Voiliers à Formentera (îles Baléares)

En voilier dans les îles Baléares

Le nom des « Baléares » évoque toujours l'image typique d'un endroit où nous aimerions tous passer des vacances : celle des petites criques aux eaux turquoise en pleine Méditerranée, au milieu des pinèdes, où le temps semble s'être arrêté. Il faut dire que Majorque, Minorque,Ibiza et Formentera (les plus grandes îles de l'archipel) semblent précisément faites pour passer le temps, profiter de la mer et naviguer.

Mais ces îles ne sont pas seulement faites de plages : d'ailleurs, l'UNESCO a classé au patrimoine mondial Ibiza pour sa biodiversité et sa culture (Dalt Vila, la ville haute d'Eivissa, est un témoignage extraordinaire d'architecture militaire Renaissance) et le paysage culturel Serra de Tramuntana (à Majorque, avec des monuments et des villages fascinants comme Sóller, Valdemossa ou Pollença). Si l'on ajoute à cela un climat exceptionnel, des eaux tranquilles, une incroyable animation nocturne, surtout dans l'île d'Ibiza (où l'on peut assister aux concerts des meilleurs DJ du monde), la possibilité de contempler des couchers de soleil inoubliables depuis le pont d'une embarcation et de déguster en toute tranquillité (dans ces îles, il fait bon pratiquer le « slow food ») des produits typiques comme la « ensaimada », le fromage de Mahón, la liqueur aux herbes, la « sobrasada », le « tumbet » de poisson, ou encore une soupe de langouste au bord de l'eau… Qui refuserait d'y aller au moins une fois dans sa vie ? Ces îles espagnoles sont très prisées par les stars de cinéma, les sportifs ou les personnalités de la royauté qui les ont choisies (et le font encore) pour passer leurs vacances ou même établir leur résidence secondaire. De fait, en été, il n'est pas rare de rencontrer des people naviguant d'île en île sur leur yacht. Et parmi les célébrités qui ont succombé au charme des Baléares, citons Naomi Campbell, Paris Hilton, Will Smith, Leonardo DiCaprio, Valentino Rossi, Rafael Nadal… Si vous rêvez d'explorer ces îles à bord d'un voilier, sachez que sur place, vous pourrez louer une embarcation avec ou sans skipper, et avec ou sans équipage. Il existe également la possibilité de réserver une simple place ou une cabine à bord d'un bateau (vérifiez toujours les différentes options de location dans chaque port, il y a souvent plusieurs alternatives, des voiliers de régate aux voiliers classiques, en passant par les goélettes…). Tenez compte en outre des caractéristiques de l'embarcation (longueur, tirant d'eau, nombre de couchettes, cabines et toilettes…), son équipement (GPS, radio VHF, guide et cartes, etc.) et ses services supplémentaires (approvisionnement, nettoyage final, linge de lit…). Pour vous faire une idée, les voiliers qui naviguent le long de ces côtes ont généralement de 3 à 5 cabines, deux toilettes, une cuisine, et bien entendu, un pont où profiter du soleil. En ce qui concerne le budget, le coût est généralement inférieur à celui de la location d'un bateau à moteur, en raison du prix du carburant. Selon le type de périple prévu, vous aurez le choix entre des embarcations relativement courtes, pour quelques passagers si vous êtes en famille, ou plus grandes, pour des groupes de plus de 12 personnes (si vous êtes entre amis, par exemple). Le lien suivant vous propose des informations utiles sur la documentation nécessaire pour naviguer en Espagne. De nombreux voyageurs, même s'ils possèdent le permis de navigation, préfèrent louer un bateau avec un skipper connaissant les endroits les plus intéressants où jeter l'ancre. N'hésitez pas à vous informer auprès de l'une des quatre stations nautiques des Baléares (à savoir : Santa Eulalia et Sant Antoni y Sant Josep à Ibiza, Llucmajor-Bahía de Palma à Majorque et la dernière à Minorque), car elles sont spécialisées en organisation d'activités nautiques comme la planche à voile, la plongée sous-marine, le stand up paddle, l'observation de cétacés… Pour bien parcourir les Baléares en voilier, il faudrait consacrer au moins une semaine à chacune des deux îles les plus grandes (Majorque et Minorque) et une semaine supplémentaire à Ibiza et Formentera, mais il y a aussi des circuits moins longs qui permettent de visiter plusieurs îles. Quel plaisir de mouiller l'ancre dans des criques inaccessibles en voiture, de naviguer en compagnie des dauphins ou encore de se baigner en pleine nuit, quand il fait chaud, au milieu du plancton fluorescent, et de contempler les étoiles depuis l'embarcation… Nous vous invitons également à laisser le voilier amarré une journée pour louer une voiture ou une moto et découvrir le littoral et l'arrière-pays : contemplez les plus beaux paysages des îles, allez prendre un verre sur les terrasses les plus cool, profitez des restaurants-clubs à la mode et des beach-clubs, qui fonctionnent généralement toute la journée, du petit déjeuner aux cocktails du soir. En ce qui concerne l'époque de l'année à laquelle naviguer, le climat est très agréable dès le mois d'avril jusqu'en octobre, et la météo est très stable, surtout en été (il faut cependant tenir compte des éventuelles variations des vents). Quoi qu'il en soit, surtout dans le nord, il peut arriver qu'il neige en hiver, il n'est donc pas recommandé de naviguer à cette saison. Les Baléares possèdent trois aéroports (Majorque, Ibiza et Minorque) desservis par des liaisons internationales, et sont sur la route de nombreux bateaux de croisière et ferries qui relient les îles entre elles. Quand pensez-vous venir ?  

