Nouvelles COVID-19

Conseils pour voyager en toute sécurité
Astrotourisme à Trevejo. Sierra de Gata

Observer les étoiles en Espagne

none

Lorsque vous êtes en vacances, vous aimez sûrement dîner dehors et vous promener ensuite à la lueur des réverbères... Et si vous éteigniez la lumière pour observer le ciel ? Avez-vous déjà vu les anneaux de Saturne au télescope ?Plus de 80 % de la population mondiale est incapable de voir les étoiles dans toute leur splendeur en raison de la pollution lumineuse. Pourtant, en Espagne, nous avons la chance de pouvoir le faire. On y trouve quelques-uns des meilleurs spots du monde pour pratiquer l’astrotourisme. Difficile d’imaginer les sensations d’une telle expérience. Vous pourrez observer des planètes, des étoiles doubles et des galaxies, et aurez même l’impression de pouvoir toucher la Voie lactée.

POURQUOI L'ESPAGNE

Ses ciels sont limpides, avec une faible pollution lumineuse garantissant une parfaite obscurité naturelle.Chaque année, le nombre d'heures d'observation utile est très élevé,car l'excellence du climat favorise l'absence de nuages.De nombreux endroits depuis lesquels on peut interpréter les étoiles sont d'impressionnants espaces naturels protégés, notamment des parcs nationaux.En plus d'une infrastructure exceptionnelle, l'Espagne possède des gîtes ruraux et petits hôtels spécialisés dans l'observation des étoiles qui mettent généralement à votre disposition des planisphères célestes, du matériel de divulgation et des télescopes. Que diriez-vous, par exemple, d'observer la Voie lactée depuis la cour d'un château ?

Astrotourisme sur la tour Almenara de la Sierra de Gata

Des entreprises spécialisées et des associations organisent des activités à l'occasion d'événements importants, comme des éclipses ou des pluies d'étoiles. À cela s'ajoute la possibilité de combiner la contemplation des étoiles avec d'autres activités comme les promenades à cheval ou à vélo, la randonnée pédestre, l'observation de vie sauvage, mais aussi le repos en pleine nature.

DES DESTINATIONS GARANTIES POUR OBSERVER LES ÉTOILES : LES CERTIFICATIONS STARLIGHT

Il existe plusieurs modalités de certifications Starlight : réserves Starlight, destinations touristiques Starlight, parcs stellaires, hôtels Starlight… Garantissant la qualité de l'expérience touristique offerte, elles sont décernées à des lieux où l'observation du firmament fait partie du patrimoine naturel.Pour de plus amples informations, consultez le site de la Fondation Starlight, créée par l'Institut d'astrophysique des Canaries (IAC).

Étoiles dans le ciel nocturne de Tenerife

RÉGIONS

Région de la Sierra Sur. Il s'agit de la Sierra Sur de Jaén (en Andalousie, dans le sud de l'Espagne). Un paysage de montagnes et de ravins où l'air est limpide et transparent. Plusieurs associations astronomiques et l'observatoire andalou d'astronomie y organisent des observations guidées. Il y a même des entreprises qui proposent les services d'un guide astronomique privé se déplaçant dans des gîtes ruraux avec un télescope professionnel. Sierra Morena andalouse. Également située en Andalousie, elle abrite un fantastique réseau de zones d'observation et d'hébergements stellaires. Des forfaits touristiques incluant guides spécialisés, matériel d'observation, activités diurnes, hébergement et transport en tout terrain sont également proposés.

Observatoire de Montsec

El Montsec. Il s'agit d'une destination touristique Starlight située dans les pré-Pyrénées de Lérida (en Catalogne). Son grand parc astronomique abrite le Centre d'observation de l'univers (COU) et un observatoire astronomique. Saviez-vous que c'est ici que se trouve le fameux « Œil du Montsec », dont la coupole de 12 mètres de diamètre s'ouvre pour vous laisser face à face avec le ciel du Montsec ?

