Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Un groupe de cyclistes sur la Voie Verte « Ruta de la Plata » à Cáceres

Voies Vertes d’Estrémadure

Estrémadure

Avez-vous déjà parcouru une voie verte en Espagne ? Ce sont des sentiers que l’on peut parcourir à pied, à vélo et à cheval en plein cœur de la nature, aménagés sur d’anciennes infrastructures désaffectées, notamment d’anciennes voies ferrées. L'Estrémadure en possède quatre : Voie Verte Ruta de la Plata, Voie Verte de Monfragüe, Voie Verte de las Vegas del Guadiana et Voie Verte Mina La Jayona. Ces itinéraires font 150 kilomètres au total et sont une bonne façon d’explorer les paysages de cette région. 

  • Voie Verte Ruta de la Plata

    Située au nord de la province de Cáceres, cette voie a été aménagée sur l’ancienne voie ferrée Astorga-Plasencia et fait référence à une ancienne voie romaine. Ce trajet qui relie Casas del Monte et Béjar (dans la région de Salamanque) compte 42 kilomètres environ. Il traverse plusieurs communes de la vallée de l’Ambroz : Casas del Monte, Segura de Toro, Gargantilla, Aldeanueva del Camino, Hervás et Baños de Montemayor. Si vous décidez de l’emprunter, vous pourrez observer des éléments de l’ancienne voie ferrée le long du parcours tels que des feux tricolores, des panneaux de signalisation, des aiguillages, etc.Le musée textile de Béjar, ainsi qu’une excursion dans la ville pour découvrir son patrimoine historique et artistique, sont des haltes incontournables. Citons aussi Hervás et son paysage protégé Châtaigneraie de Galice. Flâner dans le quartier juif de cette commune, un des mieux conservés d’Espagne, vous fera remonter dans le temps.  En été, ne manquez pas de vous baigner dans les belles piscines naturelles environnantes. De plus, pour vous relaxer, vous pouvez visiter la station thermale El Salugral, à la périphérie de Hervás, ou les bains thermaux de Montemayor, qui conservent des vestiges de thermes romains.

  • Une famille se promène sur la Voie Verte de Monfragüe, Cáceres

    Voie Verte de Monfragüe

    Située dans la province de Cáceres, c'est l’une des voies d'accès au parc national de Monfragüe. De fait, c’est l’une des trois voies vertes espagnoles existantes à moins de cinq kilomètres d’un parc national. Elle s’étire sur environ 20 kilomètres – de Las Habazas (Malpartida de Plasencia) jusqu'au passage supérieur de la piste goudronnée du Caserío de Urdimalas – et c’est le tracé laissé par le tronçon d’une ancienne variante de la voie ferrée Madrid-Valencia de Alcántara.Si vous décidez de la visiter, vous pourrez profiter de paysages bucoliques de chênes verts et de chênes-lièges et observer, parmi de nombreuses autres espèces, l’aigle impérial ibérique, le vautour fauve, le vautour percnoptère, le faucon pèlerin, l’épervier ou le hibou grand-duc. Pour en savoir plus sur l’environnement, vous pouvez visiter le centre des visiteurs nord du parc (route EX 208- Km. 9). En outre, vous vous promènerez sur des passerelles en bois en observant comment le bétail paît librement dans les pâturages ou pourrez contempler l’intéressante, bien que désaffectée, station de Malpartida. Cependant, si Monfragüe est synonyme de nature, elle possède également un patrimoine architectural et historique. À Malpartida de Plasencia, vous pouvez visiter l’église paroissiale San Juan Bautista et l’ensemble des ermitages San Blas, Virgen de la Luz, San Gregorio et San Cristóbal.

  • Voie Verte Vegas del Guadiana

    Cette voie verte relie les localités de Villanueva de La Serena et Logrosán, en passant par les communes de Don Benito, Rena, Villar de Rena, Torviscal, Palazuelo (Villar de Rena), Madrigalejo, Campo Lugar et Navalvillar de la Pela. Son tracé suit l’ancienne voie ferrée entre Talavera de la Reina et Villanueva de la Serena.Sur 58 kilomètres environ, vous pourrez apprécier la beauté d'un paysage composé de prés, de zones humides et de champs cultivés. De plus, si vous voyagez en hiver, vous pourrez découvrir la plus grande zone d’hivernage de grues en provenance du nord de l’Europe. De fait, le long de cette voie verte il existe plusieurs Zones de Protection Spéciale pour les Oiseaux (ZPSO). Le château de La Encomienda et l'église La Asunción, à Villanueva de la Serena, et les mines de Logrosán (Mine Constanza et Centre d’interprétation) sont des visites incontournables si vous voulez découvrir le passé minier de la région. 

  • Une mère et ses enfants pédalent sur la Voie Verte Mina La Jayona à Badajoz

    Voie Verte Mina La Jayona

    Elle se trouve au sud de la province de Badajoz et suit l’ancienne voie ferrée Peñarroya-Fuente del Arco. S'étirant sur plus de 30 kilomètres le long de la partie basse de la Sierra Morena, elle traverse les communes de Fuente del Arco, Valverde de Llerena, Berlanga et Azuaga.Le paysage de cette voie verte est caractérisé par des cultures herbacées, des oliveraies et des prés de chênes verts, dont certains abritent des troupeaux de moutons mérinos.Avant de vous élancer, ne manquez pas de visiter la mine La Jayona, une ancienne mine de fer creusée à coups de pioches et de pelles. Elle est aujourd’hui un lieu de grand intérêt géologique, qui regorge de flore et de faune.Vous pouvez également visiter le parc de conservation Las Quinientas à Berlanga, qui possède de nombreux spécimens d’arbres et de plantes indigènes tels que des jonquilles, des orchidées, des chrysanthèmes, du fenouil, des ajoncs, du thym, etc. Non loin de là, vous trouverez également le parc naturel Sierra Norte de Sevilla.

Plus d’infos sur...