Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Les nuits espagnoles, une fête permanente



L’Espagne est synonyme de bonne ambiance, de joie de vivre, de beau temps et surtout de soirées animées. Principalement dans les grandes villes comme Madrid, Barcelone, Valence, Bilbao ou Grenade, ainsi que dans des régions comme l’île d’Ibiza, la Costa del Sol ou Benidorm, entre autres, une foule de restaurants, bars, salles de concerts, pubs et discothèques vous garantissent des nuits inoubliables, qui peuvent se prolonger jusque bien après l’aube. Faire la tournée des tapas de bar en bar, découvrir le tempérament chaleureux des Espagnols, danser au rythme des plus grands DJ au monde, poursuivre la fête dans un after hours… Les possibilités sont infinies, car les nuits espagnoles sont vraiment extraordinaires. Constatez-le par vous-même :

Un climat exceptionnel : toute la nuit devant vous
En Espagne, les gens aiment prendre un verre, bavarder et passer de longs moments dans les bars, dès dix heures du soir et jusqu’à une heure avancée de la nuit. Au printemps et en été, la clémence des températures est propice à l’installation des nombreuses terrasses proposées par la plupart des établissements, où il fait bon prendre un verre à l’air libre. Les gens sortent surtout le vendredi et le samedi.

« La tournée des tapas »
Il s’agit sans aucun doute de l’une des coutumes espagnoles que vous apprécierez le plus. Faire la tournée des tapas, ça n’est pas seulement aller de bar en bar pour déguster ces petites portions de spécialités typiques pour accompagner les cañas (bières pression). C’est aussi partir à la découverte d’établissements bondés, à l’ambiance extraordinaire, et connaître une véritable façon de vivre. Commandez donc un chato (vin servi dans un petit verre bas et large), une sangria, ou encore un tinto de verano (mélange de vin et de limonade) accompagné d’une pulga (mini-sandwich)… Après la tournée des bars, vous n’aurez plus qu’une envie : poursuivre la fête en dansant.

Des endroits pour tous les goûts
Vous voulez de la musique live ? Les salles de concert (où écouter des auteurs interprètes, du rock, du jazz…) ou les fameux tablaos flamencos – surtout dans la région d’Andalousie – ne manquent pas. Si vous préférez danser, quels que soient vos goûts ou votre âge, vous trouverez ce que vous cherchez : rock alternatif, punk, rock indépendant ; mais aussi des endroits beaucoup plus branchés, des temples de la musique électronique pour danser jusqu’à perdre haleine, ou encore des établissements plus tranquilles où bavarder entre amis… Vous constaterez également que les grandes villes sont divisées en quartiers aux ambiances différentes, adaptées à tous les goûts.

Grandes discothèques
Nulle part ailleurs dans le monde vous trouverez des discothèques aussi renommées que celles de certains endroits d’Espagne comme Ibiza. Les touristes qui se rendent dans notre pays pour vivre les nuits mythiques de l’île se comptent par milliers. L’animation commence dans la journée avec des défilés dans les rues destinés à annoncer les soirées organisées par les clubs. Le soir venu, place à la fête : gogos danseuses, célébrités, discothèques gigantesques avec piscine, mousse… Quelles que soient vos envies, tout est possible.

Qui parle de rentrer ?
La nuit ne s’arrête jamais. Même si certains établissements ferment avant trois heures du matin, les discothèques peuvent rester ouvertes jusqu’à l’aube. Et si vous n’avez toujours pas envie de rentrer, des villes comme Madrid, Barcelone et Ibiza proposent même des clubs qui ouvrent aux premières lueurs du jour pour vous permettre de continuer la fête.

Pour finir en beauté, un petit-déjeuner réparateur
Si après une folle nuit de fête, vous avez une petite faim, sacrifiez donc à la coutume espagnole et succombez au petit-déjeuner par excellence : un délicieux chocolat chaud avec des churros saupoudrés de sucre. Vous adorerez !

