Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Province / Île:
Ségovie

Segovia


Ségovie, ville espagnole du patrimoine mondial, possède des monuments uniques qui, à eux seuls, méritent une visite. Mais une fois à Ségovie, vous découvrirez que la ville offre bien plus encore : un quartier juif, des demeures seigneuriales, des vues de rêve et une ceinture verte permettant de passer d’excellents moments au soleil. Ce circuit nous permettra de la découvrir en une journée.


COMMENT S’Y RENDRE
Autobus
: Plusieurs lignes régulières desservent chaque jour Madrid, Ávila et Salamanque. Train : Plusieurs trajets quotidiens du train à grande vitesse (AVE) la relient à Madrid (à environ 30 minutes) et Valladolid (à environ 40 minutes). Depuis la gare, des autobus conduisent au centre ville (à environ 15 minutes). Par la route : Madrid – Ségovie : Emprunter la A6, et poursuivre par la AP6 et AP61. Durée approximative : 1h15 minutes. Ávila - Ségovie : Emprunter la A51, et poursuivre par la AP6 et AP61. Durée approximative : 1 heure. Avion : Les aéroports les plus proches sont ceux de Madrid (87 kilomètres), Valladolid (125 kilomètres) et Salamanque (164 kilomètres).



MATIN

VISITE DE L'AQUEDUC, DU QUARTIER JUIF ET DE LA CATHÉDRALE (Environ 2 heures et demie. Horaire suggéré : de 10h30 à 13h00) Une bonne heure pour commencer la visite de Ségovie est 10h30. Notre première halte sera la place del Azoguejo, où se trouve le principal centre d’accueil de visiteurs et l’imposant aqueduc. Nous en profitons pour prendre toute l’information dont nous avons besoin. Sans oublier de nous faire photographier au pied du monument, où nous pouvons remarquer de nombreux détails intéressants. Par exemple, la taille parfaite des pierres ou l’absence de tout matériau de cimentation. Ces blocs (dont certains pèsent jusqu’à deux tonnes) sont simplement posés les uns sur les autres, ce qui démontre la perfection du travail des Romains. Si l’on regarde bien, on peut remarquer qu’exception faite de certains du bas, les autres possèdent des encoches latérales : ce sont les marques laissées par les méthodes d’entraînement et de levage. Depuis l’aqueduc, nous nous dirigeons vers le quartier juif en empruntant la rue de Cervantes, puis poursuivons par Juan Bravo qui nous conduit jusqu’à la porte de la Luna, où nous accédons au Paseo del Salón. Sur notre chemin, nous observons les façades des bâtiments et leur décoration caractéristique, généralement à base de motifs géographiques et végétaux variés et d’un grand esthétisme. Nous passons également devant l’église de San Martín, clair exemple de l’art roman de Ségovie, ainsi que la Casa de los Picos. Certains des patios des maisons de cette partie de la ville méritent également une visite : c’est le cas de celui de la Casa de los Del Río. Depuis le Paseo del Salón, nous pouvons admirer un panorama sur une partie de la ceinture verte de la ville avec, sur la gauche, l’alcazar. Si nous franchissons la porte del Sol, nous rejoignons la rue de la Judería Vieja, où nous pouvons visiter l’ancienne grande synagogue. Après avoir contourné la cathédrale par la rue San Geroteo et rejoint la place de la Merced, nous avons parcouru l’ensemble du quartier juif. Pour accéder à la cathédrale, dont l’extérieur est déjà spectaculaire, nous empruntons la rue du Marqués de Arco, qui rejoint la Plaza Mayor ou grand place. Ce qu’il faut savoir Il convient de porter des chaussures confortables, car Ségovie est une ville très pentue. Au centre d’accueil des visiteurs de la place Azoguejo, vous pourrez prendre les services d’un guide pour l’ensemble de la ville et de ses monuments. La partie de l’aqueduc de la place Azoguejo est la mieux conservée, mais il reste encore en bon état sur d’autres tronçons. Ce sont cependant des parties reconstruites a posteriori, comme en témoigne le style des arcs ou des propres pierres. Ses vestiges se prolongent jusqu’à la sierra, sur quelques 14 kilomètres. L’une des meilleures vues de l’aqueduc est celle que l’on observe du haut des escaliers attenants, à proximité du centre d’information. La grand place accueille un petit marché tous les jeudi matin. Face au quartier juif, dans la zone verte connue sous le nom de El Pinarillo, se trouvent les vestiges de l'ancien cimetière juif. DÉJEUNER Le moment est venu de découvrir la gastronomie de la ville. Les rues qui partent de la grand place, dans les environs de la cathédrale et sur la place del Azoguejo, proposent une foule de restaurants. S'il fait beau et que la température nous accompagne, beaucoup d’entre eux possèdent des terrasses offrant des vues impressionnantes sur les monuments. Pour ce qui est des spécialités, certains plats sont incontournables : c’est le cas du cochinillo (cochon de lait) ou du lechazo (agneau de lait) rôti. Ceux qui préfèrent le poisson ne doivent pas hésiter à goûter la truite.