Minorque

Ses dimensions plus modestes par rapport à Majorque en font une excellente alternative pour un circuit en voilier. La baie de Fornells et le port de Maó sont particulièrement propices pour s'initier à la voile : ces vastes espaces jouissent en effet d'une brise constante, mais ils sont protégés du large. À Minorque, vous trouverez de nombreuses entreprises proposant des cours de navigation, que ce soit à un niveau d'initiation ou de perfectionnement. Pour en savoir plus sur les entreprises spécialisées en voile à Minorque, consultez le site Web suivant.  

  • 1 Jour 1. Maó et villages alentour
  • 2 Jour 2. Le sud-est de l'île
  • 3 Jour 3. Le sud-ouest de l'île
  • 4 Jours 4 et 5. Le nord de l'île
  • 5 Jour 6. Ciutadella et l'arrière-pays

Jour 1. Maó et villages alentour

Nous commençons notre périple par l'une des îles les plus tranquilles des Baléares, surnommée l'île du vent, la deuxième plus grande de l'archipel après Majorque. À l'est de l'île se trouve Maó (Mahón), capitale de Minorque, qui abrite l'un des plus grands ports naturels du monde. Un excellent point de départ pour votre séjour.

Il s'agit de l'un des endroits de l'île les plus animés : escale de bateaux de croisières et ville parfaite pour prendre un verre ou faire quelques achats. La vie se déroule surtout autour du port, notamment la place du Pescado ou le marché Claustro del Carmen. Parmi ses hauts lieux touristiques, citons le pont San Roque, l'église Santa María et le musée de Minorque. Sans oublier ses constructions militaires historiques, dont la forteresse de La Mola ou le fort Marlborough. Pour obtenir la meilleure vue de la forteresse de La Mola, nous vous recommandons de monter tout en haut de la proche localité d'Es Castell.  

Jour 2. Le sud-est de l'île

Pourquoi ne pas laisser le voilier à quai, et commencer la journée dans le joli village de Binibeca ? Il fait si bon flâner au gré de ses ruelles agencées selon l'architecture typique des anciens villages de pêcheurs, jusqu'à regagner la mer. Ne manquez surtout pas votre appareil photo. De là, vous pouvez rejoindre Cales Coves. Préparez-vous pour une bonne partie de baignade au milieu d'un paysage rocheux qui cache une spectaculaire nécropole préhistorique. L'ambiance de cet endroit est très particulière. Pour finir la journée, rendez-vous à la Cova d'en Xoroi, où vous pourrez contempler l'un des plus beaux couchers de soleil de l'île. Ces grottes ouvertes jusqu'à l'aube permettent d'admirer un magnifique point de vue, tout en prenant un verre. Vous pourrez même y danser toute la nuit ! Un des lieux incontournables de l'île.  

Jour 3. Le sud-ouest de l'île

Aujourd'hui, nous allons nous rendre dans une partie de l'île que l'on voit sur toutes les cartes postales., caractérisée par ses criques de sable fin entourées de forêts et de falaises, et une eau transparente sur laquelle les bateaux semblent voler. Les criques les plus connues commencent à apparaître autour de Ciutadella, et se poursuivent vers l'est : l'étendue de sable de Son Saura, Cala Turqueta, Cala Macarella, Cala Macarelleta, Cala Galdana, Cala Mitjana, Cala Trebalúger... Un autre excellent endroit pour passer la soirée est le cap d'Artrutx, dans la zone du phare. Prenez un verre en terrasse à côté du phare, ou sur votre propre bateau, tout en assistant à un coucher de soleil spectaculaire.

Jours 4 et 5. Le nord de l'île

Beaucoup de visiteurs ne consacrent qu'une seule journée au nord de l'île. Mais nous pensons qu'il y a tant de choses à voir que vous devriez si possible lui réserver deux jours. Ici, le paysage est différent : plus rouge, plus sauvage, plus fort. Pour beaucoup, la nature à l'état pur. Sachez également que le littoral est plus escarpé, en raison des tempêtes parfois provoquées par la tramontane.  

