Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité
Les Hercules de Ceuta

Ceuta, le meilleur de quatre cultures

Ceuta

Des plaisirs à découvrir de l’autre côté du détroit

Surnommée la « perle de la Méditerranée », Ceuta attend de l’autre côté du détroit de Gibraltar, comme une destination débordant de nuances. Depuis le Nord de l’Afrique, cette ville espagnole a pour particularité de réunir quatre cultures et d’allier tout en équilibre les traditions chrétienne, musulmane, hébraïque et hindoue. Il en résulte un endroit accueillant et dynamique, situé dans un cadre naturel privilégié, entre deux mers, ainsi qu’une fusion culinaire avec des ingrédients surprenants. Par ailleurs, son microclimat offre des températures douces qui ne dépassent jamais les 32 °C.

Détente au parc maritime de la Méditerranée

L’architecte César Manrique a légué un bien de valeur à la ville de Ceuta : le parc maritime de la Méditerranée. Totalement conforme aux valeurs environnementales que l’artiste canarien a défendues tout au long de sa vie et son œuvre, ce complexe de piscines naturelles d’eau salée, de palmiers et de cascades est un havre de détente et de bien-être. Avec une offre gastronomique variée et des transats en bord de mer, il s’agit d’une bonne façon de se reposer et de faire un break d’une journée avant de découvrir le reste des attraits de Ceuta, qui sont nombreux !

Vue panoramique du parc maritime de la Méditerranée

De grands monuments en hommage à Hercule

Que l’on arrive à Ceuta par la mer ou en hélicoptère depuis Algésiras (Cadix) ou Malaga, le premier panorama de la ville est dominé par un ensemble sculptural consacré à la mythologie classique dans de grandes dimensions : sept mètres de haut et un poids de quatre tonnes. Il s’agit de l’œuvre de Ginés Serrán, Les Hercules et l’Union du Monde. Le peintre et sculpteur de Ceuta a choisi en 2007 le décor original du mythe grec qui décrit la séparation de l’Europe et de l’Afrique, le détroit de Gibraltar, pour accueillir son œuvre.Le premier des Hercules, situé sur la Plaza de la Constitución, sépare avec ses mains les deux continents. Le second, situé sur le quai de Poniente, empoigne les colonnes pour réunir ce qu’il avait lui-même séparé. L’intention de Serrán est de revisiter le mythe pour symboliser la paix et l’union entre les pays du monde.  

Les Hercules de Ceuta

Naviguer au milieu des murailles royales

La confluence des cultures de Ceuta est visible au travers d’un parcours qui passe par le musée de la basilique romaine tardive du IVe siècle, les vestiges des bains arabes du XIe siècle et l’ensemble monumental des murailles royales. Cette forteresse, qui délimitait l’ancienne ville, est unique en Europe en raison de ses douves navigables réservées aux navires de plaisance et canoës, qui la divisent en deux parties et relient les deux zones de la baie de Ceuta. L’enceinte des murailles royales accueille des expositions et autres manifestations artistiques. Elle comprend même un parador de tourisme qui a été construit ultérieurement en respectant l’esthétique du monument. En été, des concerts en plein air y ont lieu. Assister à des représentations de figures de la danse contemporaine et du flamenco telles que Sara Baras ou José Mercé, ou d’orchestres symphoniques internationaux dans ce cadre est un véritable luxe.

Murailles royales de Ceuta

Nature, loisirs et saveurs multiculturelles

Après une journée à la plage ou une visite au mont Hacho, qui offre un panorama particulièrement impressionnant de Ceuta et du détroit de Gibraltar, la promenade de La Marina donne l’opportunité de revenir au niveau de la mer et de rejoindre la zone de loisirs du village marin. De nombreuses options permettent de pratiquer des sports nautiques (plongée sous-marine, navigation, kayak...) et surtout de « s’immerger » dans la cuisine de Ceuta, composée de fruits de mer et poissons variés. Il est également possible d’explorer la zone commerciale de la ville et de manger des tapas cuisinées à l’andalouse sur la promenade du Revellín.Il y a d'ailleurs une chose que tout habitant de Ceuta recommande et qui met à l’épreuve la curiosité et l’audace des nouveaux arrivants. Il s’agit du sandwich campero aux cœurs de poulet. Son assaisonnement à l’aïoli et aux touches arabes est vraiment authentique, particulier et spécial. Cet emblème de la gastronomie populaire locale est un incontournable avant de quitter Ceuta. Et grâce au multiculturalisme présent dans les rues de cette ville, la journée peut se terminer dans un petit café avec un thé à la menthe accompagné de pâtisseries orientales ou un milk-shake à l’avocat et à la banane. À Ceuta, le respect entre cultures se respire, il se célèbre et se savoure.  

Milk-shake à l'avocat
Plus d’infos sur...