Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Détail Parc Güell, Barcelone

Barcelone, le sanctuaire du modernisme de Gaudi

Barcelona

Il est pratiquement impossible de parler de Barcelone sans évoquer l’une des œuvres de Gaudi. Il est également difficile de ne pas associer ce génie de l’architecture moderniste à une image de la capitale catalane. Son style reconnaissable entre tous fait partie de l’identité de Barcelone. Son élégance et ses mosaïques colorées, ou trencadís en catalan, surgissent dans la ville là où vous vous y attendez le moins. Barcelone et Gaudi sont indissociables.

  • Vue panoramique de la Plaza Real et des réverbères à six branches de Gaudi, Barcelone

    Réverbères, Plaza Real

    Sur la Plaza Real du quartier gothique, vous pourrez voir l’une des premières commandes que la mairie de Barcelone fit à Antonio Gaudi, en 1879 : deux réverbères à six branches. Ils éclairent la vie nocturne de cette place bordée d’arcades où se trouvent quelques-uns des établissements les plus fréquentés de la ville.

  • Parc Güell, Barcelone

    Palau Güell

    Pierre, bois, fer forgé, céramique, verre, etc. Ce sont les principaux matériaux nobles utilisés par Gaudi pour mettre en valeur le style architectural et ornemental de ce palais (1890) classé au patrimoine de l’humanité. Il se trouve dans la rue calle Nou de la Rambla, dans le quartier Barrio del Raval, à un peu plus de dix minutes à pied du port de Barcelone. La visite du palais est gratuite le premier dimanche de chaque mois.

  • Casa Calvet, Barcelone

    Casa Calvet

    Au début du Paseo de Gracia, si vous prenez à droite la rue calle Caspe, vous découvrirez un autre édifice résidentiel construit en grès provenant de Montjuïc (colline emblématique de Barcelone) en 1899. Bien qu’il soit fermé, hormis le restaurant situé au rez-de-chaussée, la façade présente des détails ornementaux caractéristiques du style de Gaudi.

  • Casa Batlló, Barcelone

    Casa Batlló

    Au 43 du Paseo de Gracia, vous pourrez voir une construction aux formes surprenantes. C’est l’une des références indiscutables du modernisme. Avec la Casa Batlló, Gaudi parvient à marier de manière magistrale la lumière et la couleur avec le bois, le fer, le verre, la céramique et la pierre. Cet édifice évoque un univers onirique aux formes organiques et fantaisistes. On peut visiter la Casa Batlló (1906) tous les jours de la semaine. Il existe également des visites théâtralisées.

  • Casa Mila, Barcelone

    Casa Milà « La Pedrera »

    Ce bâtiment situé 92, Paseo de Gracia est également très révélateur de la personnalité du brillant architecte espagnol. Sa façade évoque le mouvement des vagues, tandis que les balcons, réalisés en fer forgé, rappellent des algues. Dans la Casa Milà, également surnommée La Pedrera, il est possible de visiter le grenier construit avec un système d’arcs caténaires en brique, la terrasse ornée de cheminées rappelant des silhouettes de guerriers dans les dunes du désert, ainsi qu’un appartement d’époque.

  • La Sagrada Familia, Barcelone

    Basilique de la Sagrada Familia

    La basilique de la Sagrada Familia est sans aucun doute l’ouvrage qui a donné à Gaudi sa renommée internationale. L’architecte a complètement transformé le projet initial de style néogothique pour proposer la construction d’un temple aux dimensions monumentales. Que peut-on visiter ? Deux des trois façades, les nefs, l’abside et le musée, qui est indispensable pour comprendre les étapes de la construction.

  • Casa Vicens, Barcelone

    Casa Vicens

    C’est la première œuvre bâtie par Antonio Gaudi (1885). C’était la résidence d’été de la famille d’un entrepreneur de Barcelone. Témoignant d’une influence à la fois arabe, orientale et néoclassique, elle présente une ornementation colorée foisonnante et de nombreux motifs évoquant la nature.

  • Collège Sainte-Thérèse, Barcelone

    Collège Sainte-Thérèse

    L’austérité qui caractérise ce projet a représenté un véritable défi pour Antoni Gaudi. Les matériaux de base utilisés sont la brique et la pierre. À la fois couvent et collège, il fut construit en 1890. Il abrite encore une école et ne peut donc pas être visité. Le génie du modernisme fit en sorte que la lumière pénètre dans le bâtiment du dernier étage au rez-de-chaussée grâce à de grands patios et des couloirs constitués d’arcs paraboliques.

  • Park Güell, Barcelone

    Park Güell

    Pour clore cet itinéraire à travers l’œuvre architecturale d’Antoni Gaudi, quoi de mieux qu’une promenade dans le Parc Güell ? Les vues panoramiques sur Barcelone y sont époustouflantes. Il s’agit du parc public le plus singulier de la ville et d’un exemple parfait de mariage entre nature et architecture.