Patios de Cordoue

Un voyage à la découverte de festivités et de traditions classées au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO

Ce sont des traditions et des manifestations de la culture populaire qui perdurent dans le temps et reflètent l'essence des personnes qui y prennent part. Nombre d’entre elles, classées au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, se trouvent en Espagne.

LE FLAMENCO

Toute l'année Il fait partie intégrante de la culture traditionnelle en Andalousie, essentiellement, ainsi qu’en Estrémadure et dans la région de Murcie, entre autres. Il s’agit d’un genre artistique qui s’articule autour de la musique, des chants et de la danse. Nous vous recommandons d’assister à des spectacles de flamenco dans des cabarets appelés tablaos, dont les plus réputés se trouvent notamment à Séville et à Madrid. À Grenade, des spectacles sont même organisés dans des grottes. Deux festivals très prestigieux lui sont consacrés : le Festival de chant des mines (organisé chaque été à La Unión, dans la région de Murcie) et la Biennale de flamenco de Séville (organisée tous les deux ans en septembre et en octobre).Informations complémentaires

TOURS HUMAINES OU « CASTELLS »

En Catalogne, toute l'année.Ce sont de véritables pyramides humaines pouvant atteindre une hauteur de dix étages. La formation de ces tours, ou castells en catalan, est une tradition qui remonte à plus de 200 ans. Vous pouvez y assister à l’occasion de fêtes organisées dans les villages de la région. Des personnes de tous les âges y participent. En règle générale, les hommes les plus forts forment la base, sur laquelle s’appuient des femmes et des jeunes gens. Le sommet est réservé habituellement aux enfants. Les tours se dressent toujours dans une ambiance festive et au rythme de musiques traditionnelles.Informations complémentaires

LES FALLAS DE VALENCE

À Valence, autour du 19 mars.L'humour, la satyre et le feu sont les éléments essentiels de ces fêtes qui animent la ville pendant plusieurs jours. Les citoyens y participent activement. Les principales rues et places de Valence sont décorées de fallas (de grands groupes de sculptures caricaturales) et accueillent des défilés tonitruants, alors que des feux d’artifice de toutes les couleurs illuminent le ciel pour célébrer l’arrivée du printemps. Le point d’orgue des festivités a lieu la nuit du 19 mars, lors de la cremá, qui consiste à brûler toutes les fallas, à l’exception du ninot (sculpture faisant partie d’une falla) désigné comme étant le meilleur d’entre tous, qui rejoindra ensuite la collection du musée Fallero de Valence.Informations complémentaires

LES TAMBORRADAS

Lors de nombreuses fêtes populaires, en particulier pendant la Semaine sainte.Des milliers de tambours résonnent à l’unisson et de façon répétitive pendant des heures, de jour comme de nuit. Le son, qui semble assourdissant de prime abord, commence progressivement à vous fasciner et transmet toute l’émotion que ressentent les joueurs de tambours (appelés « tamborileros »). Cette tradition est ancrée dans des nombreuses festivités populaires, notamment pendant la Semaine sainte. C’est le cas des tamborradas de Hellín (province d’Albacete, Castille-La Manche), de Calanda (province de Teruel, Aragón) et de Mula (région de Murcie). Celle de Donostia-Saint-Sébastien a acquis une renommée internationale. Elle se tient la nuit du 20 janvier, à l’occasion de la fête du saint patron de la ville.

FESTIVAL DES PATIOS DE CORDOUE

À Cordoue (Andalousie), en mai.Les patios et les places sont décorés de milliers de fleurs, tandis qu’un parfum de fleur d’oranger et de jasmin envahit les rues au rythme de la musique flamenco. Il s’agit du festival des patios de Cordoue, une fête traditionnelle qui met en valeur le patio, lieu de réunion et de partage. Les habitants du quartier parent leurs patios de fleurs et participent à un concours qui désignera le plus beau d’entre eux. Les patios les plus vastes servent également de décor à des spectacles, surtout de chants et de danse flamenco, le tout dans une ville en liesse qui organise de nombreux événements en mai pour accueillir le printemps.Informations complémentaires

FÊTE DE LA PATUM DE BERGA

À Berga (province de Barcelone), entre mai et juin.Cette festivité, qui mêle le religieux et le profane depuis son origine, est organisée à l’occasion de la traditionnelle Fête-Dieu. Les rues de la ville accueillent alors des processions et des représentations théâtrales. Elle atteint son point d’orgue lorsque la Plaza Mayor, transformée en « enfer du feu », est envahie de démons, d’anges, de dragons, de géants et de nains qui dansent autour du feu au rythme des tambours. La fête bat son plein en soirée. En outre, les enfants ne sont pas en reste, puisqu’une version leur est spécialement consacrée pendant une matinée. Elle existe de façon presque ininterrompue depuis le XVe siècle.Informations complémentaires

