Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Réserve de biosphère Valle de Laciana

Réserve de biosphère Valle de Laciana

León

Entre les brañas et les sommets

Au nord de León, entre les Montes de León et la cordillère Cantabrique, s'étend la vallée de Laciana, classée réserve de la biosphère par l'UNESCO en 2002.

La vallée de Laciana, dont la ville principale est Villablino, est composée d'épaisses forêts mixtes et entourée d'un cirque dont les sommets dépassent 2 000 mètres d'altitude. Cornón (2 188 m), Catoute (2 111 m) et Tambarón sont les sommets les plus élevés de la région. Bouleaux, chênes et châtaigniers marquent un paysage sillonné par le Sil qui, parfois, devient plus encaissé et crée des gorges et des défilés. Les zones de broussailles alternent avec les brañas, les pâturages de haute montagne où les bergers conduisent leurs troupeaux en été. Ce site protégé, qui est aussi une Zone de protection spéciale des oiseaux (ZEPA) abrite des espèces de grand intérêt, comme le grand tétras, quelques exemplaires d'ours brun - animal en danger d'extinction - et de nombreux chevreuils et sangliers. Le loup, animal très fréquent en Espagne, est aussi présent dans cette vallée. Le Cueto Nidio, à plus de 1 700 mètres d'altitude, est un excellent mirador pour profiter des vues panoramiques sur la vallée de Laciana. La région de Laciana est jalonnée de hameaux d'aspect traditionnel d'où partent de nombreux itinéraires permettant de découvrir la zone.

Réserve de biosphère Valle de Laciana


León  (Castille-León)

Type d'espace:Réserve de biosphère Superficie:22 000 hectares Courrier électronique:info@fundacionlaciana.com Tél.:+34 987471866 Tél.:+34 987470001 Site web:Réserve de biosphère Valle de Laciana

León (Castille-León):

Villablino.

Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Informations culturelles

    À Villablino, nous pouvons visiter la ville fortifiée de La Zamora et beaucoup d'autres disséminées dans la région. Robles de Laciana possède une église romane, consacrée au XIe siècle. L'église de San Miguel, à Villablino, constitue un autre bel exemple de style roman rural. En ce qui concerne les palais et les maisons blasonnées, citons le palais des Álvarez Carballo à Orallo, la Casa de los Arias à Rioscuro et la Casa Sierra y Pambley à Villablino. À Rioscuro, nous pouvons admirer également un pont romain. Le paysage montagnard se compose de hórreos (greniers en pierre sur pilotis), de potros (appareils en bois qui servaient à soigner ou à ferrer les chevaux) et de brañas (pâturages d'été). Le visiteur pourra également profiter de la station de ski de Leitariegos, située non loin de là.

  • Informations environnementales

    Nous pouvons apprécier, dans la braña (pâturages d'été) de Ronda et sur le monte Barroso, l'évolution des forêts mixtes d'arbres feuillus, si importants dans la cordillère Cantabrique. Pour découvrir les environs des zones humides, le visiteur peut se rendre à la Vega del Palo. Il s'agit d'une zone inondée l'hiver qui provient d'un lac glaciaire. Les écosystèmes de haute montagne sont couverts de bruyères, de genévriers des Alpes et d'airelles. En outre, dans ces parages, nous pouvons contempler des isards.

  • Renseignements sur les visites

    Office de tourisme de Villablino. C/ La Brañita. Tél. : 987 47 11 17