenades en vélo, aussi bien sur la côte que dans l'intérieur.

Cyclotourisme dans les rues de Valence

Pour reprendre des forces, de nombreuses possibilités s’offrent à vous : hôtels, gîtes ruraux, campings, auberges,etc. Vous trouverez également des hôtels adaptés aux cyclistes, surtout sur l'île de Majorque, dans les Canaries et dans la région des Pyrénées. Il s'agit d'établissements qui offrent des services tels que la vidéo surveillance des vélos, des espaces de nettoyage, un régime alimentaire spécial pour les sportifs ou encore la location de vélos.

De gauche à droite : Touristes à vélo à Minorque / Famille / Cycliste à Barcelone

MEILLEURES ÉPOQUES

Bien qu'il soit possible de faire du cyclotourisme tout au long de l'année, sachez tout de même qu'en été, dans certaines régions, les températures sont élevées (parfois plus de 35 ºC).Beaucoup de cyclotouristes préfèrent aussi voyager en basse saison, en dehors des mois de juillet et août, parce que les sentiers sont moins fréquentés.

QUELQUES EXEMPLES D'ITINÉRAIRES

- Voies vertes : plus de 2 700 kilomètres d'anciennes voies ferrées aménagées en circuits de cyclotourisme. Environ 120 itinéraires sont disponibles et les distances à parcourir sont très variées, allant de 1 à 100 km. Vous pouvez les consulter sur le site officiel. - Chemins naturels : plus de 10 200 kilomètres de chemins sillonnent l'ensemble du territoire espagnol. Il peut s'agir d'anciennes voies ferrées, d'anciens canaux, de chemins de transhumance ou de simples sentiers. Vous pourrez télécharger les coordonnées GPS de certains d'entre eux sur le site officiel. - Itinéraires EuroVelo : Plusieurs parties du littoral méditerranéen espagnol sont parfaitement aménagées pour le cyclotourisme. Cela est dû notamment à l’aménagement de l'Eurovelo 8 (véloroute), qui relie Cadix à Athènes sur une distance d’environ 5 400 kilomètres. - Mis à part tous ces itinéraires, vous trouverez une infinité de sentiers, chemins agricoles, etc. - Si vous envisagez d'effectuer un circuit de plusieurs jours, sachez que le cyclotourisme avec des sacoches est redevenu à la mode. Un vélo hybride vous permettra d'emporter vos bagages avec vous !

Voie verte du Tajuña, dans la Communauté de Madrid

RÉGIONS

Certaines routes sont particulièrement connues pour la pratique du cyclotourisme. En voici quelques exemples : - Chemin de Saint-Jacques : plusieurs itinéraires dont l'étape finale mène à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle (Galice), comme le Chemin français, le Chemin primitif, le Chemin anglais, etc. Si vous le souhaitez, vous pouvez lire notre reportage « Le chemin de Saint-Jacques à vélo ». - Chemin du Cid : un itinéraire sur les pas du Cid en Castille-León, Castille-La Manche, Aragon et dans la région de Valence. - Canal de Castille : cette ancienne voie de navigation fluviale est l'une des routes les plus séduisantes de Castille-León.

Vélo sur le chemin de Saint-Jacques

CONSEILS

- En Espagne, les cyclistes n'ont généralement pas le droit de circuler sur les autoroutes (sauf signalement contraire).

- La réglementation oblige à porter un vêtement réfléchissant le soir et dans les tunnels, ainsi que d'avoir des feux avant et arrière visibles à 50 m. 

- Si vous souhaitez faire du cyclotourisme, et surtout si vous envisagez de faire des trajets d'une certaine longueur, ou difficiles, il peut être prudent de vous fédérer dans votre pays avant de venir. Vous pourrez ainsi demander à votre fédération d'élargir votre couverture en Espagne, ou bien souscrire une assurance voyages couvrant l'assistance médicale et la responsabilité civile. 

- Si vous venez en Espagne en avion et que vous souhaitez apporter votre vélo, celui-ci devra être parfaitement emballé. Certaines compagnies font payer un supplément pour voyager avec un vélo. Il en va de même des compagnies d'autobus longue distance. Renseignez-vous avant de prendre vos billets.

- Si vous allez vous déplacer en train, d'après la Red Nacional de Ferrocariles Españoles (RENFE), si les dimensions de votre vélo dépassent la taille autorisée pour les bagages à main, il peut être admis sur les trajets nationaux AVE, Larga Distancia et Avant, sous réserve de respecter les conditions suivantes : Il doit être plié ou démonté, placé dans une housse ayant des dimensions maximales de 120 x 90 x 40 cm (longueur-hauteur-largeur). Les pédales doivent être démontées, et le guidon tourné à 90º.

- Pour en savoir plus sur le cyclotourisme, informez-vous auprès des offices de tourisme de chaque destination, ou contactez les fédérations régionales de cyclisme. Vous pouvez également consulter le site de la Fédération espagnole de cyclisme.

Compte tenu que les recommandations et réglementations peuvent subir des modifications, nous vous conseillons de toujours vérifier les conditions requises avant d’entreprendre votre voyage.

Plus d’infos sur...