FÊTES DU FEU DU SOLSTICE D'ÉTÉ DANS LES PYRÉNÉES

Dans des villages d’Aragon et de Catalogne le 23 juin.Ces fêtes ont vocation à accueillir l’été dans les Pyrénées. Elles se tiennent dans de nombreux villages des régions de Sobrarbe et de La Ribagorza (dans la province de Huesca, en Aragon), ainsi que de Alta Ribagorza, de Berguedá, de Pallars Jussà et de Val d’Aran (dans la province de Lleida, en Catalogne). Il s’agit de manifestations culturelles qui perdurent dans le temps. Celles-ci se caractérisent par des repas collectifs, des chants et des danses folkloriques auxquels participe la quasi-totalité de la population. Le feu en est l’élément principal et la tradition la plus répandue consiste à descendre la montagne en portant des flambeaux allumés, tout en dansant et en composant des formes avec ces derniers. Enfin, un grand feu de joie est allumé dans le village pour prolonger la fête et accueillir l’été comme il se doit.Informations complémentaires

FÊTES DE « LA MARE DE DÉU DE LA SALUT »

À Algemesí (province de Valence), les 7 et 8 septembre.Il s’agit des fêtes patronales d’Algemesí, dans la province de Valence. Des concerts, des spectacles de danse et des représentations théâtrales sont organisés à l’occasion. En inscrivant ces fêtes au patrimoine mondial, l’UNESCO a mis en exergue la forte participation de la population, qui se voue corps et âme pour perpétuer cette tradition d’origine médiévale. Des défilés réunissent des milliers de personnes dans les quatre quartiers historiques d’Algemesí : Valencia, La Muntanya, Santa Bárbara et La Capella.Informations complémentaires

MYSTÈRE D'ELCHE

À Elche (province d’Alicante), chaque année du 11 au 15 août. Les années paires, il se tient également entre fin octobre et le 1er novembre.Une occasion unique de découvrir le théâtre lyrique primitif au travers d’une représentation religieuse sur la mort, le couronnement et l’assomption de la Vierge Marie, qui est organisée sans interruption depuis le XVe siècle. L’événement se déroule dans la basilique Santa María. L’œuvre, entièrement chantée, comporte des textes en valencien et en latin. Elle est divisée en deux actes, chacun étant représenté à un jour différent. Il est également possible d’assister aux répétitions qui ont lieu les jours précédents. Nous vous recommandons d’acheter à l’avance votre billet d’entrée aux représentations ou aux répétitions.Informations complémentaires

LE CHANT DE LA SIBYLLE

Dans les églises de l’île de Majorque la nuit du 24 décembre.La quasi-totalité des villes et villages de l’île de Majorque perpétuent cette tradition qui constitue un exemple vivant de folklore religieux médiéval. Le chanteur est un jeune garçon ou une jeune fille, qu'accompagnent doucement quelques notes d'orgue. Deux enfants plus jeunes font également partie de la cérémonie, à laquelle assistent des personnes de tous les âges afin d'assurer que la tradition se transmette d'une génération à l'autre.Informations complémentaires

AUTRES TRADITIONS OU COUTUMES POPULAIRES CLASSÉES AU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL DE L’HUMANITÉ

La plus célèbre de toutes est sans doute la diète méditerranéenne. Elle se caractérise par une alimentation saine s’appuyant sur la consommation d’huile d’olive, de légumes et de produits frais de saison, ainsi que par le fait de partager des repas en famille ou entre amis.Le silbo gomero est une tradition peu connue mais d’un intérêt certain. Il s’agit d’un langage sifflé qui est utilisé comme moyen de communication à distance sur l’île de La Gomera (dans les Canaries). Il est pratiqué actuellement par plus de 20 000 personnes.La fauconnerie(l’art de dresser des oiseaux de proie), l’art de la pierre sèche (qui consiste à construire des murs en empilant simplement les pierres les unes sur les autres) et les les tribunaux d'irrigants du bassin méditerranéen espagnol (en particulier, les assemblées qui se tenaient à Murcie et à Valence) et la fabrication artisanale de céramique typique de Talavera à Talavera de la Reina et El Puente del Arzobispo complètent la liste des éléments inscrits au patrimoine culturel immatériel par l’UNESCO en Espagne.



Ces informations vous ont-elles été utiles ?




X Passer à la version mobile

X
Spain BarceloneSévilleMadridMalagaCordoueLa CorogneGrenadeLugoHuescaMurcieCadixAlicanteAsturiesBiscayeGuipuzcoa - GipuzkoaPontevedraCastellón – Castelló CantabrieLa RiojaValenceTolèdeAlmeriaBurgosJaénLeónSégovieValladolidCaceresTarragoneAlava - ArabaSaragosseCiudad RealHuelvaLleidaNavarreSalamanqueGéroneCuencaZamoraBadajozOurenseÁvilaTeruelGuadalajaraPalenciaAlbaceteSoriaCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorqueFormentera
X
Canarias TenerifeLanzaroteLa PalmaGrande CanarieFuerteventuraLa Gomera