Tenerife. Dans cette île des Canaries, le parc national du Teide, les sommets de Tenerife et la municipalité de Granadilla de Abona possèdent des certifications Starlight. Si l'observation des étoiles est déjà extraordinaire en soi, le faire du haut d'un volcan (les îles Canaries sont d'origine volcanique) à plus de 2 000 m d'altitude est une expérience inoubliable. Quoi de mieux que d'observer la Lune depuis un environnement… lunaire ? L'emplacement des îles Canaries permet l'observation de tout l'hémisphère céleste nord et d'une partie de l'hémisphère sud. Participez à un itinéraire guidé pour visiter l'un des télescopes les plus modernes au monde, ou pour apprendre à faire des photos de nuit.

Observatoire de La Palma

La Palma. La fameuse « isla bonita » est la plus abrupte des îles Canaries, mais aussi celle offrant les ciels les plus limpides. Il s'agit, sans exagération, de l'un des meilleurs endroits de la planète pour observer les étoiles : toutes ses municipalités possèdent des zones d'observation astronomique. Son célèbre observatoire du Roque de los Muchachos, à plus de 2 400 m d'altitude, est l'un des télescopes les plus complets au monde. Il est possible de le visiter, à condition de prendre rendez-vous. À La Palma, vous trouverez plusieurs hôtels et gîtes ruraux équipés pour l'observation, vous découvrirez des cadrans solaires et pourrez même manger dans des restaurants proposant des « galaxies » et « constellations » parmi leurs spécialités.Grande Canarie. L'île protège ses cieux de la pollution lumineuse et dispose d'une multitude de belvédères. La certification Starlight permettra de pourvoir un bon nombre d'entre eux de télescopes et de créer ainsi un réseau de belvédères stellaires.

Gredos Nord. Ce territoire est situé dans le sud de la province d'Ávila (en Castille-León, dans l'intérieur de l'Espagne). Il possède un réseau de zones d'observation stellaire équipées de panneaux d'information, parking, etc. Chaque année y sont organisées les Journées d'astronomie et d'astrophotographie. Depuis fin 2017, la commune de Muriel Viejo, dans la province de Soria (également en Castille-et-León), possède la certification Startlight.Réserve de biosphère de Leza, du Jubera, du Cidacos et de l'Alhama. Il s'agit d'un très bel espace naturel de La Rioja (au nord, dans l'intérieur de l'Espagne) Depuis plusieurs années, y sont organisées des activités telles que des conférences sur les sons de la nature, des circuits pour observer des oiseaux nocturnes, des explications sur le lien entre la culture celtibère et les étoiles, des baignades dans des eaux thermales sous la voûte étoilée, des cours sur les constellations, etc. La Rioja possède aussi deux parcs stellaires : le parc de la Laguna de Cameros et celui de Cervera del Río Alhama.

Coucher de soleil dans la Sierra de Gredos

Le Parc national des îles Atlantiques et le massif de Trevinca, en Galice. Le premier offre la chance d'admirer les étoiles dans un ciel bien sombre et un espace naturel protégé d'une beauté extraordinaire, que beaucoup ont baptisé « les îles des dieux ». Il se trouve à Pontevedra et nous vous recommandons de consulter son site web pour réserver une visite de nuit et un atelier pour en savoir plus sur l'astronomie.  Le massif de Trevinca se trouve sur la commune de A Veiga (province d’Ourense). C'est le point le plus haut de Galice.

