Vues de Malaga

Malaga en deux jours : ce que vous ne devez pas manquer lors de votre visite

Malaga vit une révolution culturelle depuis quelques années. Le lieu de naissance de Pablo Picasso a vu s'ouvrir d'intéressants musées sur cette période, tandis que des quartiers transgressifs comme celui des arts ont surgi de ses rues. Si vous y ajoutez la possibilité de se baigner sur l'une de ses plages, de découvrir des monuments remontant à des siècles et de goûter à ses spécialités traditionnelles sur une terrasse ensoleillée, il en résultera deux jours on ne peut plus complets. Cela vous semblera certainement peu pour découvrir en profondeur la capitale de la Costa del Sol, mais ainsi vous aurez une bonne excuse pour revenir.

  • 1 Calle Larios
  • 2 Cathédrale de l'Incarnation
  • 3 Musée Picasso de Malaga
  • 4 L’Alcazaba
  • 5 Théâtre romain
  • 6 Fondation Picasso-musée-maison natale
  • 7 Château de Gibralfaro

La vieille ville, en s'arrêtant dans ses principaux musées et monument, est l'axe de notre première journée à Malaga.

Découverte du centre historique

Une fois la valise défaite, un week-end bien rempli s'annonce. Vous pouvez débuter la matinée par ce qui est certainement la rue la plus emblématique de toute la ville : la calle Larios, piétonne, très animée et pleine de magasins pour vous donner une idée de la fabuleuse ambiance de Malaga. Une remarque : si vous partez à Noël, ne manquez pas le magnifique spectacle son et lumière organisé dans cette rue. La promenade se termine sur la Plaza de la Constitución, une jolie place où boire un verre si vous ne l'avez pas encore fait. Saviez-vous qu'à Malaga, il existe jusqu'à neuf façons de commander un café ? Par exemple, il faut trois quarts de lait et un quart de café pour un sombra À moins de 5 minutes à pied, vous trouverez la cathédrale de l'Incarnation, aussi appelée « La Manquita » (la manchotte) en raison de l'interruption des travaux lors de sa construction, raison pour laquelle il lui manque sa tour sud. Vous pourrez le constater par vous-même, ainsi que bien d'autres choses, en visitant l'intérieur du monument. Vous apprécierez certainement la façon bien particulière qu'il existe de la visiter : en montant sur ses toits, à presque 50 mètres de haut. Nous vous assurons que les vues y sont inégalables. Pour la suite de votre promenade, la charmante calle de San Agustín vaut le détour. Vous y trouverez le musée Picasso de Malaga, avec plus de 230 œuvres de cet artiste universel originaire de la ville. Une visite fortement recommandée.

Spécialités culinaires et monuments séculaires

Notre prochain objectif est l'Alcazaba, le palais-forteresse construit au XIe siècle par les dirigeants musulmans sur le mont Gibralfaro. À ses pieds, vous trouverez également un théâtre romain où se sont déroulées des représentations jusqu'au IIIe siècle après J.-C. À cette heure, vous commencerez à avoir faim. Et l'endroit est idéal pour manger, puisqu'à proximité se trouvent des bistrots aussi typiques qu'El Pimpi, dont les plats traditionnels ont été goûtés par la famille Picasso, Carmen Thyssen ou encore Antonio Banderas. D'autres bars mythiques du centre ? L'Antigua Casa de Guardia ou le restaurant El Chinitas. Envie d'une porra antequerana (semblable au salmorejo) ou d'un vin doux ? Après manger, il est possible de boire notre café traditionnel au soleil, sur l'une des terrasses de la Plaza de la Merced. Il s'agit d'un lieu très spécial, puisque la fondation Picasso s'y trouve. Musée-maison natale. Il s'agit de la maison où le génie de Malaga est né et a passé ses premières années. Il est même possible de se prendre en photo avec la statue de l'artiste sur la place. Tout près se trouve également l'église Santiago, où Picasso fut baptisé.

Coucher de soleil depuis un château

Vous rappelez-vous que juste avant de manger, nous vous avions proposé de découvrir l'Alcazaba ? Vous aurez certainement remarqué que le palais est relié à un château, celui de Gibralfaro. Il existe même une entrée commune aux deux monuments. Si vous ne voyagez pas en voiture, le mieux pour arriver au château est de se rendre sur le Paseo del Parque et de prendre la ligne de bus qui y mène, la 35. Une fois arrivé, un centre d'interprétation permet de découvrir l'histoire du château. Mieux encore, ce lieu offre de fantastiques vues sur la ville, la baie de Malaga ou les arènes de La Malagueta. Vous trouverez même le fameux belvédère de Gibralfaro à côté du château et du parador national. Alors si vous pouvez effectuer votre visite au coucher du soleil, profitez-en.




Ces informations vous ont-elles été utiles ?



X Passer à la version mobile

X
Spain BarceloneSévilleMadridMalagaCordoueLa CorogneGrenadeCadixAsturiesLugoHuescaMurcieAlicanteLleidaLa RiojaCantabrieCastellón – Castelló BiscayePontevedraGuipuzcoa - GipuzkoaAlmeriaValladolidValenceLeónBurgosTolèdeJaénCaceresGéroneTarragoneAlava - ArabaCiudad RealCuencaSalamanqueSégovieHuelvaNavarreTeruelSaragosseZamoraÁvilaBadajozOurenseGuadalajaraSoriaAlbacetePalenciaCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorque
X
Canarias LanzaroteTenerifeLa PalmaGrande CanarieFuerteventuraLa Gomera