Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies






Emplacement

Communauté autonome:
Andalousie

Province / Île:
Séville

Sevilla


Parcourir le parc de María Luisa en calèche est une sensation différente, un mélange de naturel, de tranquillité et de distinction, qui vous permettra de recouvrer le charme du romantisme tout en contemplant un jardin de rêve, au cœur de la ville historique et monumentale de Séville.

Pour commencer cette promenade romantique dans Séville, la première des choses à faire est de prendre l’une des nombreuses calèches bigarrées qui s’alignent sous la Giralda, la spectaculaire tour arabe annexée à la Cathédrale, face à l’Alcazar. Pour un prix abordable, vous disposerez pendant au moins une heure de l’une de ces typiques calèches qui sont devenues l’un des principaux attraits des visiteurs de toutes les villes d’Andalousie.

Confortablement installé dans le véhicule, vous pourrez commencer le parcours à travers les rues les plus centrales de la ville ; bercé par le trot cadencé du cheval, vous admirerez quelques uns des principaux monuments de l’itinéraire - dont les arènes de la Maestranza et la tour de l’or – tout en écoutant les aimables explications du cocher.

Vous accéderez au parc par la porte de Jerez, bordant la silhouette aristocratique de l’hôtel Alfonso XIII. L’immédiate perception du parfum singulier des orangers vous fera sentir dans un endroit différent, où le temps semble s’être arrêté. Les magnolias, les palmiers, les rosiers et les haies soigneusement entretenues créent l’atmosphère unique de ce jardin ayant appartenu à la famille royale, qui est aujourd’hui l’un des sites les plus populaires et visités d’Espagne.

La majestueuse place de España constitue la première halte dans le parc. Le caractère monumental de l’ensemble, qui servit de cadre naturel à de nombreuses scènes de la version cinématographique de Lawrence d’Arabie, contraste avec la sérénité de l’atmosphère et la simplicité des chevaux, qui profitent généralement de ce repos pour étancher leur soif.

La place de América, où la tradition veut que l’on s’arrête donner à manger aux centaines de pigeons blancs qui y vivent, et le rond-point dédié au poète sévillan Gustavo Adolfo Bécquer, symbole du romantisme littéraire espagnol, sont des étapes classiques de ce parcours toujours accompagné par l’ombre des arbres et le murmure des fontaines.

Profitez de votre retour au centre ville pour vous asseoir à une terrasse à l’air libre, et déguster un rafraîchissement tout en observant la vie animée des rues de la véritable Séville d’aujourd’hui, encore empreint de cette agréable sensation laissée par le charme du passé.




À ne pas manquer