Le parc national de Monfragüe, dans la province de Cáceres, en Estrémadure. Il s'agit d'un lieu unique en Espagne pour l'observation des oiseaux. À la tombée de la nuit, les meilleurs endroits dont il dispose pour observer les étoiles sont l'observatoire astronomique de Torrejón el Rubio et le point de vue du château de Monfragüe. Sierras de Gúdar et Javalamabre, dans la province de Teruel (Aragon). L'observatoire astrophysique de Javalambre et le projet GALÁCTICA, un centre de diffusion et de pratique de l'astronomie, sont situés à proximité l'un de l'autre. En été, des ateliers de photographie de nuit, d'astronomie, et des explications de couchers de soleil y sont organisés. Vallée de Roncal, en Navarre. Elle se trouve au cœur des Pyrénées et arbore des cieux limpides. Idéal pour observer les étoiles. Vérifiez-le en passant une nuit dans l'un des villages de la vallée, tels que Roncal, Burgui, Vidángoz, Garde, Urzainqui, Isaba ou Uztárrol.

Astrotourisme dans le parc national de Monfragüe

Serranía de Cuenca, en Castille-La Manche. Le parc astronomique se trouve dans le parc national Serranía de Cuenca. Les communes de Tragacete, Las Majadas, Cuenca, Uña, Huélamo, Vega del Codorno, Sotorribas, Villalba de la Sierra, Poyatos, Arcos de la Sierra, Portilla, Fuertescusa, Fresneda de la Sierra, Castillejo de la Sierra, Mariana, Beamud et Valdemeca en font partie.Par ailleurs, l'île de Minorque, la région des bassins miniers (Teruel), le parc national d'Aigüestortes i Estany de Sant Maurici, la région d'Alto Turia (Communauté valencienne) et la vallée d'Alcudia et de la Sierra Madrona sont également des destinations touristiques Starlight. 

Parc national d'Aigüestortes et lac de San Mauricio

Dans d'autres régions, on peut trouver des parcs stellaires comme El Jabalón (Ciudad Real), le centre astronomique de Tiedra (Valladolid), le Tenerife Sky at Night (île de Tenerife), le jardin botanique de Santa Catalina (Álava), le CIC Gorafe (Grenade) ou le chemin Barranco de Badajoz (Güímar-Tenerife).Vous trouverez également d'autres espaces singuliers pour observer les étoiles, comme San Pedro Cultural (à Becerril de Campos, Palencia), le premier monument astronomique. Il s'agit d'une ancienne église romane datant du XIIe siècle reconvertie en centre astronomique, qui possède entre autres un pendule de Foucault et une reproduction du firmament.Envie d'autres activités originales ? L'événement sportif Reventon Trail El Paso (La Palma) ou le Chemin naturel voie verte du chemin de fer basque-navarrais (Álava). Consultez le site officiel de la Fondation Starlight pour découvrir d'autres propositions d'excursions, de restaurants ou de fermes. 

CONSEILS

  • Réalisez toujours ces activités avec des entreprises ou associations spécialisées.

  • Si vous préférez tout de même y aller seul, nous vous recommandons de vous rendre dans les zones d'observation aménagées à cet effet (pour connaître leur emplacement, consultez les liens d'informations de chacune des régions précédentes). Beaucoup d'entre elles ont prévu un espace pour garer votre véhicule.
  • Si vous avez un télescope et votre propre équipement, vous y trouverez non seulement un ciel exceptionnel, mais aussi des prises pour brancher tout votre matériel.

  • L'une des périodes les plus populaires de l'année pour observer les étoiles est ce que l'on connaît sous le nom des « larmes de saint Laurent ». Ce sont les Perséides : une pluie de météores qui se produit généralement entre le 11 et le 13 août.

  • Toutes les nuits ne sont pas propices à l'observation du firmament, en raison de facteurs comme la luminosité de la Lune et le vent. Les plus favorables sont celles qui précèdent et qui suivent la nouvelle Lune.

  • Rappelez-vous que vous devez vous éloigner des villes pour éviter la pollution lumineuse, et que la nuit, les températures sont toujours plus fraîches : couvrez-vous bien !
  • Étant donné que les informations présentées peuvent changer, nous vous invitons à toujours les vérifier avant d’entreprendre votre voyage.