Œuvre de Picasso au musée Picasso de Barcelone

Lieux picassiens en Espagne

Nous vous proposons de suivre les pas de Pablo Picasso en Espagne. Depuis sa naissance à Malaga à ses années de succès à Madrid, en passant par ses séjours en Catalogne et en Galice. Un parcours qui vous permettra de découvrir les lieux qui ont inspiré le grand maître du cubisme et de comprendre son processus créatif : « Il m’a fallu quatre ans pour peindre comme Raphaël, mais toute une vie pour peindre comme un enfant ».

Tout commence à Malaga

 Le 25 octobre 1881, Pablo Picasso voyait le jour à Malaga (Andalousie), où il allait passer une partie de son enfance.Aujourd'hui, c'est le lieu idéal pour découvrir cet artiste. On peut y visiter le Musée Picasso Malaga (qui abrite des œuvres comme Olga Kokhlova à la mantille, Nature morte, crâne et trois oursins ou Jacqueline assise), mais aussi le Musée-maison natale de Picasso. Ces deux espaces accueillent tout au long de l’année des expositions temporaires intéressantes et le second abrite des objets personnels ayant appartenu à l'artiste et à sa famille, ou encore des dessins préparatoires pour le tableau Les Demoiselles d’Avignon.Pour parachever votre route picassienne à travers Malaga, vous pouvez également visiter l'église Santiago, où Picasso fut baptisé.

La Corogne. Les débuts de l'artiste

 Partons à présent pour le nord de l'Espagne, en Galice.En 1891, le père de Picasso est nommé professeur à l'École des beaux-arts de La Corogne, ce qui explique les raisons de ce voyage. Ce fut probablement l'étincelle qui alluma la mèche, car l'artiste fut admis dans cette même école et commença à peindre ses premiers portraits… La première exposition publique de ses œuvres a d’ailleurs eu lieu à La Corogne et un grand nombre de ses sujets de prédilection (colombes, taureaux, etc.) y étaient déjà présents.Vous pourrez y parcourir les principaux lieux où le jeune Pablo a profité de la vie dans cette ville. Plage de l'Orzán, tour d'Hercules, théâtre Rosalía de Castro…

Puis, il y eut… le Prado

En 1895, Picasso visita pour la première fois le Musée national du Prado de Madrid, l'un des musées les plus importants du monde que nous vous recommandons de visiter sans faute. Cette découverte fut décisive, car les œuvres d'autres grands artistes comme Vélasquez ou El Greco l'ont profondément affecté. Il était loin de s'imaginer qu'il serait nommé directeur du musée en 1936.La ville de Madrid abrite un autre lieu où vous pourrez encore vous laisser surprendre par Picasso, il s’agit du Musée national Centro de Arte Reina Sofía. Vous y trouverez de nombreuses œuvres de l'artiste. Parmi ces dernières, la plus emblématique, Guernica, laisse bouche bée tous les visiteurs. Il s’agit d’un tableau d’environ 8 mètres de long que le peintre a réalisé pour dénoncer l’horreur de la Guerre civile espagnole. Une scène tragique que certains interprètent comme un chant d'espoir. Saviez-vous que ce chef d'œuvre avait été peint à Paris en 1937 ? Dora Maar a d'ailleurs photographié l'évolution de l'œuvre jusqu'à son installation dans le pavillon espagnol de l'Exposition internationale de Paris.

Barcelone et Horta de Sant Joan, en Catalogne

À l'automne 1895, Picasso est entré à l'École des beaux-arts de Barcelone (La Llotja). C'est dans cette ville qu'il disposera de son premier atelier et qu'aura lieu la première exposition de ses œuvres dans le lieu mythique « Els Quatre Gats ». Aujourd'hui, le musée Picasso de Barcelone est le lieu idéal pour redécouvrir cet artiste et admirer, notamment, son interprétation toute personnelle des Ménines de Vélasquez.À environ 200 kilomètres de Barcelone se trouve Horta de Sant Joan, un petit village que Picasso a peint à de nombreuses reprises et où il disait avoir éprouvé ses émotions les plus pures. La visite du Centre Picasso est incontournable. Il abrite toutes les œuvres que l’artiste a réalisées à Horta et au travers desquelles il a immortalisé ce village. En vous promenant dans Horta, vous pourrez reconnaître certains des monuments qui apparaissent dans ses tableaux, comme le couvent San Salvador, la place de Missa ou la « masía » (ferme) de Tafetans.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?




X
Spain BarceloneSévilleMadridMalagaCordoueGrenadeLa CorogneCadixMurcieHuescaValenceLugoLleidaLa RiojaAsturiesCaceresCantabriePontevedraAlicanteCastellón – Castelló BiscayeJaénGuipuzcoa - GipuzkoaLeónTolèdeBurgosCiudad RealAlava - ArabaHuelvaValladolidTarragoneGéroneSégovieAlmeriaSalamanqueÁvilaCuencaNavarreSaragosseTeruelZamoraBadajozOurenseAlbacetePalenciaGuadalajaraSoriaCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorqueFormentera
X
Canarias LanzaroteLa PalmaTenerifeGrande CanarieFuerteventuraLa GomeraÎle de Fer