Au nord-ouest, un excellent point de départ est Punta Nati, où se dresse un phare historique. Vous pouvez ensuite rejoindre les spectaculaires étendues de sable de Cala Pilar et Algaiarens. Au fur et à mesure que vous progressez vers l'est, vous trouverez Cala Pregonda (l'une des plus belles criques, et des moins fréquentées, de tout Minorque) et Cavalleria, dont la plage et l'incroyable phare sont dignes de mention. Un peu plus loin, tout près de Fornells, vous pourrez mouiller dans le port de Cala Tirant et découvrir le charme de ce village où il fait bon s'asseoir dans un restaurant pour déguster une délicieuse « caldereta » de langouste. Cette excursion dans le nord prend fin à un endroit magique : le phare de Favàritx. Le coucher de soleil y est tout simplement inoubliable.  

Jour 6. Ciutadella et l'arrière-pays

Nous avons laissé pour le dernier jour l'une des plus belles villes de l'île, qui est aussi son ancienne capitale : Ciutadella. Rien de tel qu'une promenade dans le centre, avec ses palais, sa cathédrale et ses petites ruelles, sans oublier son joli petit port (où l'on mange d'ailleurs fort bien). Ne manquez pas le point de vue juste derrière l'Hôtel de Ville. Et si vous avez la chance de vous y trouver les 23 et 24 juin, vous pourrez assister aux fêtes traditionnelles de la Saint-Jean, au cours desquelles vous verrez défiler une junte de cavaliers. Selon le type de bateau que vous avez choisi pour votre voyage, et sa vitesse, vous aimerez peut-être consacrer une journée entière de navigation pour rejoindre Ciutadella depuis Maó. Nous n'oublions pas l'arrière-pays, qui possède de nombreux points d'intérêt que vous pourrez découvrir à condition de laisser quelque temps votre voilier pour louer une voiture ou une moto. Il vaut la peine, entre autres, de visiter Naveta des Tudons (le plus célèbre monument funéraire de l'île), Ferreries, Es Mercadal, le Monte Toro (point culminant de l'île) ou Alaior.

Conseils et curiosités



  • Profitez au maximum de la nature de Minorque. Tellement exceptionnelle qu'en 1993, l'UNESCO l'a déclarée réserve de biosphère. Le cheval est une figure essentielle de nombreuses festivités de l'île, qui possède également une foule de clubs et d'écoles d'équitation. Minorque est également un endroit idéal pour la pratique des sports nautiques, notamment la plongée, mais aussi d'activités comme le golf. Les passionnés de randonnée ne sauraient manquer le Camí de Cavalls : un circuit homologué et balisé qui permet de faire tout le tour de l'île en longeant la côte. Ciutadella accueille plusieurs événements culturels comme le Festival international de jazz de Minorque et le Festival de musique d'été. Le site officiel de tourisme de Minorque vous propose plusieurs façons d'explorer l'île à travers différents itinéraires comme le circuit des vestiges britanniques, le circuit des sites mégalithiques ou le circuit des sites militaires… Avant de naviguer Il est important de tenir compte des conseils pratiques élémentaires suivants : prévoir des chaussures à semelle de caoutchouc pour marcher sur le pont, un imperméable léger, de la crème solaire, une casquette et des lunettes de soleil. Vous trouverez des informations sur les différents ports des Baléares et pourrez consulter en ligne si des places d'amarrage sont disponibles aux dates de votre séjour sur le site Web suivant : http://www.portsib.es/es/paginas/inicio/ Autres sites Web utiles Association des clubs nautiques des Baléares http://www.acnauticosbaleares.com/ Site de l'Autorité portuaire des Baléares (informations sur les croisières, aide à la navigation…) http://www.portsdebalears.com/ Association patronale des entreprises d'activités maritimes des Baléares http://www.apeam.com/ Association des installations nautiques sportives des Baléares http://www.anade.info/

Comment s'y rendre et se déplacer


Maó est desservie par l'aéroport de Minorque, qui est relié à de nombreuses destinations internationales. Par la mer, les principaux ports sont ceux de Maó et Ciutadella de Menorca. De nombreuses compagnies maritimes se chargent aussi du transport entre les îles. Pour en savoir plus, cliquez ici.


Ces informations vous ont-elles été utiles ?



QUE FAIRE EN ESPAGNE ? RÉSERVEZ VOTRE ACTIVITÉ ICI

Voir toutes les activités


X Passer à la version mobile

X
Spain BarceloneSévilleMadridMalagaCordoueLa CorogneGrenadeCadixAsturiesLugoMurcieAlicanteHuescaLleidaCastellón – Castelló La RiojaCantabrieBiscayeGuipuzcoa - GipuzkoaValencePontevedraAlmeriaValladolidTolèdeLeónCaceresJaénBurgosTarragoneAlava - ArabaCiudad RealSégovieHuelvaGéroneCuencaSalamanqueTeruelSaragosseZamoraNavarreBadajozÁvilaOurenseAlbaceteSoriaPalenciaGuadalajaraCanariesBaléares
X
Baleares MajorqueIbizaMinorque
X
Canarias LanzaroteTenerifeGrande CanarieLa PalmaFuerteventuraLa Gomera