Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Parc régional Salinas de San Pedro

Parc régional de Las Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar

Murcia

Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar

Il s’agit de la zone humide la plus importante de la région de Murcie

Pour sa visite, la meilleure époque s’étend du printemps à l’automne, mais c’est en juillet que l’on peut y apprécier le plus grand rassemblement de flamands. Le parc régional Salinas y Arenales de San Pedro occupe 6 kilomètres du littoral méditerranéen de la région de Murcie, entre les localités de San Pedro del Pinatar et San Javier. Cette zone de protection spéciale pour les oiseaux (ZPS) devient, chaque année, le lieu de passage incontournable de groupes de flamands et autres oiseaux migratoires. Le paysage est quant à lui exceptionnel : il est rare que des formations naturelles aussi variées que les salines, les dunes, les plages, les jonchaies ou les pinèdes se côtoient sur un territoire d’aussi modestes dimensions. Les dunes de la plage de la Torre Derribada, par exemple, hautes de plus de trois mètres, sont dignes de mention. L’une des singularités de la zone est en outre son léger phénomène de marées, ce qui est très rare en Méditerranée.  

Parc régional de Las Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar


San Pedro del Pinatar, Murcie  (Région de Murcie)

Type d'espace:Parc régional Superficie:856 hectares Courrier électronique:infosanpedro@carm.es Tél.:+34 968178139 Site web:Parc régional de Las Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar Tél. du service des réservations:+34 649227395

Murcie (Région de Murcie):

San Pedro del PinatarSan Javier

Informations utiles

Ce qu’il faut savoir


  • Informations environnementales

    Le parc de Las Salinas y Arenales de San Pedro del Pinatar est caractérisé par six écosystèmes : marais salants, pinèdes, laîches, salines, dunes et canaux roseliers. La faune, nombreuse et variée, permet entre autres d’admirer des espèces aquatiques comme l’aigle pêcheur, le martin-pêcheur et l’alouette pispolette. Ce sont cependant les oiseaux migrateurs qui présentent la plus grande diversité : le plus admiré et abondant est le flamand, mais on peut également contempler des cormorans, des grèbes huppés ou castagneux, ou encore des hérons.

  • Renseignements sur les visites

    Le centre d’interprétation, situé à l’entrée du parc, offre tous types de renseignements sur les valeurs environnementales de cet espace naturel, ainsi que sur les routes et visites guidées que l’on peut y réaliser. Des observatoires sont installés dans le parc pour contempler en toute discrétion les oiseaux qui le peuplent.