APRÈS-MIDI

VISITE DE L'ALCAZAR ET MONTÉE À LA TOUR (Environ 1 heure et demie. Horaire suggéré : de 15h30 à 17h00). Ségovie est une ville que l'on peut connaître à pied. Nous rejoignons l’alcazar en marchant. Mis à part la visite de son intérieur, il est recommandé de monter en haut de sa tour (152 marches). L’effort en vaut la peine, car nous y jouissons d’une vue impressionnante sur l’église de la Vera Cruz et le monastère del Parral. Une autre surprise nous attend. La sierra qui nous entoure nous donne la sensation d’un grand océan. Tout près, dans le centre-ville, se dresse la cathédrale. Plus bas, même si on ne le voit pas depuis l’alcazar, nous savons que se trouve l’aqueduc. L’ensemble et le dénivelé de Ségovie donnent à beaucoup la sensation d’une ville transformée en navire, avec l’alcazar en guise de proue, la cathédrale exerçant de mât central et l’aqueduc, telle une ancre jetée à la mer de la Sierra. Connaissant cette métaphore, votre vision du haut de la tour sera sans aucun doute celle d’un marin. Ce qu’il faut savoir La visite de l’alcazar se divise en deux parties : les salles intérieures de l’édifice, avec la salle d’armes et la chapelle, et la tour. La montée à la tour, même si elle ne requiert aucune forme physique particulière, peut être un peu dure, car les marches sont petites et le couloir étroit. Pour des visites guidées dans une langue autre que l’espagnol, il est recommandé de prendre rendez-vous à l’avance. DU HAUT D'UN BALCON AUX MILLE REGARDS (Environ 1 heure et demie. Horaire suggéré : de 17h00 à 18h30) Ségovie est entourée d’une ceinture verte qui nous dévoile à chaque pas une vue différente de la ville : depuis un château mystérieux (l’alcazar) qui se dresse entre les arbres et un grand fleuve, à une ville fortifiée aux nombreuses tours. Et tout ceci, avec d’excellentes perspectives pour la photographie. C’est aussi généralement une ville baignée d’une lumière abondante, surtout entre les mois de mai et septembre, très propice à la promenade dans les espaces verts avec l’alcazar pour toile de fond. Une bonne idée pour passer l’après-midi si nous ne sommes pas trop fatigués pour revenir à l’hôtel, consiste à descendre de l’alcazar jusqu'à la rivière, l’Eresma, puis de franchir le pont pour découvrir l’église de la Vera Cruz, le sanctuaire de La Fuencisla et le couvent des carmélites déchaussées ou le monastère du Parral. Si nous emportons avec nous de quoi manger, nous pouvons même profiter de l’après-midi tranquillement à l’ombre des arbres sur le bord de la rivière. Ce qu’il faut savoir Il existe trois itinéraires balisés autour de la ville, qui traversent le cimetière juif, la Fuencisla, Vera Cruz, El Parral et le couvent des carmélites déchaussées. Ils sont conseillés pour profiter d’une journée ensoleillée et faire des photos uniques de Ségovie. Sur la grand place, vous pourrez louer des bicyclettes, vivement recommandées pour une promenade sur la ceinture verte de la ville. Le monastère El Parral offre une messe en grégorien tous les dimanches à 12h00. ACHATS ET SOUVENIRS (Environ 1 heure et demie. Horaire suggéré : de 19h00 à 20h30) Le moment est venu de revenir à la ville fortifiée et d’acheter quelques souvenirs. Nous pouvons remonter par la porte de Santiago, un itinéraire qui fait partie du chemin de Saint-Jacques. Un endroit idéal pour une halte est le jardin de Los Poetas, d’où l’on peut faire d’excellentes photos. Pour trouver des boutiques de souvenirs, le mieux est sans doute de se rendre dans les environs de la grand place. Nous pouvons y rencontrer l’artisanat typique de la zone, mais aussi tous types de souvenirs. Dîner avec vue sur l’aqueduc illuminé Le Paseo del Salón, la Plaza Mayor ou grand place, la place de Medina del Campo et les rues qui les relient sont riches en établissements capables de nous ouvrir l’appétit avec les tapas de Ségovie. Mais s’il y a une façon inoubliable de finir la journée, c’est bien dans le cadre d’un agréable dîner avec vue sur l’aqueduc illuminé. Ce sera là un moment incomparable pour déguster les délicieux champignons ou savoureux chorizos de Cantimpalos. Après le dîner, s’il nous reste des forces pour profiter des nuits ségoviennes, nous pouvons trouver de nombreux établissements de musique moderne dans le quartier de San Millán. Si nous préférons un peu de tranquillité avant de retourner à l’hôtel, la vieille ville nous permet de nous réfugier tout en admirant les monuments illuminés. Ce qu’il faut savoir Le centre d’accueil des visiteurs organise des visites théâtralisées nocturnes pendant les mois de juillet et août.




À ne pas manquer