Villes universitaires
Si vous n’avez pas la patience d’attendre le vendredi soir pour sortir, l’Espagne est pour vous l’endroit rêvé. Il n’est pas rare de sortir le jeudi, surtout dans des villes universitaires comme Salamanque, Saint-Jacques-de-Compostelle ou Grenade, où les étudiants sont à l’origine d’une ambiance incomparable.

Enterrement de vie de garçon, voyage de groupe...
Saviez-vous que l’Espagne vous propose une foule de services pour organiser l’enterrement de votre vie de garçon de façon inoubliable ? Vous n’aurez à vous occuper ni du vol, ni de l’hébergement, ni de la discothèque. Une seule chose importera : vous amuser.

Fêtes internationales
En Espagne, les fêtes, qui rassemblent des milliers de personnes ayant tout simplement envie de s’amuser, se déroulent généralement aux meilleures époques de l’année : en février, les carnavals de Cadix ou de Tenerife avec leurs impressionnants déguisements ; en mars, les Fallas de Valence et leurs fantastiques castillos de fuego ; en juillet, les célèbres courses de taureaux de San Fermín, à Pampelune ; en août, la Tomatina de Buñol (Valence)… Vous n’avez que l’embarras du choix.

Festivals et grands événements
Tout au long de l’année, une infinité de festivals de musique, théâtre ou cinéma, entre autres grands événements, animent les soirées d’Espagne. Il y en a pour tous les goûts : certains d’entre eux, jouissant d’un grand prestige international, rassemblent des foules considérables, tandis que d’autres, beaucoup moins connus, se caractérisent par une ambiance populaire et décontractée. Pour connaître ceux qui vous attendent pendant votre prochain séjour en Espagne, utilisez le moteur de recherche d’événements par date et destination.

Communauté gay
L’Espagne est également une terre de liberté, de respect et de tolérance, c’est pourquoi elle est devenue l’une des destinations préférées de la communauté gay. Parmi ses principaux endroits de prédilection, se trouvent Maspalomas, dans l’île de Grande Canarie, ou encore Sitges, sur la Costa Brava. Dans les grandes villes, il est également habituel de rencontrer des quartiers rassemblant des établissements conçus pour un public gay: c'est le cas de l’Eixample à Barcelone, ou de Chueca à Madrid. Ce dernier est mondialement réputé pour son défilé de la fierté gay, qui rassemble chaque année des milliers de personnes.

Faire la fête au bord de la mer
Que diriez-vous d’une soirée musicale au bord de la mer ? Les localités d’Espagne qui vous le proposent ne manquent pas : en Catalogne, dans la Communauté de Valence ou en Andalousie, par exemple, les bars se concentrent sur le front de mer. Sans oublier des festivités comme les célèbres nuits de la Saint-Jean d’Alicante (à la fin juin), ou encore des fêtes populaires comme celle de Cadix au mois d’août à l'occasion du tournoi de football de la ville, qui rassemble des milliers de personnes autour d’un gigantesque barbecue sur la plage.

Vous le voyez, l’Espagne offre des milliers d’excuses aux couche-tard. Quoi qu’il en soit, pour être sûr de passer la meilleure nuit possible et dans le plus grand confort, prenez bien note des conseils suivants.
Conseils pratiques
- La plupart des grandes villes offrent des services nocturnes d’autobus qui fonctionnent généralement de minuit à six heures du matin.
- Même si de nombreuses discothèques restent ouvertes jusqu’au petit matin, certains établissements, surtout s’ils sont situés dans des quartiers résidentiels, ferment leurs portes entre une heure et trois heures du matin.
- Les discothèques et boîtes de nuit sont interdites aux moins de 18 ans.
- La vente de boissons alcooliques est interdite aux moins de 18 ans.
- La consommation de boissons alcooliques sur la voie publique est interdite, sauf aux terrasses des établissements autorisés.
- La nuit, les plages peuvent être sujettes à des restrictions en matière de bruit, de baignade, d’accès, etc. qui dépendent de chaque localité.





À ne pas manquer