Ce site emploie des cookies destinés à améliorer votre expérience en tant quutilisateur. Si vous continuez à naviguer, il est entendu que vous acceptez leur existence. Pour obtenir de plus amples informations, ou savoir comment changer votre configuration, consultez notre politique en matière de cookies



Catedral de Santa María de Mediavilla. Teruel

Emplacement

Communauté autonome:
Aragon

Province / Île:
Teruel

Teruel

Construite sur une colline, au sud de l'Aragon, Teruel, dans la vieille ville, conserve un patrimoine médiéval des plus intéressants. La tour de la cathédrale, comme celles de San Salvador, San Martín et San Pedro font partie d'un riche patrimoine architectural de style mudéjar qui est classé Patrimoine mondial.

Lire la suite

Cette ville de légende, grâce à la célèbre histoire des amants de Teruel, garde des coins remplis de charme, comme la plaza del Torico, au centre de la ville, l'aqueduc de los Arcos ou le paseo del Óvalo, une avenue très fréquentée.Dans la partie plus moderne de Teruel, se trouvent le Palacio de Congresos et Dinópolis, un parc thématique sur les dinosaures. Albarracín, une localité classée site national, Mora de Rubielos et d'autres villages alentour agrémenteront votre voyages dans la région. Les alentours de Teruel ont été occupés depuis des temps très anciens par plusieurs civilisations préhistoriques et ibères. Le Moyen Âge marque tout d'abord la naissance et ensuite l'apogée d'une ville rapidement entourée de remparts, alors qu'elle se trouvait en territoire chrétien, à la frontière du royaume musulman de Valence.Précisément, l'influence islamique a légué à Teruel et à Aragon le patrimoine architectural de style mudéjar le plus intéressant d'Espagne, un style qui mêlait le gothique à des éléments de l'architecture islamique. Les rues centrales de la ville débouchent sur la plaza del Torico, une place ornée en son centre d'une colonne surmontée de la sculpture d'un petit taureau, devenu le symbole de la ville. Autour de cette place, nous pouvons admirer plusieurs façades de style art nouveau construites au début du XXe siècle, comme la Casa Ferrán ou La Madrileña. Tout près de là, se dresse la Casa de la Comunidad (XVIe s.), un joli édifice Renaissance qui fut jadis l'ancien siège de la mairie et qui abrite aujourd'hui le Musée provincial. Ce dernier contient plusieurs pièces archéologiques ainsi qu'une collection d'objets en céramique de Teruel. Le musée diocésain renferme des tableaux intéressants. Ce musée est établi dans le palais épiscopal (XVIe - XVIIe s.).La cathédrale, construite au XIIIe siècle sur une église antérieure, est un élément important du patrimoine mudéjar de Teruel. Nous admirerons sa tour carrée avec sa décoration en céramique. À l'intérieur de la cathédrale, nous pourrons contempler la riche ornementation des plafonds à caissons de style mudéjar, l'un des plus remarquables du genre en Espagne. La ville abrite d'autres tours mudéjares intéressantes. Dans la calle Nueva, se dresse la tour de San Salvador, avec sa façade en briques, ses arcades doubles et la riche décoration des pièces de céramique.La tour de l'église de San Martín (XIVe siècle) présente des caractéristiques quasiment similaires, tout comme celle de San Pedro. Une chapelle de l'église de San Pedro fait référence à la célèbre histoire des amants de Teruel. La légende raconte qu'au XIIIe siècle, les jeunes Diego et Isabel moururent pour cause d'un amour impossible. Deux sépulcres avec les figures sculptées des amants, réalisés par Juan de Ávalos, accueillent les corps momifiés des amants.Cette ville, jadis entourée de remparts, nous réserve d'autres surprises, comme l'aqueduc de los Arcos, une construction du XVIe siècle qui traversait le précipice qui coupait la ville en deux, ou le pittoresque paseo del Óvalo, une avenue d'inspiration néomudéjare. En nous éloignant de la vieille ville, nous pénétrons progressivement dans les quartiers plus modernes de Teruel. Nous découvrons ainsi le parc de los Fueros de Aragón, le moderne Palacio de Congresos et Dinópolis, un parc thématique sur les dinosaures. La gastronomie et les environsLa gastronomie de Teruel a comme ingrédient principal la charcuterie de porc, en particulier le jambon, garanti par le label de qualité Jamón de Teruel. Parmi les autres spécialités locales, mentionnons les migas (mies de pain frites et viande de porc), les sopas de ajo (soupes à l'ail) et l'agneau rôti, ou ternasco, également protégé par un label de qualité. Du côté d'Alcañiz et de la ribera del Jiloca, nous pourrons déguster les longanizas (longues saucisses) et la perdrix à l'escabèche. Au dessert, on goûtera aux délicieux suspiros de amante (ou « soupirs d'amant », un dessert à base d'œufs et de fromage). Ou, si on préfère, on se régalera d'une pêche de Calanda.Autour de Teruel, nous découvrirons des villes chargées d'histoire, comme Albarracín, classée monument national. Nous visiterons ses ruelles médiévales et ses remparts. Mora de Rubielos est une autre localité intéressante, dont le patrimoine médiéval lui a valu d'être classée site historique. Monreal del Campo, Gea de Albarracín et Alcalá de la Selva compléteront cet itinéraire autour de Teruel. Le parador de Teruel est l'endroit idéal pour se reposer. Il est établi dans un hôtel particulier d'inspiration mudéjare situé à l'extérieur de la ville. Au nord-est de la province de Teruel, dans la sierra du Maestrazgo, nous trouvons le parador d'Alcañiz, occupant un château-couvent des XIIe - XIIIe siècles.

Fermer




À ne pas manquer



Carte/Emplacement