Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Un cycliste se repose dans la forêt

Six voies vertes pour profiter de la nature à vélo

none

Les voies vertes sont d’anciennes voies ferrées aujourd’hui reconverties pour profiter de la nature en pratiquant la randonnée pédestre ou le cyclisme. On en recense plus de 120, d’une extension très variable, et toutes peuvent être parcourues à vélo. Vous trouverez ci-dessous quelques voies de plus de 50 kilomètres, vous pouvez donc planifier une ou deux journées pour profiter de la nature à vélo.

  • Vue du parc naturel Aizkorri-Aratz, Pays basque

    Voie verte du chemin de fer basque-navarrais, entre le Pays basque et la Navarre

    Cette voie de plus de 100 kilomètres relie Vitoria – Gasteiz (Pays basque) à Estella – Lizarra (Navarre). Ses paysages verdoyants et variés alternent zones montagneuses et grandes plaines. Le tronçon intermédiaire est le plus exigeant (notamment l’ascension du col de Guereñu, au Pays basque). Arrivés en Navarre, l’itinéraire le long de la rivière Ega devient plus confortable.Idéalement, nous conseillons d’effectuer cette voie verte en deux jours minimum puis de profiter de la nuit pour découvrir un de ses grands attraits : un ciel limpide et parfait pour observer les étoiles, qui a valu à l’endroit d’être classé Sentier Starlight

  • Migration de grues en Estrémadure

    Voie verte Vegas del Guadiana, en Estrémadure

    Près de 60 kilomètres sillonnent des paysages où habitent le porc ibérique d’Estrémadure, qui donne un des meilleurs jambons d’Espagne. Il s’agit de la dehesa d’Estrémadure, des pâturages qui s’étendent principalement entre Campolugar et Madrigalejo. Cette voie verte longe également les rivières Ruecas et Guadiana, qui en hiver sont l’endroit choisi par des milliers de grues pour y passer ces quelques mois.Ce trajet relie les communes de Villanueva de la Serena (Badajoz) et Logrosán (Cáceres) en passant par trois viaducs. C’est une zone principalement agricole où les pâturages abondent. 

  • Voie verte Ojos negros, entre la région de Valence et l’Aragon

    Voie verte Ojos negros, entre la région de Valence et l’Aragon

    Il s’agit de la plus longue voie verte d’Espagne, de plus de 150 kilomètres. Son tracé s’étend de la province de Teruel (Aragon) à la province de Valence, en passant par la province de Castellón (également dans la région de Valence). Cette voie descend de la Sierra de Javalambre, avec ses forêts de pins, de chênes et de sabines, traverse la vallée du Jiloca et atteint les paysages maraîchers de Valence, au bord de la mer Méditerranée.Quasiment tout le parcours est goudronné et parsemé de ponts et viaducs, ainsi que de baraques (petites maisons rurales typiques de la région, souvent aménagées en logement de charme).

  • Paysage de champs d

    Voie verte de l’huile, en Andalousie

    Cette voie verte qui s’étend entre Jaén et Cordoue se distingue par des champs d’oliviers à perte de vue. Ses 13 viaducs métalliques datant du XIXe siècle, que l’on retrouve le long des plus de 125 kilomètres de ce parcours, sont également très caractéristiques.L’itinéraire démarre dans la ville de Jaén et traverse des communes très intéressantes comme Baena, Zuheros, Lucena ou Puente Genil, dans la province de Cordoue. Le week-end est un bon moment pour visiter ces villages et, naturellement, participer à des dégustations ou des activités autour de l’huile d’olive vierge extra de la région, une des plus reconnues à l’échelle mondiale. 

  • Voie verte Campo de Cartagena, dans la région de Murcie

    Voie verte Campo de Cartagena, dans la région de Murcie

    Pédaler sur cette voie verte plate et confortable équivaut à traverser une des grandes zones maraîchères de l’Europe. Au total, plus de 50 kilomètres entre cultures irriguées, plantations de terrains traditionnellement non irrigués et arbres à agrumes. La voie verte relie les villes de Carthagène et de Totana et traverse des lieux de toute beauté comme Mazarrón ou Alhama de Murcia. En outre, elle délimite presque le parc régional de Sierra Espuña et est très proche de la côte méditerranéenne. 

  • Voie verte Chemin de fer Santander - Méditerranée, en Castille-León

    Voie verte Chemin de fer Santander - Méditerranée, en Castille-León

    Il s’agit du réaménagement de l’ancienne voie ferrée qui reliait le Nord de l’Espagne et la Méditerranée. Actuellement, le tronçon entre Soria et Hontoria del Pinar (Burgos) est totalement adapté. Il s’agit d’un tracé spectaculaire d’environ 60 kilomètres à parcourir en vélo pour profiter du tourisme rural. Il démarre à Soria, à l’ensemble monumental incontournable, et traverse de petits villages qui sont des havres de paix et conservent l’architecture traditionnelle locale, comme Navaleno ou Abejar. Le cadre environnant offre des visites dans des espaces naturels comme le canyon de la rivière Lobos ou la plage Pita, qui invitent à prolonger l’escapade pendant quelques jours.