Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
 Vue des toits du monastère de l’Escorial au coucher de soleil à San Lorenzo de El Escorial, Madrid

Escapade à San Lorenzo de El Escorial depuis Madrid

Madrid

Un monastère unique


Si vous êtes de passage à Madrid, n'hésitez pas à consacrer une demi-journée à la découverte de la ville de San Lorenzo de El Escorial, une visite incontournable avec son monastère, classé au patrimoine de l'humanité par l’Unesco, dont l’intérieur recèle des secrets de l’histoire d’Espagne. Vous découvrirez une ville charmante et un cadre naturel magnifique.

MATIN

Vous pouvez consacrez la première partie de la journée à visiter le monastère de San Lorenzo de El Escorial, un des monuments les plus célèbres d’Espagne, ainsi que la Casita del Infante et le centre historique de la ville.

Arrivée à San Lorenzo de El Escorial

Nous partons tôt le matin pour bien profiter du voyage. Nous conseillons de prendre la ligne d’autobus 664, étant donné qu’il s'agit de la plus directe et qu’elle laisse le voyageur à 200 mètres environ du monastère (il suffit de descendre la rue Juan de Toledo). Il est préférable d’emprunter le train (la gare se trouve à plus d’un kilomètre de la commune) au retour. Néanmoins, si vous décidez de prendre le train à l'aller, vous pouvez rejoindre San Lorenzo de El Escorial à pied (le chemin est en montée) ou prendre un autobus local.

Monastère royal San Lorenzo de El Escorial. La visite par excellence

Nous nous dirigeons à l’office de tourisme, situé en face de l’entrée du monastère, pour découvrir son centre d'interprétation et nous renseigner sur les itinéraires, les restaurants, l’histoire de la commune ou encore pour divertir les enfants avec des jeux.

Prochaine halte, la plus emblématique : le monastère San Lorenzo de El Escorial. Cette construction majestueuse en granit se dresse devant nous et nous invite à remonter le temps, à l’époque où l’Escorial était le centre politique d’un empire. Il faut savoir que cet endroit n'est pas seulement un monastère ; c'est aussi un grand musée qui accueille un panthéon, un palais et une basilique. Découvrons l’intérieur.Vous allez à présent voir la « huitième merveille du monde ». Après avoir exploré le monastère, nous pourrons faire quelques achats dans la boutique de souvenirs et siroter une délicieuse boisson dans la cafétéria (près de l'entrée).

Jardins des moines et Casita del infante

Une fois dehors, nous traverserons l'esplanade pavée du monastère et prendrons quelques photos inoubliables, puisque vous pourrez admirer à cet endroit les Casas de Oficios (chambres de métiers) et la Casa de Infantes y de la Reina (pavillon des Infants et de la Reine). Au bout de la façade ouest (à droite de l'accès au monastère), nous trouverons la petite entrée du jardins des moines. Admirez le paysage avec son bassin et laissez votre imagination s’envoler jusqu’au XVIe siècle.

 Vue du monastère de l’Escorial depuis le bassin des jardins des moines à San Lorenzo de El Escorial, Madrid

À cet endroit, notre itinéraire variera selon la période de l'année. En continuant tout droit sur la Promenade de Charles III le long d’un chemin ascendant de 15 minutes environ (un itinéraire balisé en direction de la route d’Ávila), nous arrivons devant la Casita del Infante et ses jardins. Ce lieu mérite le détour pour avoir une vue panoramique sur le paysage de la Herrería. Nous nous engageons à présent dans la rue Leandro Rubio, au bout de laquelle se dresse la Maison de Jacometrezzo, la plus ancienne de la commune.

Ensemble monumental. Une promenade au fil de la tradition

Le centre historique de San Lorenzo de El Escorial étant assez petit, nous conseillons de le sillonner à pied pour mieux admirer ses places hautes en couleur et découvrir le caractère chaleureux des habitants. Nous recommandons notamment de visiter le patio de la façade nord du monastère et de remonter vers la rue Floridablanca dans le centre-ville. En suivant cette rue, nous pourrons admirer des constructions historiques (toutes arborant une plaque informative), comme les trois chambres des métiers à gauche et les quartiers royaux et le Real Coliseo de Charles III à droite. De plus, si vous visitez la ville en été, vous trouverez des points de vente d’horchata (boisson typique de Valence) et de glaces, absolument délicieuses, où vous pourrez vous désaltérer et vous reposer.

