Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies




Reserva de la Biosfera Terras do Miño




Données de contact

Lugo  (Galice)
http://www.turgalicia.es/ficha-recurso?cod_rec=21393
Tél.:+34 982265358

Emplacement

Communauté autonome:
Galice

Province / Île:
Lugo

Reserva de la Biosfera Terras do Miño

  • x

    Réserve de biosphère, reconnaissance par l'UNESCO de certains espaces naturels.




Description

Fragas (forêts de type océanique) et îles

Les îles disséminées le long du Miño sont plantées de forêts épaisses et de lacs intérieurs qui abritent une flore et une faune aquatiques particulièrement riches. En amont du Miño, se déploie un grand territoire connu sous le nom de « Terras do Miño ». Classé réserve de la biosphère en 2002, ce territoire reflète l'harmonie complète entre le paysage rural traditionnel et les écosystèmes de type atlantique.

Terras do Miño occupe une large frange du centre-nord de la province de Lugo, en amont du Miño. Les 26 localités que compte cette région possèdent une longue tradition agricole. Elles occupent, dans leur ensemble, un tiers de la surface totale de la province. Depuis sa source, le Miño et ses affluents traversent des paysages montagneux et des vallées où les pâturages et les terres cultivées rivalisent en beauté avec de précieux habitats naturels. Signalons également l'importance des typiques fragas (forêts de type océanique), qui abritent des espèces propres aux zones humides, comme des chênes, des châtaigniers, des houssaies et des bouleaux. Le cours du Miño a dessiné des « insuas » (îles fluviales), des espaces de grande beauté qui abritent une grande variété de faune et de flore aquatiques. Dans ces parages isolés, il existe de petits écosystèmes lacustres qui se nichent au sein de l'épaisse végétation. Ce sont les zones les plus protégées de la réserve. Outre leur valeur écologique, les nombreux cours d'eau qui sillonnent les Terras do Miño confèrent à ce territoire un rôle principal dans l'approvisionnement en eau de toute la province. Le fait d'avoir été classé il y a peu réserve de la biosphère contribuera à un développement économique et social durable et à la préservation des ressources naturelles et des habitats de la région.

Municipalités

Lugo (Galice)

Lugo, Rábade


Type d’espace
Réserve de biosphère

Superficie
363000 hectares

Carte

Accès et environs

Informations culturelles

Dans la réserve de Terras do Miño, nous pouvons visiter le Mazo de Santa Comba, un ouvrage qui utilisait la force de l'eau pour produire de l'électricité, moudre des céréales, scier, etc. À O Corgo, se trouve le site ethnographique de A Fervenza, du XVIe siècle. Il compte un moulin, une forge, des filatures, des ateliers de fabrication de sabots et d'autres activités traditionnelles. Visitons également la ville de Lugo, située sur les bords du Miño, qui conserve un legs considérable hérité de son passé romain. Les remparts, symboles de la ville, ont été inscrits au Patrimoine mondial.

Informations environnementales

Les paysages de Terras do Miño sont très variés. Cette région se distingue par ses grandes forêts, qui abritent des espèces à feuille pérenne et d'autres à feuille caduque, comme le châtaignier, le bouleau ou le chêne. Les îles disséminées le long du Miño sont plantées de forêts épaisses et de lacs intérieurs qui abritent une flore et une faune aquatiques particulièrement riches.

Renseignements sur les visites

La route N-VI fournit un accès rapide et aisé à toutes les villes et tous les villages appartenant à la région de Terras do Miño. Cette réserve de la biosphère compte deux zones d'observation : celle de Terras do Miño, située à Lugo et celle d'Insuas do Miño, dans le territoire communal de Rábade. De Rábade, un sentier longe le fleuve et nous mène aux Insuas do Miño, un ensemble d'îles composé des insuas de San Roque, Cela et Trabanca.