Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Route de Charles Quint : le dernier voyage d’un empereur




En 1556, l’Espagne fut le témoin d’un voyage symbolique : l’empereur Charles Quint débarquait en Cantabrique, dans le nord de l’Espagne, pour parcourir de l’ordre de 550 kilomètres vers le monastère de Yuste, en Estrémadure, où il se retirerait et s’éteindrait après 40 ans d’un règne historique. Quatre siècles plus tard, vous pouvez revivre ce passionnant itinéraire grâce à la « Route de Charles Quint ». Êtes-vous prêt à vous sentir comme un roi ?

Retournons au XVIe siècle, quand l’Espagne était la plus grande puissance mondiale. Imaginez l’un des plus grands dirigeants de l’histoire, Charles Quint, débarquant dans le nord de l’Espagne avec plus de 50 navires, après avoir abdiqué. Accompagné de son cortège, il entreprit un voyage de plus d’un mois à travers la Cantabrique, la Castille-León et l’Estrémadure jusqu’à arriver à sa destination finale, le monastère de Yuste. Nous vous proposons de suivre ses pas dans quelque 34 municipalités appartenant à ces trois régions. Choisissez vos étapes favorites : chacune d’elles vous offrira des paysages spectaculaires et un patrimoine monumental conservant encore le charme de cette époque. Nous vous proposons quelques-unes des destinations les plus séduisantes :

Le parcours. Onze destinations incontournables

Notre route commence à Laredo (Cantabrique), lieu du débarquement, à l’endroit où se dresse aujourd’hui le buste symbolique de l’empereur. Ne manquez pas sa vieille ville, ses remparts ni ses demeures seigneuriales. Vous adorerez ses plages, comme celle de La Salve, car Laredo est situé dans un endroit privilégié de la côte Cantabrique.

Après avoir traversé plusieurs zones de Cantabrie, vous rejoindrez Medina de Pomar (dans la province de Burgos, en Castille-León), à 60 kilomètres de Laredo, où Charles Quint passa une nuit. Succombez au charme de son atmosphère médiévale et de l’alcazar de Los Velasco, impressionnant château du XIVe siècle.

Quelque 100 kilomètres de plus vous conduiront jusqu’à la ville de Burgos, dont l’arc de Santa María représente la figure de Charles Quint. La cathédrale, classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO, ou encore le monastère royal de las Huelgas font partie de ses plus beaux joyaux.

Dans la province de Palencia, nous vous suggérons de vous rendre à Venta de Baños, à 90 kilomètres de Burgos. La légende raconte que le roi wisigoth Recceswinth, après avoir apprécié les propriétés curatives de l’une de ses sources, fit construire en guise de remerciement une basilique wisigothe qui mérite une visite : l’église de San Juan de Baños.

Après avoir traversé de superbes contrées comme celle de Dueñas vous rejoindrez la région de Valladolid dont la capitale (à 37 kilomètres de Venta de Baños) hébergea l’empereur dans son palais royal. Une agréable promenade vous permettra d’admirer ses palais, sa Plaza Mayor ou grand place, sa cathédrale ou encore son Colegio Mayor de Santa Cruz. Un autre conseil ? Ne manquez pas de vous rendre à seulement 55 kilomètres, à Medina del Campo, où l’impressionnant château de la Mota vous souhaitera la bienvenue.

En poursuivant votre route, cette fois-ci dans la province de Salamanque, vous rencontrerez Peñaranda de Bracamonte, à 55 kilomètres de Medina del Campo, dont le centre historique mérite la dénomination de site historique et artistique. Continuez jusqu’à Ávila, où Barco de Ávila, qui accueillit l’empereur à bras ouverts, en fera de même avec vous. Depuis son château, vous pourrez admirer un grand panorama sur le fleuve Tormes.

Notre dernière étape commence dans la province de Cáceres, en Estrémadure. Jarandilla de la Vera, à 90 kilomètres de Barco de Ávila, abrite le Parador Nacional de Carlos V, un palais débordant d’histoire qui hébergea le monarque. A 9 kilomètres, la route prend fin à Cuacos de Yuste, dont le monastère et le palais annexe (qui possède une distribution très similaire à celle du palais natal du souverain) constituent ce que fut la dernière demeure de Charles Quint. Lorsque vous en contemplerez la beauté, vous comprendrez son choix.

Sports

Si en plus de l’histoire, vous aimez le sport, cette route est pour vous idéale. Pour ce qui est des activités nautiques, vous pourrez pratiquer la voile, le surf, la plongée ou faire du bateau à Laredo. Les amateurs de randonnée pédestre trouveront quant à eux des chemins balisés permettant de découvrir les paysages de Cantabrique, de Castille-León et d’Estrémadure. Ceux-ci les conduiront vers de superbes belvédères ou à travers les forêts de châtaigniers, cascades et piscines naturelles de la réserve naturelle de Cáceres connue sous le nom de « Garganta de los Infiernos ». Les promenades à cheval, la spéléologie, le canoë-kayak, l'escalade, le parapente ou les ascensions en montgolfière sont autant d’activités qui complètent cette offre.

Festivités

Pour faire revivre l’esprit de cette route tout en vous amusant, nous vous proposons d’assister aux événements organisés en son honneur. À la fin septembre, Laredo fête le « Dernier débarquement de Charles Quint ». Ses habitants vous accueilleront en costumes d’époque, et vous pourrez acheter des produits typiques sur un marché Renaissance, ou encore assister à des spectacles de feu et de musique, vous mêler à la foule des nobles et jongleurs et voir les chevaliers montrer leur adresse avec la lance.

Un autre rendez-vous incontournable est la marche touristique culturelle « Route de l’empereur » qui se tient à la mi-octobre entre Laredo et Medina de Pomar. Ce trajet de 40 kilomètres recrée une atmosphère du XVIe siècle à travers des sentiers forestiers et des chemins agricoles. Une fois arrivé à Medina de Pomar, vous pourrez participer à un dîner médiéval ou assister à une représentation sur l’arrivée de Charles Quint.

Mais la route de Charles Quint vous offre bien plus encore : une riche gastronomie, de merveilleux établissements où passer la nuit... Même si les températures les plus agréables se rencontrent au printemps, toutes les époques de l’année sont bonnes pour entreprendre ce voyage. Vous pourrez réaliser la route dans sa totalité ou simplement quelques tronçons, à bord de votre propre véhicule puisque l’itinéraire est parfaitement signalisé. Venez rêver et revivre l’époque de ce grand empereur.

Pour en savoir plus, contactez les offices de tourisme de chaque ville, ainsi que : Office de tourisme de Cantabrie Office de tourisme de Castille-León Office de tourisme d’Estrémadure





À ne pas manquer