 Une place à San Lorenzo de El Escorial, Madrid

Nous pourrons ensuite flâner dans les trois rues parallèles, Reina Victoria, Rey et Juan de Leyva, où nous respirerons l’ambiance de cette destination unique. Nous y trouverons de nombreux magasins de vente de produits artisanaux, de céramiques et de livres anciens pour acheter le cadeau idéal. En cours de route, nous découvrirons des monuments datant du XVIIIe siècle, comme la Casa de las Columnas (la maison aux colonnes) ou les Cocheras del Rey (le dépôt de voitures du Roi) (au bout de la rue Juan de Leyva). Cet endroit abrite un charmant musée qui mérite une visite.Notre suggestion : Nous vous recommandons de visiter la librairie attenante au musée et d'acheter des souvenirs, comme la médaille de Saint Quentin. Avant d'aller manger, n’oublions pas d'acheter une confiserie typique comme les bonbons à la violette ou les savoureuses bizcochelas (à base de chocolat, de jaune d’œuf et de biscuit).

Manger dans le centre historique

Après une matinée intense, le moment est venu de faire une halte pour déguster, dans l'un des établissements du centre historique, des plats traditionnels et succulents comme un filet ou une côte de bœuf, un rôti ou un cocido (pot-au-feu). Nous conseillons de descendre la rue Patriarca qui donne sur la rue Floridablanca et de manger dans un restaurant ayant vue sur le monastère. Ou encore d'emprunter les rues du centre historique (San Antón, Camino Horizontal, Plaza San Lorenzo), qui regorgent de restaurants, de bars et de bistrots si vous préférez déguster par exemple de la charcuterie ibérique. Vous savourerez des plats typiques dans un cadre formidable à un prix relativement abordable.

APRÈS-MIDI

Le temps est venu de découvrir la Casita del Príncipe (le pavillon du Prince) et ses magnifiques jardins avant de rentrer à Madrid. Le point final parfait d’une journée très agréable.

Casita del Príncipe. Retour à Madrid

Nous entamons notre retour. Nous conseillons de rentrer en train, car à côté de la gare vous pourrez voir la Casita del Príncipe. De la rue Floridablanca, nous descendons la place Virgen de Gracia jusqu’à laisser à gauche la Casa de familias de Infante. Un peu plus loin, après avoir traversé la route, nous arriverons devant l'entrée des jardins. Nous traverserons émerveillés la promenade bordée d’arbres, laissant derrière nous le monastère en guise d’adieu, jusqu’à atteindre la Casita.

 Casita del Principe à San Lorenzo de El Escorial, Madrid

Après l'avoir visitée, pour clore la journée en beauté, nous pourrons boire un verre sur la terrasse de l’entrée. La gare est juste en face. Le trajet jusqu’à Madrid dure environ une heure. Nous arriverons à la gare d’Atocha vers 17 h. N’oublions pas que nous avons acheté des bizcochelas. Le moment est venu de les déguster.

Visites incontournables

Que voir


Conseils et recommandations

À savoir

Le monastère ferme le lundi. Il est possible de réaliser une visite guidée, mais les billets sont disponibles aux guichets le jour même de la visite uniquement.Il est préférable de réserver à l'avance votre table pour manger, car de nombreux restaurants ferment entre 14 h et 17 h. Bien que les distances soient courtes, n’oubliez pas de porter de bonnes chaussures.

Comment s’y rendre ?

Autobus : lignes 661 et 664 de l’échangeur de Moncloa. Durée approximative du trajet : 1 heureTrain : ligne C8a de la gare d’Atocha. Durée approximative du trajet : 1 heure.Par la route : Madrid-San Lorenzo de El Escorial par l'A-6, jusqu’à las Rozas, sortie pour rejoindre la M-505 ; A-VI, sortie pour rejoindre la M-600.S’il vous reste un peu de temps l’après-midi, vous pouvez également visiter les villes voisines et facilement accessibles de Ségovie, Tolède ou Salamanque.

Le meilleur moment pour réaliser le parcours

Les fêtes patronales en l'honneur de San Lorenzo ont lieu au mois d’août. En septembre, la Romería de la Virgen de Gracia sillonne les rues. À Noël, la place de Benavente accueille une crèche avec des figures grandeur nature.