Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Cathédrales gothiques de Castille-León : l’art tourné vers le ciel




Emplacement

Communauté autonome:
Castille-León

Castilla y León


Certains monuments vont au-delà de leur nature architecturale. En ce sens, les édifices emblématiques que sont les cathédrales gothiques de Castille-León ont entraîné le renouveau de leurs villes d’accueil. Vous serez émerveillé par la hauteur de leurs tours ou la magie des jeux de lumière à travers leurs vitraux multicolores. Découvrez les secrets de ces cathédrales qui se dressent vers le ciel.

Dans la région intérieure de Castille-León, au nord de l’Espagne, vous rencontrerez jusqu’à onze belles cathédrales aux styles artistiques les plus divers, réparties dans les villes les plus importantes. Cette fois-ci, nous allons cependant vous recommander de vous limiter aux seuls exemples gothiques. Pourquoi ? Pour leur caractère innovateur consistant à couvrir les murs de vitraux afin de laisser passer la lumière, ou encore pour leurs superbes arcs en ogive, leur riche décoration, leurs sculptures, les peintures de leurs retables... Nous vous garantissons une visite inoubliable.

La ville de Burgos accueille l’une des cathédralesgothiques les plus harmonieuses au monde, ce qui lui a valu d’être classée au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. Prenez tout d’abord le temps de la contempler, car la construction de ce véritable joyau s’est prolongée pendant plus de 500 ans. Vous succomberez au charme de sa façade principale, sa rosace à six pointes, ses tours élancées ou les huit statues des rois de Castille. A l’intérieur, se trouve la pierre tombale en bronze de Rodrigo Díaz de Vivar (le légendaire personnage connu sous le nom du Cid) et son épouse Doña Jimena. Une autre anecdote ? La légende raconte que Napoléon Bonaparte fut le dernier à descendre l’escalier doré du XVIe siècle de la cathédrale.

A environ 170 kilomètres de Burgos, dans la ville de León, se trouve la seconde cathédrale incontournable si l’on veut comprendre la beauté du gothique de cette région d’Espagne. Là, vous resterez sûrement bouche bée devant les quelques 737 vitraux multicolores qui inondent l’édifice de lumière. Deux recommandations : ne manquez pas sa spectaculaire rosace, son coro (l’un des plus anciens d’Espagne) ni la célèbre et délicate figure connue sous le nom de la Virgen Blanca (la Vierge blanche). Le musée de la cathédrale possède en outre une collection de plus de 1 500 pièces d'art sacré.

Ávila et sa cathédrale, à environ 280 kilomètres de León, ne saurait manquer à cette liste, pour une simple raison : il s’agit du premier ouvrage gothique de Castille-León, et d’un exemple parfaitement démonstratif du passage du roman à ce nouveau style. Cette cathédrale-château témoin d’événements historiques tels que le soulèvement contre l’empereur Charles Quint vous surprendra. Admirez son déambulatoire et son chœur élancé dont les fenêtres possèdent de minuscules arcs en fer à cheval.

Ce ne sont là que quelques-unes des meilleures façons de découvrir l’art gothique de Castille-León à l’état pur. D’autres cathédrales de la région associent néanmoins le gothique aux styles roman, Renaissance, baroque ou néoclassique, et toutes possèdent leur trait de caractère. Tel est le cas de celle de El Burgo de Osma et sa tour baroque de 72 mètres, celle de Ciudad Rodrigo avec son portail du Pardon et ses près de 400 sculptures, celle de Palencia et ses chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture, la Nouvelle cathédrale de Salamanque et son impressionnante coupole baroque, celle de Ségovie dont la tour est l’une des plus hautes d’Espagne, celle de Valladolid qui se caractérise par sa grande sobriété, et celle d’Astorga avec sa couleur rouge et ses deux tours jumelles.

Le mieux est de toutes les découvrir (n’oubliez pas de consulter les horaires de visite), visiter leurs musées, laisser voyager son imagination jusqu’à des époques révolues et choisir la plus belle. Mais soyez certain qu’elles vous paraîtront toutes d’imposantes et majestueuses œuvres d’art.





À ne pas manquer